AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Constance :: Le Hueco Mundo :: Las Noches :: Salle du Trône
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Dim 10 Avr - 21:53


Réunion des Espadas

La salle de réunion d'un blanc éclatant de Las Noches n'avait pas été occupée depuis un bon bout de temps. Les arrancars, cloîtrés au Hueco Mundo, avaient vécu reclus des dizaines, sinon des centaines d'années durant. Laisser les shinigamis penser qu'ils n'avaient à lutter face à aucune menace tangible était une part importante du plan de Sōsō Mōtoku : il lui fallait s'assurer que les siens disposent d'une force de frappe suffisante afin de les terrasser lorsqu'ils se révéleraient tous à la face du Monde. Grâce à l'épisode des Vizards et à la corruption qui avait gangrené un certain nombre des hauts-gradés du Gotei 13 quelques 200 ans plus tôt, les monstres aux masques blancs était désormais certains d'avoir un nombre d'adversaires puissants relativement réduits... Il ne restait plus qu'à frapper fort et précisément afin de les pousser au désespoir. Lorsque les principales têtes d'affiches seraient tombées, commandant-capitaine y compris, plus personne ne serait en mesure de leur tenir tête à eux, les habitants du monde mort... Et ce ne seraient certainement pas les quincys, brisés et épars, ou les fullbringers, inexpérimentés et esseulés, qui parviendraient à refréner leur impitoyable progression...  

C'était pour cette raison que l'Espada 0, confortablement installé dans son trône, avait fait convoquer ses pairs les plus proches. Les autres membres de l'épée de Las Noches étaient tous invités à se réunir au plus vite auprès de lui... Car il fallait enfin lancer les festivités. Le Monde allait connaître un âge sombre, un âge de guerre...


Vous avez jusqu'à dimanche prochain pour vous manifester ! Ensuite, on s'organisera au mieux en fonction des participants et de leur nombre !
avatar
Maître Jeu
Maître Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 26/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Lun 11 Avr - 13:56


Waltz With The Espada

Wait and see

Enfin!! enfin Sosô Motoku, leur chef a tous, leur demandait de se réunir! depuis que le temps qu'il attendait une réunion des espadas pour voir ses camarades -la majorité n'en avait de toute façon globalement rien à cirer de son existence. Enfin quand ce n'était pas quand ils avaient besoin du Primera de l'Espada ou qu'ils avaient envie de lui casser la figure par son rang. Au choix. Quoiqu'il en soit, ce fut en sifflotant qu'il sortit de ses quartiers, se demandant donc pourquoi l'Espada numéro 0 daignait leur demandait de se réunir. Avait-il une annonce importante à leur faire, des nouvelles à propager? un anniversaire à fêter peut-etre? zut, songea Ricardo, qui lui n'avait absolument pas songer à ce que l'un de ses pairs puisse fêter sa mort dans les plus brefs délai.
Ou sinon, peut-être qu'il avait mis en place quelques complexes stratégies pour tenter de prendre l'avantages sur leurs ennemis de tour, les shinigamis, leur proies nommés humains (que ceux-ci soient Fullbringer ou Quincy n'était pas très différent de son point de vue), et les aberrations existentiels que l'on nommait commenément les masqués, ou Vizard? rien que le fait que le Roi du Hueco Mundo leur ai accordé un hollow était, à bien des égards, une preuve de bonté de la part du Primera Espada. Après tout, il avait offert à ses larves des parcelles de l'existence parfaite que eux, arrancar, était, non? Bon. Même si très sincèrement, il ne l'avouerait jamais officiellement, mais en fait il s'en foutait. Vizard et eux étaient pareils, la seule différence c'est que les arrancars étaient le sommet de l'évolution alors que les masqués étaient des rebuts de shinigamis... Bon, capable de dérouiller lesdits shinigamis les doigts dans le nez à présent indéniablement.
Mais du point de vue du Rahl, l'erreur du Seigneur du Monde Vide fut de ne pas avoir annihiler leur chef plutot que de l'avoir laisser en vie.

Enfin, les Voies de Soso Motoku sont impénétrables, disent les puristes. Pour ce que cela change...En entrant dans la salle du palais ou la réunion avait lieu, l'homme regarda autour de lui. Cela n'avait pas changé. Des murs blancs, un sol noir de jais polis , des piliers se dressants vers un ciel blanc quartzé... Ah si, il y avait un changement, mea culpa.
Pour une fois, ils étaient attendus par le Seigneur en personne, Sosô Motoku, fièrement dressé sur son Trône de marbre blanc, dominant la table de réunion de son imposante prestance. Le Charisme de cet homme intimidait toujours un peu Ricardo, qui avait envers lui une grande reconnaissance malgré tout. Il lui avait offert ce qu'il avait toujours désiré, et il ne l'oubliait pas.
Tirant l'un des Trônes des Espadas, il s'y assit paisiblement. De toute façon, cela n'avait, à sa connaissance, jamais été réservé ou ordonné par un quelconque numéro par personne, alors bon...  


Cela fait un bail... C'est rare de vous  voir ici le premier, Seigneur.

Ou même de le voir tout court. Mais cela était un commentaire que l'homme préférait garder pour lui. Pas besoin d'envenimer la salle alors que les autres n'étaient pas encore arrivé. Déja que avec Kiba, ils auraient sans nul doute fort à faire... La Destruction était vraiment une plaie dans son style. Sans parler des autres fortes têtes.
Oh, wait.
C'était la base de l'Espada que d'avoir des personnes avec des humeurs de merde, c'est vrai.
La voix du Primera s'adressa de nouveau vers Sosô Motoku, dès qu'il fut assit, avec un certains amusement sous-jacent.


Combien de temps avant que certains ne sortent de leur gong, cette fois selon vous?  

© Never-Utopia


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Rebelión
Inventaire:
Espada 1
Espada 1
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 24
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Lun 11 Avr - 23:58


 
Réunion
L’appel avait été clair et dans le grand désert du Hueco Mundo, une grande explosion eu lieu, brisant durant une demi-seconde le silence impérial du lieu. Au milieu de nul part, un joli cratère avait vu le jour et un semblant de “ sang “ gisait au sol. Encore une fois, ma proie avait été d’un ennui... Soupirant de lassitude, je regardais une de mes chères fraccion qui se tenait à l’écart avant de simplement grogner. Pas foutu de me trouver un adversaire à ma taille ici, à croire que même avec un chiffre qui n’est pas le “ 0 “ je me sens trop fort. De cet état d’esprit naît donc une colère sans pareil menant inévitablement à la destruction du paysage qui ne cesse d’être détérioré chaque minutes par ma faute. Mais alors que je me laissais aller dans cette partie de chasse pour tester encore et toujours mes capacités largement supérieur à tout ce dont j’étais il y a quelques années de ça, j’écoutais ma “ chère “ s’adresser à moi, jouer ma pseudo conscience.

“ Hm ? ... Ferme la. J’irais quand je voudrais y aller tout simplement. Seigneur ou non, garde bien en tête que JE suis le prochain, et donc en tant que tel... Tu me suis n’est-ce pas ? “

Ma main ferme sur le bas de son visage manque de l’écraser. Oups, je m’emporte. La relâchant et la laissant se frotter le menton, je me contente de soupirer de plus belle. Bon ok, va pour la réunion à la con, de toute façon, plus vite j’aurais terminé avec ces broutilles et plus vite je pourrais retourner à mes occupations n’est-ce pas ? Ainsi donc, prenant ma fraccion par le cou comme une simple poupée de chiffon, j’utilisais mon sonido pour me déplacer rapidement.

Doucement mais sûrement, Las Noches apparaissait enfin et quand je me sentis assez proche, je lâchais ma fraccion comme une grosse merde. La réunion concerne uniquement les Espadas non ? Alors autant y aller seul. Ordonnant à ma belle de m’attendre, je fonçais là bas pour entrer sans réelle douceur. Un bruit puissant se faisait entendre à répétition, prouvant que quelqu’un passait des portes de façon peu pacifique. Personne sur ma route, un silence complet et aucun regard indiscret. Nul... Trop calme pour moi, mon sang ne faisait qu’un tour dans mes veines. Et alors que j’approchais de la salle prévue pour la réunion, j’entendais une phrase à la con derrière une certaine porte.

“ Pas assez pour qu’il ait le temps de répondre... “


Et VLAN... Un vacarme de plus se fait entendre, tandis que ce dernier déclare mon arrivée officielle dans ce lieu quasiment sacré. Le maître des lieux est là, mais aussi un homme que mon esprit n’avait pas trop eu envie de reconnaitre. De même que son numéros, il était un camarade de force quoi. Loin de me douter de son opinion sur ma personne. Fixant le lieu, je remarque bien vite le manque de présence de beaucoup de monde. Aurais-je fais un effort pour rien ? Rageant...

“ Et moi qui pensais me rendre à quelque chose d’important... Beaucoup d’absents à ce que je vois, et de très bon lécheur déjà sur place. “

Petite pique envers le premier arrivé, suite à quoi, je m’assis de manière nonchalante sur une chaise à l’autre bout de la table. Pitié que les autres arrivent vite, il serait con d’attendre pour rien. Jetant un regard méprisant envers le primera - sans savoir qu’il l’est - finalement, mon regard se dirige vers le seigneur de ces lieux. Ma proie futur... Cela faisait un moment que je ne l’avais pas vu de près ou de loin.

“ Quel est l’objet de cette réunion ? Quelque chose d’utile au moins ? Si c’est une histoire de ménage, je m’en occupe déjà... Les hollow de bas étage polluant ce bas monde et ... Accessoirement la pièce. “


Encore une fois, ces flatteries ne sont là que pour mon collègue que je ne comptais pas laisser en paix tant qu’une autre personne ne serait pas arrivé là. Mettant les pieds sur la table, je me demandais bien comment tout ça allait finir.
© ASHLING
avatar

Energie Spirituelle
Lettre:
Pouvoir:
Inventaire:
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Jeu 14 Avr - 15:52
Réunion des Espadas
Botobaï dans la place !
« J’y crois pas ! J’étais pourtant sur de l’avoir vu descendre par ici… »

Cela faisait plusieurs heures qu’il cherchait et pourtant il cherchait au mauvais endroit. Il avait fait le tour de la ville, le tour de toutes les stations thermales. Il ne savait plus où donner de la tête. Il sentait sa présence, mais l’autre faisait de son mieux pour cacher sa position exacte, il sautait de toit en toit dans l’espoir de le trouver…

Après d’autres heures à courir et à déambuler inutilement, c’est au moment où Camrron s’endormi en haut de la montagne qu’il découvrit enfin sa position avec exactitude. Ni une ni deux, l’arrancar sauta d’arbre en arbre tel un ninja pour atteindre son supérieur.

« Camrron Botobai… »

Le pauvre homme gisait immobile, le corps recouvert d’eau chaude. Il prenait du plaisir à faire ce que les humains faisaient. Bien sûr, il le faisait à l’écart, de peur de les blesser. Il se réveilla alors que son Fraccion venait de le réveiller.

« Qu’est ce qu’il y a ? Fit-il, un regard un peu endormi dans ses yeux.
- Une réunion ! Importante ! Le seigneur vous fait mander !
- Hein ? Qui ? »

Il faut vous avouer qu’il avait du mal avec tout ça. Il n’avait vécu seul que pendant plusieurs siècle, d’ailleurs il ne reconnaissait même pas son subalterne sur le moment. Il reposa sa tête contre le sol, seule partie de son corps à le toucher et souffla.

« Bon ! Qu’est ce que tu veux en fait ?!
- Il faut que vous vous rendiez au plus vite au Hueco Mundo ! Le seigneur vous fait mander et j’n’ai pas pu vous trouver… La réunion va bientôt débuter !
- J’comprends rien !
- Retournez à la maison, vous comprendrez !
- La flemme !!
- Pas de ça… C’est une réunion très importante !! Elle annonce sans doute le début des hostilités. »

Il tiqua. Il parlait de Soso !! Le vieux ! Bon, certes, il était à peine plus vieux que lui, mais il adorait l’appeler ainsi. Il se leva et se déplaça assez vite pour que l’autre ne le vit pas passer.

« Bon ! On y va ! C’par où ?!
- Suivez moi, fit l’autre sans s’en étonner, c’est par là. »

Après leur voyage, Camrron s’habilla de son habit d’espada, troquant ses vêtements de bucheron pour un voile blanc. Il se dirigea vers la salle de réunion. Il marchait vite, mais ne semblait pas se presser. Même si son subordonné tentait de le faire accélérer le pas, il n’y serait jamais parvenu.

« Bon, je pense que ça devrait être bon. Tu ne devrais pas aller plus loin… C’pour ton bien, hein ! »

Il passa la porte et vit qu’il y avait déjà pas mal de monde présent. Le vieux, l’autre qui se prend pour le plus fort et un que le Botobaï n’avait pas souvent rencontré.  Il avançait sans rien dire, sentant que l’atmosphère était toujours la même, un peu sur la pente raide.  Il alla s’assoir à SA place, que personne n’avait encore prise. Saluant le Seigneur, il eut un rictus de sourire en regardant les autres, quitte à envenimer une situation qui n’avait sans doute rien d’importante.

   
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: I
Pouvoir: Setsudan, Santa Teresa
Inventaire:
Espada 8
Espada 8
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 09/02/2014
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Sam 16 Avr - 21:27

Réunion
Informée de manière rapide de la réunion qui allait avoir lieu dans quelques instants, je fixe l’arrancar qui se tient devant moi. En restant fidèle à ma personne, je garde le silence et ne répond que par un simple hochement de tête. Il est surprenant que je sois moi aussi invitée à participer à cette réunion, puisque celle-ci n'est censée que rassembler les espadas. Après tout, en tant que fraccion du seigneur, peut-être ai-je droit à un privilège ?

J’observe l’arrancar de mes yeux vides et fronce les sourcils en me rendant compte qu’il arrive à atteindre ma taille, quand bien même il a un genou au sol. Être petite était une habitude de toujours pour moi, mais j’avais pensé que le hogyoukou me rendrait un peu plus grande, moins vulnérable d’apparence. Je lâche un soupir, laissant mes épaules se détendre, et tourne le dos à l’arrancar inférieur en commençant ma marche vers la salle de réunion.

D’après ce que j’ai pu retenir, la réunion qui va suivre rassemblera les 10 arrancars les plus forts du palais, autrement dit les espadas. Je ne suis pas intimidée, loin de là. Je n’ai pas peur non plus. Non, je suis juste intriguée par le sujet de la réunion à laquelle je vais assister. Sans doute allons-nous discuter des shinigamis ? Des Quincys ? Ou des autres races inutiles ? À noter que je compte bien garder mes lèvres scellées le temps de l’assemblée. Je suis, certes, la fraccion du Tout Puissant, mais je ne pense pas avoir mon mot à dire dans cette histoire. D’ailleurs, je préfère observer mes nouveaux camarades plutôt que de bavarder sur des sujets dont je n’ai pas connaissance.

Mes pas légers m’amènent jusqu’aux portes de la salle, devant lesquelles je m’arrête le temps d’une seconde. Je sens déjà de grandes pressions spirituelles, en particulier celle du Tout Puissant qui m’impressionnera toujours. Après une légère inspiration, je tends les bras et pousse les portes de la pièce d’un geste mesuré. Je ne veux surtout pas attirer l’attention dès la première fois. Mon regard se perd le long des murs immaculés de blanc, ainsi que le sol qui fait résonner mes pas au travers de la pièce. Je plante mon regard dans celui du Seingeur, silencieuse, et m’approche de lui d’un pas qui frôle la lenteur. Je prends le temps d’observer les trois arrancars déjà présents, et me concentre à nouveau sur le tout puissant.

Celui-ci, confortablement installé sur son trône, est tout aussi intimidant que lors de la première rencontre que j’ai pu avoir avec lui. Je m’arrête à côté de lui et baisse mon buste en fermant les yeux. Je dis alors dans un souffle, qui devient presque un murmure : « Pardonnez mon retard, Seigneur. » Je me tourne ensuite vers les autres, reprenant mon silence habituel, et remarque qu’il y a encore 7 places disponibles autour de la table. Au moins, je ne suis pas la dernière. Je laisse mon regard dériver vers un espada aux cheveux blancs, celui qui a ses pieds confortablement posés sur la table. Vue sa position, il ne doit pas être de nature calme. Je soupire en détournant mon regard et porte celui-ci jusqu'à l'arrancar dont le visage est entièrement recouvert par son masque de Hollow. Il a l'air peu bavard, vu comme ça. Le dernier semble plus tranquille et posé. De plus, il dégage une pression spirituelle qui se détache des autres.

Bien entendue, je préfère rester debout, à côté de l’espada 0, afin d’avoir meilleure vue sur les autres. L’attente n’est pas insupportable, et je suis bien impatiente de connaître le sujet de cette réunion. Après tout, si je suis la seule fraccion de Las Noches à pouvoir assister à cette assemblée, ce n’est pas pour rien.
Code de Pride Epicode
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: I
Pouvoir: Puissance Physique
Inventaire:
Fraccion de l'Espada 0
Fraccion de l'Espada 0
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 17
Localisation : Las Noches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Mar 19 Avr - 15:05


Réunion des Espadas

Tandis que les arrancars conviés arrivaient au compte goutte, Sōsō demeurait prostré dans son trône, confortablement installé, les lèvres scellées en un sourire mystérieux et plus inquiétant qu'on n'aurait pu l'imaginer de prime à bord. L'espada 0 tolérait les retards, car il avait d'ores et déjà attendu durant plus d'un millénaire, patiemment et calmement, jusqu'au moment où les siens seraient suffisamment puissants pour lui permettre d'affronter les Shinigamis et leur pathétique Soul Society. La déchéance des Vizards et la mort de multiples gradés, la traque intensifiée des Quincys, tout cela avait permis aux arrancars de gagner du temps, tout en se la jouant profil bas : désormais, la puissance de leurs élites égalait voire dépassait celles des 13 capitaines, et plus personne ne serait bientôt en mesure de se dresser sur leur cataclysmique chemin. La brutalité de Las Noches avait été contenu des siècles durant par la simple présence de celui que l'on nommait l'Omnipotent, mais elle allait bientôt être libérée par-delà leur monde, sur des cibles idéales et d'une force dérisoire. Bientôt, les Espadas seraient l'instrument de sa vengeance, l'outil qui lui permettrait de façonner un monde et un ordre nouveau, où les humains ne seraient guère plus que du bétail en pâture pour les plus puissants et les plus prometteurs d'entre eux...

S'il avait donc gardé le silence pendant l'arrivée fracassante qui Kiba, qui répondit à son collègue, et encore pendant celle plus discrète de Camrron, le 0 finit par entrouvrir ses lèvres lorsque sa propre fraccion passa le pas de la porte, humblement et calmement. Sa présence allait peut-être surprendre quelques unes des épées, mais le vieillard n'en avait que faire : son rôle allait être important pour les opérations à venir, et elle possédait bien un potentiel certain, capable de faire d'elle l'une des futures élites.

-Viens par ici, Shiro... Contemple, et apprend.

L'espada 0 attendit toujours aussi calmement qu'elle vienne se placer à ses côtés, le tout en balayant Las Noches sur le plan spirituel, cherchant avidement les reiatsus terrifiants de ses pairs et de ses subordonnés. Les autres étaient en route, et n'allaient pas tarder... Ils seraient là d'un instant à l'autre. D'un geste mesuré et terriblement lent, théâtral au possible même, Sōsō se dressa pour quitter son trône l'espace d'un instant, fixant de son regard blanchâtre, livide et vide les siens qui avaient déjà pris place autour de la table, légèrement en contrebas. Il leur adressa également quelques paroles, satisfait de remarquer que deux des trois puissants se trouvaient déjà dans la pièce, prêts à relâcher leurs forces dantesques pour massacrer les ennemis qui se dresseraient sur leurs routes.

-L'heure approche... Celle de notre naissance, celle de l'abolition de ce système gangrené par les shinigamis et leur hypocrisie millénaire. Bientôt, nos légions envahiront le monde des hommes, et nous les mettrons tous à genoux... La gloire est à portée de main.


Je fais un tout petit poste, pour laisser le temps aux nouveaux arrivants de finir leurs présentations et de répondre. Vous n'êtes pas obligés de poster ce tour-ci, dans tous les cas je reprends la main dans une semaine !
Et donc ouais, les nouveaux, si vous voulez vous y joindre, n'hésitez pas !
avatar
Maître Jeu
Maître Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 26/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Mer 20 Avr - 8:32
Pas simple d’être l’Espada N°4 ! J’ai concrètement aucune responsabilités, aucun objectif concret et même pas une fraccion pour me motiver. Vous devez vous dire

“Woah qu’est ce qu’il raconte encore ce bouffon ?”

Hum...trompé de pensée, vous devez vous dire

“Woah Miguel­-Sama ne vous ennuyez vous pas ?”

Et bien non jeune batracien. Je t’entends croasser moult et moult batracerie depuis un temps donc va cours vole petite grenouille lectrice

Sans un mot je libérais la grenouille de son bocal et la poussait dans le sable

“Va ma chérie ! Trouve de l’eau et so…”

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase qu’une botte de type Hollow écrase ma grenouille en poussant un cri genre la vie est belle et tu m'empêche de trouver de l’eau dans le Hueco ? J’ai donc désintégrer la botte a coup de Cero. Mon plan venait d'échouer avant d’avoir commencé. J’avais l’intention d’ouvrir un parc aquatique dans le Hueco pour votre information. Quoi ? N****o est bien devenu Hokage, G**u est père de famille ! Donc pourquoi pas un parc aquatique hein ?

Revenant a mes quartiers en marchant nonchalamment une voix retenti donc et me demanda d’aller en réunion avec les autres collègues. Personnellement ça ne m'intéressait pas du tout. Je ne voyais pas de quoi on pourrait bien parler a part du manque de végétation dans le Hueco, n'étant que N°4 et pas particulièrement fan des combats inutiles je savais que j’allais aller a cette foutue réunion, je sentais déjà de fortes pressions spirituelles se diriger ici dans la forteresse...essayant de retarder l’échéance je démarrais ma console portable et démarrait mon jeu préféré : Munster Gunter !

Esquissant un sourire enfantin je lançais donc une quête et m’immersait dans ma mission pendant que je marchais lentement vers le lieu de rendez vous, je sentais la pression s’intensifier et en avançant me rendais compte d’une chose qui allait changer cette journée relativement chiante : j’avais oublié de prendre a manger ! Connaissant a peu près le principe des réunions improvisées je savais déjà que j’allais passer du temps a patienter et m’ennuyer...l’ennui était une option plutôt fatale pour mon entourage car j’avais tendance a passer en Resureccion quand l’ennui s’emparait de moi.

Je rebroussais donc chemin, d’un
pas déterminé cette fois car l’odeur de mon délicieux paquet de chips tortilla extra spicy emplissait mes narines. Mon sixième sens de joueur me disait que je manquais des phases de dialogues relativement croustillantes mais...mes tortillas étaient suprêmement plus croustillantes que tout dialogue prononcé par toutes personnes habitant dans le Hueco. Arrivant dans mes quartiers je localisais donc mon maxi paquet de tortillas et une bouteille de Limonade taille 5L, les agrippait avec fermeté, les yeux pétillant puis rangeant ma console dans ma poche je me redirigeait vers la réunion. J’avais deux options face a la porte...soit me la jouer cool et entrer comme le boss. Soit me la jouer discret et entrer sans faire un bruit. Bien évidemment je suis rentré comme un boss, tout le monde m’a regardé, Soso a sifflé en tapant sur la table en validant mon...oui ? Oui j’ai raté mon entrée.

J’ai donc, attendu que Soso finisse son discours sur notre victoire prochaine bla...bla. Interrompre c’est pas cool ! Surtout en pleins discours badass ! Well...j’ai donc ouvert mon soda, pris une gorgée et ouvert la porte calmement, adoptant un faux air hautain comme un boss de fin. La main qui avait ouvert le soda n'était pas celle qui a ouvert la porte...en gros ?

J’ai ouvert la porte avec la main tenant le soda. Concrètement ? J’ai foutu du soda par terre, glissé dessus et me suis ramassé la gueule devant ceux déjà présent. Je me suis donc relevé,suis allé m’asseoir et comme si rien ne s'était passé ai pris une tortilla en regardant tour a tour mes collègues, salué de la tète Soso et d’une voix assuré demandé

"Well, Espada N°4 appelez moi Miguel, vous saurez pas ou trouver du détachant ici ? Le
Soda colle un peu”


Belle entrée n'est ce pas ? (J'ai pas de codage mais ça va venir !)
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Chupacabra
Inventaire:
Espada 4
Espada 4
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 20
Localisation : Geek Land
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Mer 20 Avr - 14:24





Réunion


Manger...

Ce monde était vaste, trainé par un écosystème gangréné et hiérarchisé. Des milliers d'âmes se faisaient dévorer par leurs tourments tandis que se joignaient à eux au même instant, toujours plus de misérable petit hollow insignifiant. Ce monde complet pouvait s'étendre à perte de vue et pourtant, il avait du mal à ne pas s’effondrer. A maintenir sa carrure imposante avec la présence de celle qui avait logé en son sein depuis si longtemps déjà.

Une véritable dévoreuse, qui venait mettre à mal cette organisation maléfique si bien huilée. Lorsqu'elle avait encore une certaine opposition à se mettre sous la dent, cela avait pu encore aller. Se concentrant principalement sur la manière de poser ses crocs sur sa victime, elle était bien moins dissipée que ce dernier siècle.

Mais depuis lors, elle était sans retenue, sans barrière. Plus rien ne pouvait s'opposer entre elle et sa rage. Sans quelques personnes de sa caste, ses excès de vie auraient probablement couté la destruction de cette effroyable jungle. Elle aurait servit les intérêts de ses principaux ennemies sans même le savoir.

Heureusement, l'entrave qu'on lui avait imposé l'avait un peu calmé. Mais seulement un peu, la laisser seule trop longtemps c'était prendre le risque qu'elle puisse pactiser de nouveau avec ses instincts les plus bas. Malgré son humanité récupérée, cela n'avait en rien changé à sa manière de penser et de procéder. Tout aussi destructrice que anarchique.

Ainsi, elle laissait son corps tant bien que mal la trainer vers une sorte de réunion avec ses compères. Elle n'avait pas envie d'y aller, pas envie de se mélanger à travers ces faibles et ces mets de mauvais goût. Encore moins pour voir ce déchet de Kiba qui était une véritable épine avariée dans l'intestin de la numéro 2.

Si elle venait, c'était davantage pour trancher avec son quotidien et son partenaire Ricardo. Celui-ci avait réussit à jongler habilement avec la frustration et l'agitation de la demoiselle pour lui faire apprécier sa compagnie. Rien que pour cela, il méritait son titre plus que n'importe qui d'autre. Bien que Yubel ne se cachait pas de vouloir le dévorer un jour sans pitié, c'était en quelque sorte la représentation de son estime désaxé.

Elle put sentir la présence des autres, à peine perceptible bien camoufler par la force tranquille et imposante du vieux. C'était presque une marque de respect de camoufler sa pression en la présence de celui qui les avait tous réunit. Mais à quoi bon pour Yubel qui n'avait jamais prêté attention à cela. L'aura qu'elle dégageait était si forte qu'elle avait probablement été senti par tous depuis bien avant d'avoir poussé la porte.

Ce qu'au final, elle ne mit pas bien longtemps à faire. Arrivant quelques minutes après que le grand père eut finit son discours. La pression spirituelle de Yubel emplit la salle avant de dévoiler sa présence physique. Son aura venait lécher chacune des parois comme pour marquer son territoire et ne s’arrêta pas en la présence de l'Hollow tout puissant. Elle venait même s'y opposer, sans aucune crainte et respect, comme pour montrer l'insoumission encore bien présente dans son esprit.

Son entrée était tout sauf discrète, elle l'avait joué de manière bien théâtrale ceci dit. Elle posait ses yeux sur ceux qui étaient déjà arrivés. Pour la plupart, que des insectes insignifiantes jusqu'au moment où ses yeux percutèrent ceux de Ricardo. Avec un sourire presque malsain sans même saluer le vieux, elle vint s'assoir à coté du numéro 1 non sans lâcher une légère claque sur le crâne du numéro 3 qui était plus comparable à un coup de massue qu'à une caresse.

- Je vois que la clique des bouseux est présente aujourd'hui, il en manque quelques uns cependant. Oh ! Tu peux continuer ton discours le vieux !


Son arrogance et son insolence étaient sans limite. Mais c'était un facteur déjà pris en compte, sa puissance dévastatrice contrebalançait bien avec ses grossiers défauts. Après tout, d'entre tous, elle devait probablement être celle qui était la plus passionnée pour le combat. Une passion en somme toute dévorante.





avatar

Energie Spirituelle
Lettre: G
Pouvoir:
Inventaire:
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 98
Date d'inscription : 17/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Mer 20 Avr - 16:13


Waltz With The Espada

Mon Wait and see

Il est des gens que l'on apprécie de voir, d'autres que l'on ne supporte tout simplement pas, et enfin une troisième catégorie peuplée de ceux dont on s'en tamponne le coquillard. Fort heureusement -ou malheureusement selon la personne-, aucun des membres de l'espada se situait dans cette catégorie. D'ailleurs, en y réflechissant un peu plus, il serait plus juste de dire que ce n'était pas le cas de tout ceux ici présent, à en voir la mignonne petite fraccion qui se tenait, discrètement, derrière leur leader. Enfin, mignonne petite fraccion... Si il s'agissait de l'une des seuls fraccion de l'arrancar n°0, ce n'était pas pour rien. Bien que sa pression spirituelle soit loin d'égaler les siens, Ricardo comme Sosô ne se faisait aucune illusion sur son potentiel. Plus tart, éventuellement, pourrait-elle siéger à cette table. C'était un fait à prendre en compte, et il était sur et certains que le Seigneur du Monde Vide le pensait également. Autrement, il n'aurai jamais accepter de la laisser rester... sauf pour servir le thé.
Le thé était d'ailleurs un manquement essentiel à l'endroit ici présent.

Mais puisque il n'y avait point de quoi boire ou grignoter, le Primera se contenta de sortir de sa poche une petite boire faite d'ébène, soigneusement taillé, avec un couvercle ou une splendide représentation d'un lotus était présent. En l'ouvrant, l'arrancar en sortit une belle pipe, faite du meme matériaux que le bois du couvercle, accompagné d'un petit sachet. Tranquillement, sans même se presser pendant que le reste de l'espada prenait place -certains plus discrètement que d'autres-, il commenca à mélanger les herbes, avant d'allumer sa pipe et d'en prendre une gorgée. Aaah, cela faisait tellement du bien...
Lointain était le temps où la simple inhalation de cette fumée le faisait ressortir l'ensemble de ses boyaux sous forme visqueuse. Et ce n'était pas lui qui allait s'en plaindre... sans même parler des hollows de ménage.

Ponctué de petits "puff puff" caractéristique d'une pipe en bois savourée, Ricardo regarda l'ensemble de ses camarades un par un. Cela maintenant un minimum de temps qu'il était ici. A sa connaissance, son numero n'était connu que par les deux derniers et pour des raisons différentes. De une, Kiba et Camrron ne s'était jamais spécialement soucié de lui, l'un le considérant comme une sorte de larve humaine incapable de se battre correctement et fuyant le combat dès que possible -le talent misérable de bretteur devait avoir joué un rôle-, quand à Camrron Botobai, il faudrait déja qu'il porte plus d'attention à ses semblables qu'a son petit orteil. Mission très difficile. Ho la la.
A coté de cela, il s'était découvert un amour commun avec Miguel, un arrivé récent de l'Espada, dans le domaine des jeux vidéos. Et le but de coller internet au Hueco Mundo. néanmoins, même avec lui, Ricardo gardait une certaine distance. disons que les sauts d'humeur du Cuarta faisait partie de ceux qu'il préfèrerait éviter, plus même que la dernière arrivée.
Et il y avait une raison fort simple à cela: la dernière se contentait d'être... simple. Miguel était une vrai plaie quand il s'y mettait.
A coté, il passait pas mal de temps avec la Secunda Espada, en général. Sa simplicité et sa façon d'être avait un côté presque... reposant, comme si elle véhiculait une telle tension que le Primera pourrait tout aussi bien prendre un oreiller et dormir à côté, ce serait elle qui récupérerait l'ensemble . Ou ferait l'ensemble. Elle était la démesure qui le cachait, et parfois, les gens le prenait pour sa fraccion. ce qui le faisait rire, car plus d'une fois il en était venu à devoir la calmer d'un tacquet bien placé. Mais elle était agréable en son genre, quoique d'un autre style. Quand elle ne tentait pas de lui sauter dessus du moins. Mais bon, au moins le Primera avait la certitude absolu de pouvoir dormir de ses deux oreilles: c'était au meilleur de ses moyens qu'elle voulait le dévorer. Le dévorer alors qu'il ne pouvait se défendre ne l'intéressait pas, selon ses propres dire, cela "manquerait singulièrement de sel".
Cela étant dit, il avait noté que Kiba et elle ensemble faisait souvent des étincelles, ce qui n'avait rien de surprenant: leurs façon d'agir était si proche, mais pas pour les mêmes raisons. Kiba voulait anéantir pour être le meilleur, la où Yubel assouvissait sa faim que son arrancarisation n'avait su vraiment calmer. Cela dit, au point de frapper ainsi Kiba...

Instinctivement, un petit décompte apparut dans la tête du Primera Espada, mesurant l'ampleur du désastre. Dégénération imminente... Pourtant, au vu de l'insulte que le Tercera avait énoncé à son égard, sa seule réaction apparente fut un léger clin d'oeil à la jeune femme, suivit d'une petite volute de fumée.


... Ce n'est pas contre vous, Seigneur, mais personne ici ne se soucie vraiment de la gloire...  

Et il le savait sans nul noute mieux que quiconque. Aucun de ceux qui se trouvaient ici n'était du style a chercher gloire, richesse et volupté. Sauf peut-être le huitième espada. Et encore. En revanche, il soulevait un point important. Le temps était venu, et ce temps signifiait beaucoup.
Ricardo savait que certains ici n'attendaient que le feu vert pour se déchaîner. Fort malheureusement, il y avait une fail déjà présente. Des légions dans le monde des hommes? c'était la un coup à ce que Miguel et Yubel dévastent leurs propres armées. Et il serait dommage que Sosô doive les châtier avant même le débutd es combats. Aah, la joie de chopper des types par la force brut et non le caractère... Quand à Kiba, une fois relâché, comme Yubel d'ailleurs, ils ne feront que tout saccager comme des armes de destruction massive.
le Primera Espada est cependant prêt à admettre l'utilité de la cho... de ses camarades. En revanche, la réplique envers Kiba ne se fit pas attendre, grâce à ce cher Miguel.


Nous parlions de ménage et ce cher Kiba se porte volontaire pour nettoyer les traces de soda! que c'est aimable à toi mon cher!  


© Never-Utopia


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Rebelión
Inventaire:
Espada 1
Espada 1
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 24
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Mer 20 Avr - 23:50


 
Réunion
Une chose était sûre, c’est que ce rassemblement ne serait pas de tout repos, bien au contraire. Égal à moi-même, je prenais de haut les gens présents ici et là à l’exception peut-être du seigneur de cet endroit, bien que ma façon de parler soit presque vulgaire envers lui, mais ce dernier ne semble pas s’y intéresser. Soupirant donc, me voilà en présence d’une personne - qui n’est autre que le Primera sans que je le sache - et j’en profitais donc pour l’ouvrir. Mais voilà qu’un troisième gars nous rejoins. Soupirant de lassitude, je le laisse entrer et ne lui jette même pas un regard. Puis ce fut le tour d’une petite fille. Oh ? La Fraccion du seigneur ? Loin de l’imaginer en futur Espada si un jour un de nous tombait par exemple, je revins à moi quand finalement le tout-puissant se décida à l’ouvrir. La gloire ? Continuant de me balancer sur ma chaise, je commençais clairement à fulminer intérieurement. Barbant, c’est chiaaaaaant.

Cependant, si j’osais sortir, outre le fait de passer pour un mec irrespectueux, je sentais que Minerva allait encore me saouler et qu’importe les baffes qu’elle prendrait, elle ne lâcherait pas l’affaire pour me faire revenir à la réunion. Retenant donc ma pression spirituel, celle-ci s’échappait légèrement de moi, preuve de mon mécontentement général. J’étais une cocotte minute prête à exploser au mauvais toucher de qui que ce soit. Bref, je m’endormais presque à moitié, partagé entre ennui et énervement maximal. Et cela n’allait pas vers le haut quand le numéros quatre entrait dans la place.
Un bouffon, un guignol, un véritable clown pour moi à cette heure-ci surtout vu son entrée en scène, mais heureusement, je ne connaissais pas son numéros sans quoi, j’aurais grincé des dents - comme quand je connaitrais aussi celui de Yubel et Ricardo - au point de créer une chaire de poule immense même au seigneur ici présent. Malheureusement, face à la prestation digne d’un humain lambda, j’ouvris simplement un oeil, lâchant un simple salut à ma manière.

“ Boulet... “

Sympa n’est-il pas ? Mais alors que j’allais enchainer pour dire que je me foutais de l’histoire de gloire etcetc et pendant que l’autre allumait sa pipe, voilà qu’une belle pression spirituelle me fit tilter. Oh ? Là, on approche d’un truc intéressant. Le primera ? Ou autre ? Intrigué, ma surprise fut de mauvais goût quand je vis la personne en face. Cette chose était une plaie et pour cause, de nombreuses fois nous nous sommes frité avec pour seule raisons nos envies capricieuses.
Bref.. L’ambiance ne fait que devenir plus sombre à chaque secondes, surtout quand la miss se permet un geste bien trop amical à mon goût. Sa claque sur mon crâne retentit et alors qu’elle lance une épine à chacun ici présent, je vins à jurer ouvertement.

“ Hey la dégénérée mentale, crois pas que parce que tu es invitée ici que tu es au dessus de nous, et surtout moi. Seigneur ou non, je vais tellement te déboiter qu’on te surnommera la boiteuse ... Oh et ... De base, seul les Espadas sont conviés à cette réunion, ce ne sont pas les Fraccions. Les Arrancars raté, c'est la pièce d'à côté “

Pique aussi ouverte que le sont - peut-être - ses cuisses - si on veut commencer les clash sur ce genre de sujet - je vins d’avance à afficher un air sévère pour éviter le trop classique “ bah alors, pourquoi tu es là toi ? “. C’est ennuyeux le coup du “ miroir miroir, c’toi qui l’est “. Mais alors que je me pensais tranquille, voilà que l’autre ouvrit sa gueule - semblant être un copain à la miss - en me lançant non pas une pique, mais un véritable javelot en pleine poire. Poing sur la table, la faisant trembler, ma pression spirituel se relâche, manquant de faire trembler la pièce et peut-être même impressionner les plus faibles ici présent - en priant que mes interlocuteurs en fassent partit - et sans plus tarder, ma rage se fait voir au grand jour.

“ La ferme !!! Je vais te briser les os un à un et jte laisserais pourrir dans le désert. Ça fera quelques heureux. “

Ajoutant le mot à la parole en terme de menaces, un doigt avait tout simplement balancé une sorte de petit cero, celle-ci se dirigeant vers sa pipe pour la pulvériser tout simplement. Quoi de mieux que briser les objets personnels pour faire chier autrui hein ? Ça commence ainsi et on fini par se battre amoureusement. Regard noir, aura meurtrière, je n’étais pas le troisième pour rien, et c’est en pensant ça que je vins à repenser à une évidence : il y a deux personnes plus puissantes que moi en théories. Ma pression finissant par disparaitre, je vins à me rasseoir, admirant le morceau de table qui s’était craquelé suite à mon coup de poing.

“ ... Où sont le ou la Primer(o)a et le ou la Secund(o)a ? Que je fasse au moins connaissance avec les deux plus fort... Pas que les faibles ne m’intéressent pas... “ Petit regard vers l’ensemble de la pièce avec un message très clair. “ Mais.... Vous ne m’intéressez pas.. “
© ASHLING
[/quote]
avatar

Energie Spirituelle
Lettre:
Pouvoir:
Inventaire:
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Lun 25 Avr - 21:53
Réunion des Espadas
Shizuka Uta
feat.
Espadas












J'suis en ce moment même dans ce qu’on appellerait « mes quartiers ». C'est l'genre de p'tit coin sombre qui n’appartient qu’à un seul arrancar. Personne n’a l'droit d'y poser l' pied sauf l'propriétaire, en l'occurrence ma personne et mes fraccions, sauf un gars qui a envie de se faire descendre sur-le-champ bien évidemment... Comme d'habitude, j'me trouvais allongé sur le sol glacé de marbre. De là, j'contemplais le plafond tout en réfléchissant aux prochaines échéances de la journée. Le sujet d'aujourd'hui, la fameuse réunion qui allait regrouper la plupart des espadas. Ouai, j'dis bien la plupart, parce que y'en a toujours qui sont absents, à croire qu'il le font exprès. Bref, cet évènement était au cœur de toutes les discussions. Tout le monde en parlait, à tel point que cela en devenait... C'est quoi le mot déjà... Chiant, c'est ce que je cherchais. Et puis, bien qu'il soit mes collègues, j'avoue qu'y en a certain j que'aimerai bien voir coupé en rondelle. Maintenant qu'ils sont devenus espada, ils pètent plus haut qu'leur cul alors que leur pouvoir est ridiculement minuscule comparés à celui de l'ancêtre vénéré de tous.

J'suis pas du tout du genre à parler avec des gens imbus de leur personne et grossier, vulgarité, c'est leur deuxième prénom. Un gars de ma classe, ne se mêlent pas à la simple populace. En y r'pensant, y en a vraiment qui ont un p'tit pois à la place du cerveau. En particulier ces deux-là qui s'tapent toujours sur la gueule pour un rien, on dirait deux gamins. Quand j'pense à l'âge qu'ils ont... Con un jour, con toujours comme le dit si bien l'dicton. J'me souviens plus leur prénom, mais c'est pas grave ça m'reviendra. Et j'vous rassure, c'est pas pour autant que j'suis un loup solitaire, même si je dois avouer que de rester ici à rien faire, c'est l'pied total... Le temps passe, j'reste par terre, rien ne presse. J'partirais quand j'en aurais décidé -Three hours later - Eh merde ! La réunion à d'jà due commencer, faut m'presser si j'veux pas m'faire passer un savon par Soso. J'effile ma tenue d'espada, histoire de faire bonne impression, et hop, Sonido ! Non, j'ai la flemme.

C'est qu'ils sont longs ces couloirs, au moins j'ai l'temps de regarder sol. Il est fait de marbre bleuté, couleur magnifique. Il a de véritables goûts d'luxe le vieux. Au moins, ici, il y'avait du silence, un peu trop à mon goût, on s'croirait dans un cimetière. Avançant lentement, j'aperçus enfin les escaliers menant à la salle de réunion. Aller plus que quelques marches et on y est. Bon bah je n'est plus qu'à l'ouvrir. Faut juste que j'trouve un truc à dire, histoire de ne pas paraître stupide. Poussant le lourd gond de métal noir d'un revers de la main, j'rentrai dans la pièce sombre en murmurant.

- Mes plus plates excuses Seigneur, j'avais une affaire à régler.

C'est bon, j'sais c'que vous allez m'dire, c'est pas bien de mentir au seigneur. J'sais, mais je fais ça dans mon intérêt, et puis ça vous regarde pas, c'est mes affaires. J'suis p't-être loyal, mais pas imbécile. Heureusement pour moi, les deux autres couillons s'crêpaient encore le chignon. La dégénérée mentale, la boiteuse... J'savais pas qu'il se donnait des surnoms amicaux. Puis, un troisième s'emmêla, il s'agissait ni plus ni moins que d'Ricardo qui avait sorti une pipe. Pipe qui d'ailleurs ne durera que quelques secondes suites à la pique qu'il lança au beau gosse. C'est qui l'a le sang chaud l'gamin. Grâce à leur p'tite mise en scène, je pus et non pas j'pus, m'asseoir tranquillement et le plus discrètement possible attendant que quelqu'un prenne la parole.

- ... Où sont le ou la Primero/a et le ou la Secundo/a ? Que je fasse au moins connaissance avec les deux plus forts... Pas que les faibles ne m’intéressent pas... Mais.... Vous ne m’intéressez pas..

Évidemment fallait que ce soit lui dans cette équipe de bras cassés. En plus d'être une véritable pipelette ambulante, il a une confiance aveugle en ses capacités. J'te jure ! Personne n'eut le temps de répondre que je saisis l'opportunité, pour enfin parler avec une voix grave et suave balayant tout espoir de réponse au beau gosse.

- Maintenant que tout le monde est calmé, on peut enfin discuter entre adultes. J'suis pas venu là pour faire joujou mais pour parler d'chose importante.

C'est vrai ça, je m'étais pas tapé tout ce chemin pour rien bordel ! En plus, j'me fichais pas mal de ce que pensaient les gens de mon numéro. J'aurai pus rester là, sans rien, faire, à moitié endormi comme souvent. Mais j'sentais que si je n'disais rien la situation allait s'envenimer. Surtout que si chacun avait révélé son numéro, le p'tit m'aurait p't-être fait chier étant donné que son numéro puisse être supérieur au mien. Et ça, je ne pouvais pas le tolérer.
© Gasmask


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: G
Pouvoir: Cuervonegro
Inventaire:
Espada 6
Espada 6
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 17/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Mer 27 Avr - 19:09


Réunion des Espadas

Chez les hollows, et a fortiori chez les Espadas, une seule et unique règle prévalait. Simplissime, directe et honnête, elle était la même pour tous et ne faisait guère dans le favoritisme. Il s'agissait d'une loi absolue, indétrônable et indéniable, qui guidait à tous leur existence et leur survie en elle-même. Cette règle, c'était celle du plus fort. En réunissant dans cette salle les plus puissants éléments de son armée, le vieillard donnait immédiatement le ton : les autres arrancars ne possédaient absolument aucune importance à ses yeux. D'ailleurs, même les dix masqués qui lui faisaient face et la petite qui était en retrait derrière lui n'étaient guère plus que des pions qu'il devait utiliser et disposer au mieux : en tuer un pour le remplacer n'était guère plus qu'une formalité qu'il envisageait chaque jour un peu plus. En effet, Sōsō avait eu l'occasion d'apprendre à utiliser la pierre qu'il avait baptisé Hogyoukou, en quelques deux cent ans, mais il lui restait toutefois bon nombre de mystères à percer... Mystères qui, tôt ou tard, permettrait la création d'une nouvelle génération d'arrancars, définitivement destinée à remplacer l'ancienne, comme cela était la coutume depuis la création de Las Noches. Autrement dit, même le Primera n'était pour lui qu'un rouage certes utile et important, mais pas franchement et strictement indispensable... Ainsi, les diverses réactions qu'il eut face à lui, à la suite de son petit discours et de l'arrivée relativement discrète de Shizuka Uta, le sixième, semblèrent le renfrogner durant un instant : il se prostra dans un mutisme calme et presque terrifiant pour quiconque le connaissait véritablement, ce qui n'avait pas l'air d'être le cas de cette clique inutile qui lui faisait face. Le sixième, justement, avait profité d'une brève entracte durant les provocations pour faire un appel au calme... Et le Motoku, de son côté, se contenta de glisser quelques mots à sa fraccion.

-Recule, Shiro. Prends garde à bien te tenir derrière moi. Je ne voudrais pas te tuer par inadvertance.

Son expression faciale avait changé du tout au tout, passant du calme olympien à la rage viscérale. Il ne prit pas la même la peine de se lever, demeurant confortablement installé dans son trône tandis que son reiatsu commençait à suinter dans la salle, glissant à même le sol comme une nuée d'insectes, comme une coulée de bile immonde et putride qui menaçait d'engloutir tout ce qu'elle touchait. Cette espèce de masse informe se faufila entre les pieds des Espadas et les chaises sur lesquelles ils avaient pris place, leur laissant alors ressentir l'impression d'une énergie spirituelle tellement abondante qu'elle en était quasiment tangible, et parfaitement opaque. La voix grave et terrible du maître des lieux raisonna, allant jusqu'à faire trembler les murs d'effroi :

-Je m'excuse. Vous avez oublié ce pourquoi vous avez accepté de vous soumettre à mon pouvoir, mais c'est à cause de mon oisiveté à votre égard des décennies durant... Je vais réparer cet état de fait immédiatement.

D'un coup d'un seul, Las Noches tout entier se mit à tressaillir. La pression spirituelle relâchée par l'ancêtre était telle qu'elle vint fissurer les murs et le sol à ses côtés, marquant de manière indélébile la géographie qui l'entourait. La table menaça de s'effondrer, au même titre que les chaises, tandis que les Espadas seraient dans l'incapacité la plus stricte de bouger le moindre orteil : ils allaient être victime d'un reiatsu tellement puissant et horrifiant, tellement inconcevable qu'ils ne pourraient piper mot. Même Shiro, qui se trouvait pourtant dans le dos de son seigneur, bien en retrait, et qui n'avait pas à faire face à la virulente éruption d'énergie risquait très fort de devoir poser un genou à terre... C'était dans cette atmosphère littéralement étouffante que le vieillard ajouta quelques mots cinglants et violents, avec pour objectif celui de remettre les choses au clair une bonne fois pour toutes :

-Si je le voulais, je pourrais vous tuer tous sans que vous ne vous en rendiez compte. Vous êtes pareils à des nouveaux nés, à de vulgaires insectes face au pouvoir qui est mien. Vos objectifs n'existent pas : vous n'êtes là que pour me servir. Et si je juge que vous n'avez plus besoin de vos bras, je vous en prive. Est-ce clair, ainsi ?

Petit-à-petit, la pression allait s'atténuer et le flot de reiatsu coulant à leur pied allait disparaître, laissant Las Noches retrouver sa quiétude centenaire. Une mise-au-point, de temps en temps, ne faisait assurément pas de mal...



En gros, Sosô se vénère. Il relâche une quantité astronomique de reiatsu, tellement dense que vous la sentez couler le long de vos pieds, sous la table, et que vous la voyez même inonder la salle. Vous ne pouvez plus bouger un pouce pendant qu'il relâche son énergie, mis-à-part Shiro qui peut éventuellement s'écarter un petit peu plus, mais surtout pas avancer dans sa direction.
Papy est bougon.
avatar
Maître Jeu
Maître Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 26/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Mer 27 Avr - 19:34





Déchainement  


Yubel n'avait pas mouché d'autres mots suite à son arrivée. Elle n'avait que faire de déblatérait avec les autres, la seule chose qu'elle voulait était de recevoir ses directives le plus vite possible. Elle était comparable à un automate un peu défaillant, réglant sa prérogative de violence principale avec les ordres du Tout Puissant. Elle lui avait manqué de respect mais, elle l'avait côtoyé. Qu'importe, son attitude vis à vis de lui, elle devait probablement être la seule à pouvoir l'écouter totalement.

Même si un jour, elle venait à se rebeller face à son autorité et à refuser ses ordres, son manque d'imagination la pousserait à faire cela en face de lui sans aucune duplicité. Avide de combat, elle n'avait que faire de la position qui s’engrainait suite aux combats. Elle avait d'ailleurs eu son poste seulement en élimant les autres candidats à sa place. Pour elle, cela était déjà une fin en soit mais on l'avait affublé d'un 2. Cela lui permettait au moins de ne pas à réfléchir quant à ses prochaines véritables cibles dans l'Hueco Mondo.

Mais voilà qu'elle était perdue dans ses esprits, à regarder les divers bavardages et l'entrée la plus discrète du sixième. Celui-ci ne moucha aucun mot et fit appel au calme.

Ce qui fut un véritable choc pour la demoiselle fut l'énergie dégagée soudainement par le Tout Puissant sans qu'elle n'en sente la moindre once auparavant. Yubel avait un problème avec la maitrise de soit, et malgré la pression spirituelle étouffante du leadeur, elle ne respirait pas par crainte mais bien par excitation. Elle le sentait, ce pouvoir dont elle avait tant gravité autour. Ce pouvoir qui la faisait frémir et qu'elle voulait dévorer le plus vite possible.

Son esprit était comme un rouage gangréné dont la rage accélérait le mouvement. Elle voulait y aller, voulait lutter contre cette pression et le déchirer en plein cœur. Après tout, il se disait vieux mais elle était bien plus âgée que lui. Il n'avait mit la main que sur un pouvoir venu de l'extérieur ! Enfin, cela n'était pas claire pour l'Espada au poste de Seconde mais, elle savait au fond qu'il ne méritait aucunement cette puissance.

Mord, hurle, déchire. Tant de mot se défilait dans sa tête comme pour couper l'afflux de haine qui se déferlait dans sa tête. La pression spirituelle de Soso bien présente pourtant n'était clairement plus qu'une brise comparée au démon intérieur que Yubel affrontait. Elle devait à la fois gérer cette étau puissant qu'exerçait le tout puissant et son irrépressible envie de le tuer.

Quand bien même elle n'en avait pas la force, c'était l'excès qui avait guidé ses pas depuis des millénaires. Lutter contre son propre instinct était un véritable tourment pour elle. Tue le, détruit le, brise le ! Elle savait que ce n'était pas le moment de foncer tête baissée. Son expérience avait su au moins dicter des limites quant à sa rage suicidaire.

Alors que la pression commença peu à peu à s'estomper. Les mots de Soso ne parvinrent même pas dans le cerveau désaxé de la Hollow. Elle transpirait clairement d'une certaine excitation presque morbide. Elle devait se relâcher, détruire ce vieux impotent et lui arracher la jugulaire avec ses propres dents.

Vas y ! Vas y ! Vas y !

Sa main heurta la table qui se situa en face d'elle pour venir la briser en plusieurs éclats. Ce fut la première à agir suite au discours du Tout Puissant. Transpirant lourdement, ce coup avait été la seule vanne qu'elle avait su ouvrir pour relâcher toute la pression accumulée au fond d'elle même.

Se tournant vers celui qui se disait maitre, elle affichait un sourire entre la haine et la retenue. Un croisement bizarre des émotions dont seule Yubel conaissait le secret.

- Votre puissance est toujours aussi alléchante... Donnez nous des directives, vous nous avez déjà tous réunit durant ces deux siècles, vous connaissez notre allégeance comparable à aucune autre.


Elle avait besoin de quitter la salle, encore une sensation de la pression spirituelle du Dieu Hollow et c'était la véritable perte de contrôle. Qu'on lui donne ses ordres, qu'on lui jette son steak en face d'elle. Mais qu'on ne la fasse pas languir dans cette torture insoupçonnable. Plus qu'une bataille contre une puissance la dépassant, c'était la bataille contre elle même qui lui était le plus ardue.

Tous son corps était crispé et pourtant, elle n'avait jamais prononcé de mot aussi respectueux depuis un millénaire.






avatar

Energie Spirituelle
Lettre: G
Pouvoir:
Inventaire:
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 98
Date d'inscription : 17/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Jeu 28 Avr - 10:08





Ma Salle de Jeux





Hum. La réunion devenait de plus en plus chiante. Déjà qu’a la base j'étais venu pour pas me faire niquer ma salle de jeu, si ça avance pas ça va vite m’ennuyer. Bon j’avais ramené mes tortilla avec un goût si intense, si doux et piquant a la fois c'était comme se prendre une fessée qui claque...par celle/celui que vous aimez. C’est troublant mais pas dérangeant au final. Mes tortilla me procurait un plaisir presque ultime accompagnée de mon fidèle soda avec plus de sucre que d’eau réputé pour donner le diabète a la deuxième gorgée. Pur plaisir.

Depuis mon arrivée des plus distinguées (ouais distinguées bitch.) je me suis donc assis et sirotait mon soda pendant que la réunion prenait forme petit a petit. Je n’ai évidemment pas eu de réponse par rapport a ma question sur le détachant et actuellement mes vêtement collaient comme un tube de glue. Je prenais sur moi et restait fort puis je sentais quelque chose...quelque chose se rapprocher...de plus en plus pressant, quelque chose de fort, puissant et qui allait fortement me déranger vu l’ampleur de la chose oui ça arrivait et :

“Atchoum.”

J’avais éternué en fermant la bouche avec beaucoup de skills. Oh et Yubel est arrivé en relâchant son énergie pour mettre un coup de pression...visiblement mon éternuement a eu plus d’impact vu que j’ai pas fais attention a ce qu’elle a dit. Je reprenais donc mon sirotage de soda et mon devorage de Tortilla cette fouis ci en faisant attention a ce qui se passait. Je résume brièvement : Ricardo a dis quelque chose de concret mais de la mauvaise manière, ça s’annonçait déjà amusant, il a lancé un pic a Kiba, Kiba a été piqué et a visiblement augmenté le taux de sel dans son sang vu sa réaction, il a tiré un Cero sur la pauvre pipe a Ricardo, petite pipe n’avait rien a voir la dedans...pauvre d’elle...et ensuite il a commis l'irréparable.

Il a tapé du poing comme un barbare du marché et a renversé une tortilla par terre. Je regardais ma tortilla toucher le sol et se casser en deux morceaux pendant qu’un mec parlait visiblement pour calmer le jeu, je ne lâchais pas ma tortilla des yeux et tendait la main pour la récupérer avant les cinq secondes de propreté. Ma main tendu s'arrêta net pour reprendre une position me permettant de bloquer une attaque imminente.

Pourquoi ? Le boss des boss propriétaire de ma salle de jeux et accessoirement de ma vie avait décidé de poser ses balls sur la table. M’ayant fait transpirer comme devant un boss extrêmement dur a vaincre. Peur ? Je n’avais plus peur depuis très longtemps. Mais ne pas avoir peur ne signifiait pas être fou. La personne qui parlait actuellement avait suffisamment de pouvoir pour anéantir toute personne ici présente en une attaque même pas sérieuse. Comme il a dit actuellement nous ne sommes que des pions sur l'échiquier qu’il contrôle. Si il veut enlever une pièce rien ne l’en empêche. La vraie définition d’une game master. Intouchable et irrévocable. Quand vous jouez a un jeu, peu importe ce que vous faites les personnages ne pourront jamais vous toucher. J'étais fasciné par la prestation du Boss quand une larme a coulée sur mon visage. J’ai essuyé cette larme puis baissé les yeux : le reiatsu du Boss avait englouti ma tortilla. A cause de Kiba et Yubel en plus de foutre la merde ils avaient niqué ma tortilla. Donc j’ai réfléchi a comment jouer mes cartes. Oui car avant la pression efficace du Boss je n’en avais strictement rien a foutre de ce qu’il se passait. Mais le Boss l’a dit lui même

“Si vous ne me servez a rien adieu la salle de jeu.” (Il n’a évidemment pas dit ça.)

Je ne voulais pas perdre ma salle de jeu donc après un instant de réflexion, une gorgée de soda et une tortila j’ai déclaré.

“Well. Pour éviter que tout le monde crève ici le prochain qui agis de façon irréfléchie devra s’attendre a des représailles immédiates et fatales de ma part et sûrement des autres ici présent.”

Je marquais un temps de pause et reprenais rapidement.

“Je ne connais pas le but de la réunion. Mais d’après ce que j’ai entendu l’objectif est la gloire. Pour avoir la gloire il faut une organisation. Pour une organisation il faut de l’ordre et pour atteindre l’ordre ici il faut du changement. Je pense qu’il serait bien que chacun ici présent propose quelque chose pouvant nous amener a la gloire. Je propose donc de trouver un rôle a chaque Espada. Je vous invite donc a réfléchir a ce que vous pouvez apporter au Hueco Mundo et aux futures conquêtes a venir.”

Je sirotais une autre gorgée et reprenais donc

“Je propose la mise en place d’unités a but divers. Chaque unité aura un but différents avec des moyens et un rôles différents. Je n’en dis pas plus au cas ou mon idée déplaît mais je propose quand même.”

Je sirotais une gorgée et attendait une réponse. Je venais de faire preuve de sérieux. J'étais extrêmement fatigué par tout ce sérieux. J’espère ne pas avoir fais ça pour rien, surtout quand la demoiselle avant moi avait tapé encore sur la table et retournée sa veste alors qu’il ya quelques minutes elle défiait le boss. Deuxième personne a réagir et pour l’instant la plus utile.

© Jawilsia sur Never-Utopia


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Chupacabra
Inventaire:
Espada 4
Espada 4
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 20
Localisation : Geek Land
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Ven 29 Avr - 14:33


 
Réunion
Plus le temps passait et plus je me disais que ça allait mal finir et tant mieux. Cette réunion devenait ennuyeuse, mais via les interactions de chacun, ça allait vite tourner au vinaigre et en soit, je n’attendais que ça. Las Noches allait s’écrouler en sentant mon reiatsu, j’en étais convaincu. Bref, attendant que le second et premier Espada se présentent, je me calmais en douceur jusqu’à ce qu’un débile l’ouvre. Oh ? Regardant en direction du sixième - que j’ignorais être ce numéros - je m’apprêtais à simplement lui souhaiter la bienvenue à ma façon que le grand roi de cette pièce se mit à parler.

Début banal, très vite il se fit impérial. Son reiatsu explosait au grand jour d’une manière malsaine. Le sensation était incroyable. Étouffante, délirante, extravagante, pour sûr, s’était pas le roi du Hueco Mundo - et maître pour rien - bien au contraire. Se faisant oppressant, un double sentiment se créait en moi. D’un côté, la peur car tout ce qu’il disait été vrai et d’un autre une excitation certaine, car c’est sans nul doute THE adversaire que je devrais me faire un jour ou l’autre. Cloué sur place, je transpirais légèrement, quelques gouttes de sueur froides coulant le long de mon front. Ravalant ma salive, je serrais ma main sur la table, manquant de me rasseoir bêtement. Mais la réaction de quelques uns de mes pseudos collègues me fit réagir par la suite. Alors que Yubel faisait du léchage de fion, je me reconcentrais plutôt sur un certain Miguel qui semblait vouloir aussi sortir son épingle du jeu. Ses idées étaient... Banales.

“ Tsss... “

Ou bien je me calme, ou bien j’explose dessuite. Me remettant à mon aise en positionnant mes jambes sur ce qui restais de la table, je vins à grogner et réfléchir à quoi dire. Un rôle ? Un bulldozer sur le champs de bataille tout simplement. Souriant discrètement en coin,  je vins alors à parler d’un ton évasif.

“ Nous sommes les épées de sa majesté n’est-ce pas ? “


Regardant ce dernier en coin, il y a avait une touche de je m’en foutisme, montrant que malgré la gratitude et l’allégeance dont je lui faisais preuve, je ne le respectais pas à 300% comme on le devrais tous ici présent. Soufflant de lassitude, je me mis à me basculer sur ma chaise.

“ Notre but est donc de s’abattre sur quelque chose ou quelqu’un. Quelle est donc la cible ? Dites nous le donc et on se fera un plaisir de frapper. “

Me détournant vers le jeune qui avait fait mille idées, je vins à lui dire d’un ton hautain.

“ Mon rôle ? Celui qui rase tout sur son passage dans un champs de bataille. Des gens à faire fuir, un chemin à ouvrir... Pas de souci. Shinigamis, ennemis en tout genre, ils ne feront jamais long feu. “

Sûr de moi ? Prétentieux ? Peut-être, mais n’est grand que ceux qui se disent l’être. Ainsi donc, me reconcentrant sur chacun, je vins simplement à ouvrir ma tenue pour dévoiler non pas mon coeur absent - laissant voir mon creux de Hollow - mais bel et bien montrer mon numéros : 3.

“ Commençons par jouer carte sur table. Qui est quoi ? “
© ASHLING
avatar

Energie Spirituelle
Lettre:
Pouvoir:
Inventaire:
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Ven 29 Avr - 17:44

Informations diverses.

Réunion des Espadas.

Tu étais là depuis le début. Depuis l'arrivée de ton Maître qui ne t'avait pas remarqué lui aussi. Assise dans un siège tout au bout, tu regardais la table. A vrai dire, tu aimais bien squatter cette pièce qui respirait le triomphe tranquille et en toi, cela excitait ton appartenance à cette grande organisation. Tu n'avais pas de Fraccions donc tu étais un peu libre de errer où tu voulais. En évitant soigneusement les quartiers des autres évidemment. Mais de tout les endroits, tu aimais particulièrement ce lieu. A part bien sûr tes quartiers.

Mais rapidement la salle se remplit, des gens qui répondaient à l'appel de Soso. D'abord Ricardo qui parla un peu avec Soso puis Kiba la colère. Ensuite tu vis l'étrange homme qui semblait être Camrron. Dieu comme tu avais du mal avec lui et son prénom qui te faisait tiquer les lèvres. Soso se mit à parler. Naissance, abolition, mort. Tout cela se mélangeait dans ta tête. Tu n'écoutais qu'a moitié pour ne pas t'énerver et répliquer quoi que ce soit. La gloire était une façon d'être, on ne pouvait pas obtenir la gloire en tuant ou en asservivant. Mais tu devais te taire là et maintenant ce n'était clairement pas le moment pour faire un discours sur l'amour du prochain et sur l'importance de la paix. Deux des plus puissants était là et tu sentais leur force qui émanait d'eux tel des serpents qui courraient sur leur peau. Mais le passage sur les Shinigami piqua ton intérêt. Tu aimerais en savoir plus sur eux et leur pratique. Mais l'hypocrisie te fis un peu ciller. Soso en savait plus que toi certes mais voilà quoi ! Seul les idiots se limitaient à ce qu'on rapportait, mais sachant que tu es loin d'être une lumière, tu ne sais pas réellement quoi en penser.

L'arrivée tumultueuse de Miguel te fit sourire, il semblait tellement plus humain et concret que les autres qui t'effrayaient que voir un Espada qui tombait était une expérience plus que réjouissante. Tu te serais bien levée pour l'aider, mais tu te sentais trop écrasée par la présence de tout le monde. Et puis tu bougeais bien les jambes et ta suractivité était trop là pour ne pas te mettre à courir sans raison. Tu aurais parié n'importe quoi qu'il y avait un trafic de soda sous le manteau ou alors une fabrique secrète. Mais ta bonne humeur fut teinté d'un peu d'angoisse quand viens la hargneuse numéro 2. Mais rien ne pourrait altérer ton habituelle joie. Si ce n'est une dispute entre Espada. Ricardo semblait attiser le feu de Kiba devant Soso. Bon combien de temps avant une explosion à la Bay ?

Mais Kiba a repondu avec Hargne et violence et voilà c'est parti. Pourquoi tu n'es pas intervenue ? Tu ne le savais pas toi même mais… Tu en avais encore un peu honte. Puis viens la discrétion avec l'arrivée de Shizuka. Véritable ombre cet homme ! C'était rafraîchissant parmi tout ce brouhaha rempli de muscles et de cris. Il appela au calme, gagnant encore plus ton estime et ta reconnaissance car sincèrement tu m'aimais pas cette ambiance et tu t'enfonçais encore plus dans ton siège. Mais ce qui était fait allait forcément exploser un moment ou à un autre et là…. Bien sûr ça serait au tour de Soso de se remplir de rage. Derrière soso se trouvait une petite fille dotée d'une belle chevelure blanche. Il lui glissa quelques mots et elle recula doucement. D'instinct, tu te mis en boule sur le siège, remontant tes jambes pour qu'elle soient à hauteur de ton bas du dos. Et ce qui allait se passer confirme pleinement ton instinct fort pratique.

D'abord le visage du Maître, d'un masque de calme et de sérénité il passa à une rage folle furieuse. Puis ça. De lave,de la bile, un torrent furieux. Les adjectifs manquent pour décrire ce que tu ressentais juste en dessous de toi. Serpent de puissance. Nuée d'insectes furieux. Ton siège trembla tandis que ton cœur s'affolait malgré sa mort apparente. La voix de Soso était là, partout. Tu l'entendais résonner dans ton cœur, dans ton âme, dans la moindre de tes cellules. Voilà ce qu'était réellement la force de Soso là où tout les autres semblaient vains comme des petits enfants qui bougeraient dans une mare. Réparer l'oisiveté ? Tu compris brusquement quand Las Noches se mit à tressaillir. La table s'effrita dans une envolée de matière blanche tandis que tu suffoquais littéralement. L'air qui rentrait dans tes poumons te semblait lourd et rempli de piques. Ploc, Ploc, Ploc ? Trois petites tâches grises apparaissent sur ton chemise à la hauteur de ta poitrine. Tu sentais le sel sur tes joues et l'humidité sur le contour de tes yeux. Puis un petit sanglot naquit sur tes lèvres que tu étouffa rapidement. Tu ne pouvais pas bouger et ta panique était sans égale. Soso se mit à parler, encore. Tu résonnais encore à ses mots. C'était horrible. Tu voulais fuir mais tu tenais bon. Couper les bras ? Nous tuer ? Nos objectifs ? Mais tu tenais à ton objectif toi… Mais c'est pour plus tard le confit d'opinion ! Là, c'est Réunion !

La pression disparut et d'un coup le flot de tes larmes augmenta pour devenir un débordement. Mais tu jugula sans trop de peine. Tu te força à sourire encore, tu aimais pas être triste ou inquiète. C'était pas toi. Posant une main sur ma poitrine, tu te força à reprendre un rythme de respiration plus lent et plus maîtrisé. Autour de toi les réactions étaient mitigés et tu entendis une parole trop respecteuse de la part de Yubel. Puis après Miguel qui proposait des choses qui te semblait logique si tu savais faire quelque chose. Limite tu pourrais faire un bon appat. Quel superbe rôle !

Mais Kiba recommença à parler. Il était tellement empli de rage et de violence, que tu pourrais presque le respecter pour ça. Il voulait détruire et raser. Tuer les shinigami. Damn mais les shinigami étaient les juifs de cette table ou quoi ? Alors tout il claqua les mains sur la table en disant d'annoncer les numéros. C'est alors que tu réussis pour la première fois à en placer une depuis le début de cette mouvementée conversation. Le sourire au lèvres malgré les yeux encore humides tu annonça :

-Je suis le cinq ! Mon numéro est sur la nuque, donc peu pratique pour le montrer.

Etirant une jambe que tu reposa par terre avant que sa jumelle la rejoigne, tu t'étiras un peu engourdie par ta position peu confortable :

-Pour le rôle, je peux aisément faire un appât ou alors quelque chose qui s'en rapproche. Mon délire c'est pas d'exterminer les shinigami.

Tu te mordis la langue pour pas en dire plus devant Soso. Fallais pas pousser tout ça trop loin sinon tu allais plus avoir de langue. Et tu aimais bien ta langue. Alors sans attendre, tu regarda l'ourlet de ta jupe, supportant mal les regards tournés vers toi pas par timidité mais simplement se faire remarquer était de mauvaise presse.
.



I love you so much Invité. Believe just in me and my peace.
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: H
Pouvoir: Sacrifice
Inventaire:
Espada 5
Espada 5
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Date d'inscription : 25/04/2016
Localisation : Là ou tu m'attends pas~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Ven 29 Avr - 18:17

Réunion

C'est réellement la foire. Et ça me met en rogne. Quelle impolitesse, de débarquer ainsi et de bavarder à tout va sous le regard calme du seigneur. Je ne trouve pas cela normal, mais je préfère garder le silence pour l'instant. Et ce malgré l'arrivée détendue de Miguel, ce qui ne me surprend pas vraiment venant de lui puisque j'ai déjà entendu de vagues informations sur lui, l'arrivée fracassante de Yubel, à qui j'aurais bien pu sourire suite à notre dernière mission glorieuse (mais ce que je ne fais pas, puisque je n'en vois pas réellement l'utilité), et aussi celle d'Uta. Enfin, le dernier possède une attitude qui me plaît bien. Celle que tous doivent posséder au final ! Il semble être quelqu'un d'obéissant et de réfléchi, c'est intéressant.

Je laisse mon regard dériver vers Kiba, qui me lance une pique à laquelle je ne dis mot. Inutile de répondre, c'est sans doute ce qu'il attend ; les emmerdes. Suite aux paroles du Seigneur, il y eu pas mal de réactions. Mais au final, on s'en fiche de ce que pensent les autres. Après tout, s'ils sont ici à ce moment-même, c'est pour obéir, et non pas donner des avis personnels sur le sujet qu'est la gloire convoitée par le Tout Puissant.

Celui-ci est calme. Mais bizarrement, je ne le sens pas aussi serein qu'à son habitude. Il semble... en colère. Je n'en suis pas surprise. Après tout, l'attitude des espadas était presque une humiliation pour lui. Après un pénible silence, je l'entends m'ordonner de reculer, ce que je fais. Au moins deux pas, par précaution. Puis, s'en suivit des paroles sombres et terrifiantes qui sortaient de sa bouche comme un avertissement. Je sais bien que ses excuses ne sont pas vraiment sincères. Elles sont inutiles. Ce n'est pas à lui de s'excuser, mais bien à ces déglingués-là !

Je me fais tirer de mes pensées lorsque je sens le sol trembler. D'abord doucement, puis avec un peu plus de force. Je fixe les espadas, confortablement assis sur les chaises qui menacent de basculer. Le reiatsu du seigneur est si puissant que j'en ai le souffle coupé. Son énergie se propage dans toute la salle, et sans doute dans le palais tout entier, ce qui éveille mon admiration éternelle pour le 0.

Les yeux grands écarquillés, la bouche entrouverte, je fixe le sol, impressionné. Mes jambes tremblaient même. Heureusement pour moi, la pression s'atténue lentement à la suite des paroles du 0. Je suis soulagée. Malgré le calme revenu, je reste à distance raisonnable du seigneur. Je ne sais pas s'il a à nouveau retrouvé son calme, maintenant que les autres s'étaient plus ou moins calmés. Je ne souhaite surtout pas prendre de risques, encore moi en sa présence. Je secoue légèrement la tête et me concentre à nouveau sur les espadas.

En particulier sur la rose du groupe. Je suis surprise de voir son visage être déformé par un sentiment... d'inquiétude ? Que sais-je, moi ?! Je ne suis pas dans sa tête ! Ses larmes me surprenaient. Était-elle vraiment une espada ? Yubel semble prête à obéir, ce qui est le cas pour moi aussi. Miguel semble avoir de bonnes idées (enfin, je ne jugerais rien, puisque je n'ai pas mon mot à dire), et Kiba, encore une fois, ne dit que conneries. En fait, je ne l'ai jamais aimé, cet arrancar. Qu'il soit le tercera ou non, il est bien trop arrogant à mon goût. Puis Himeko. Elle semble inoffensive, cette fille-là. J'ai un peu de peine, comme un pincement au cœur. Ah, oui, c'est vrai, je n'en ai pas. Même si son idée était courte, je m'image bien des scénarios afin de l'utiliser comme appât, comme elle le dit si bien.Les idées n'étaient pas mauvaises. En fait, je n'en ai pas pour ma part. Les shinigamis, je n'en ai vu que très peu depuis mon arrancarisation. Ma dernière venue dans le monde humain date d'il y a bien trop longtemps pour que je puisse m'en souvenir en détails. Je pense que sans informations sur lesquelles nous pourrions nous baser, attaquer serait une chose idiote. Ce serait foncer tête baissée, sans connaître le pouvoir de l'ennemi. L'idée de faire prisonnier un shinigami pour lui extirper des informations sur la Soul Society ne serait pas mauvaise. Mais bien évidemment, je préfère me taire et apprendre, comme me l'a ordonné le seigneur, de cette réunion.
Code de Pride Epicode
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: I
Pouvoir: Puissance Physique
Inventaire:
Fraccion de l'Espada 0
Fraccion de l'Espada 0
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 17
Localisation : Las Noches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Ven 29 Avr - 22:47


Waltz With The Espada

Wait and see






Quelle splendide, quelle exquise, quelle phénoménale pression spirituelle était là. Si intense qu'un frisson parcourut l’échine du primera, alors que divers sentiments se battait en lui. Tout d'abord, il se dit que, au final le Dieu du Hueco Mundo ne l'était pas vraiment. Roi, il l'était, sans nul doute, mais Dieu? on ne pourrait plus ressentir sa pression spirituelle si tel était le cas. L'atteindre aurait été une utopie. La, avec une telle puissance, démesurée mais détectable, Ricardo devina que, derrière cette manifestation d’esbroufe, Sosô Motoku n'était qu'un arrancar atteignable extrêmement puissant.
Une réflexion qui l'amena à tourner le coin des yeux vers ses camarades, sachant que cela en faisait réagir plus d'un. Et si Shizuka, loin  de se dégonfler, ne semblait pas se sentir affecter par cette énergie -un exemple de sa loyauté sans égale dans l'Espada-, Kiba et Yubel, en revanche, inquiétait le Primera comme un grand frêre s’inquiète pour ses cadets. Il les connaissaient peu, mais les savaient aptes à réagir violemment à ce genre de dégagement d'énergie, surtout si intense. Tellement intense qu'une goutte de sueur coula sur le front de l'arrancar, en se demandant bien pourquoi lui aussi était compris dans ce déploiement de force. Entre ca et Kiba qui avait détruit sa pipe en bois, ce n'était décidément pas son jour.

Tainn  y en avait pas un pour rattraper l'autre... Si peut-être Shizuka. Lui au moins ne posait absolument aucun soucis. Quand au reste...
résumons: Yubel qui éclate la table avec la lueur dans les yeux bien connus du désir d'étripage soigneusement retenu par instinct de survi.
Kiba qui pète et sa pipe et les nerfs de tout le monde.
la princesse rose -que Ricardo remarque à présent- qui chiale
et Miguel qui a prit ses medocs.
Ah, ca c'était cool par contre. des ennuis en moins. quoique vu la proposition qui tombait, Ricardi eut envie de le regarder avec l'air de se demander s'il était sérieux dans sa suggestion. je veux dire, celle-ci était bonne... mais la faculté des gens d'ici a faire autre chose que tout casser était réduite pour deux d'entre eux. Au moins la Lame de la Folie restait discrète elle.

Mais pour Ricardo, le principal problème venait de l'Espada numéro 0... Ce que le Primera attendait, au vu de la bande de désaxé qui les composaient, était que l'arrancar mette l'accent sur la soif de sang et de victoire que les hollows désiraient tant, la lumière et la nourriture -voir les jeux- qui les attendaient après leur victoire, et l'indicible satisfaction de mourir dans la fièvre du combat. Cela aurait été plus sensé, plus digne d'un chef de guerre , attendu d'un homme aussi haut que lui.
Mettre l'accent sur son avis réel n'était pas une bonne idée. Certes, la pression spirituelle qui suintait à travers les murs de Las Noches et s’infiltrait dans tous les pores de leurs peau était sublime, néanmoins cette manifestation d’esbroufe ne faisait que les mettre en appétit et les rabaisser. Et il avait beau les mépriser, si il devait changer d'espada tout les trois secondes, les 10 lames ne seraient effectivement qu'inutile. Néanmoins eux étaient les Espadas car ils étaient actuellement les seuls dont la puissance s'était démarqué. Et pour cause, avoir réussit à recruter cinq Vasto lord à ses côtés était, au vu de la rareté de la bestiole, un véritable exploit.
La les missions suicides s'annonçaient conséquents, et certes, Sosô pourrait les abattre d'un claquement de doigt, néanmoins cela ne leur apporterait pas la victoire.
Curieusement, la raison pour laquelle les shinigamis n'avaient jamais été menacé jusque-là lui vint en tête. les arrancars ici présents étaient prêts, hormis quelques exceptions à bondir sur le coup des autres n'importe quand. Et c'était ceux-la le problème. Il ne savait même pas si les capitaines avaient le niveau, ne connaissant lui-même pas leur niveau, mais la il se dit un temps que si les leurs commençaient à se frapper entre eux... De par sa présence, l'Espada 0 imposait le calme et le respect. la soumission.
Quand il ne serait pas la, songea Ricardo, ce serait l'hécatombe. Parce que ils rappelaient à tous n'être que des armes, les Espadas se comporteraient comme tel.
Et au final, le Primera serait à nouveau seul, comme au début...

D'ailleurs, sous la peur primale qu'il sentait pondre en lui, Ricardo regarda Sosô avec un mélange étrange dans les yeux. Peur, respect, dépit pouvait s'y lire, mais aussi... une infinie compassion. Car lui plus que tout autre, il savait ce que signifiait les paroles du chef de Las Noches. Le chef était seul au sommet, à contempler le monde d'en bas se débattre, avec la sensation de n'avoir aucun égal. Avec la solitude éternelle de la puissance, que Ricardo connaissait si bien...
Et c'était pour cela que l'arrancar se décida à faire de son mieux pour ne perdre personne. Sosô avait raison sur un point: il leur avait donné ce qu'il avait promis de donner, et une place à ses côtés jusqu'au bout ne rentrait pas dedans. A présent, c'était leur tour de lui donner ce qu'il avait demandé: les armes qu'ils étaient.
Et pour sa part, Ricardo Rahl était là pour ne plus avoir son aspect de la mort qui le hante tout les jours.

Quand le chef décida -enfin- de relâcher la tension, Ricardo expira, réalisant enfin qu'il avait momentanément cesser de respirer entre la pression du 0 et le danger que représentait Yubel. Enfin, surtout pour sa propre existence. Il y tenait un minimum, à la Segunda. Il l'appréciait vraiment. une chose qu'il ne dirait bien évidemment jamais en face. Toutefois, le Primera Espada regarda un instant Yubel, tendu, puis l'Hôte de table, avant de répondre d'une voix fort simple. Etant assez prêt de l'arrancar, il était le premier qui avait subit la pression, et le 0 le savait fort bien. La goutte de sueur qui coula le long de sa tempe pouvait d'ailleurs l'en assurer, ainsi que la pâleur du Primera.
Mais, pour une fois depuis longtemps, le sourire de Ricardo avait disparut momentanément. De fait, avant même de prendre la parole, l'idée lui était venu de prendre Kiba et de planter sa tête contre la table pour lui apprendre à ne pas toucher à sa pipe. A  présent, faire ce genre d'action signifierait sa mort, et cela lui déplaisait. Grandement. Car si il y a bien une chose avec laquelle le jeune hollow avait du mal, c'était bien l'incapacité d'agir.


... Très clair, Seigneur.

Il n'y avait rien d'autre à dire de son côté, et il ne commettrait pas l'affront d'oublier que Sosô Motoku avait demandé confirmation. Non seulement sa position géographique et numérologique l'obligeait à répondre, ne serait-ce que par politesse, mais de plus, il n'avait guère envie que cela s'envenime encore plus.
Au moins Miguel se rendait utile.
... La c'était bizarre. Ainsi, même lui était refroidit par le Reiryoku de leur leader. Cela n'avait rien de surprenant. Mais venant de lui, tout de même, c'était un sacré développement. Pourtant, une lueur mauvaise ne put s’empêcher de passer dans mon regard quand il énonça l'idée de représailles. Le respect avait été jeté à moitié aux oubliettes, ainsi que la bienséance. De base, comment voulez-vous avoir une discussion commune sans que cela ne s’envenime avec rien pour boire? genre du thé! c'était très bien le thé. Bon, par contre, l'idée viendrait sans nul doute au goût de certains de le balancer dans la tronche des gens, mais au moins, boire du thé forcerait le calme. Plus. Un minimum. Un striiiiicte minimum.
Il fallait vraiment installer au moins de quoi boire. Là...


Et sinon, bandes de bécasses, et si vous laissiez notre Seigneur nous expliquer son plan? Je doute qu'il nous ait réunit ici sans une idée en tête, et non juste pour nous énoncer le fait que le temps approche et  ... enfin bref.
Cela étant dit, Miguel, tu me fais penser que l'on manque d'un pôle recherche et développement de techniques spirituels...



Ce faisant, il regarda Sosô, les yeux brillants. Nul colère latente, nul rage, nul tristesse. Non, brillant d'impatience. Il savait que leur leader n'était pas qu'un amas de puissance sans nom, mais également doté d'un redoutable intellect. le Hogyoku en était la preuve.
Et la, il frémissait à l'idée qu'enfin il verrait à quel point l'individu qui lui faisait face avait mis au point un plan pour enculer à fond les shinigamis jusqu-à ce que cela leur ressorte par le gosier...
Tout en le regardant, il se contenta de relever ses cheveux pour laisser voir, pour ceux avec une belle vue, le numéro 1 gravé sur son corps.
C'était là tout l'intérêt qu'il portait à Kiba et sa question. Quel idiot de se focaliser sur les numeros seulement. Miguel pouvait sans nul doute le vaincre malgré son rang de moins. Un fait que le petit écervelé geekos cachait à merveille. D'ailleurs, la suite partit, d'un ton glaciale, et preuve que Ricardo était la avec les nerfs à vif. Merci l'énergie surdosé sur son corps qui devait encore s'habituer au calme...


Tu me dois une pipe, Tercera. Je le note.  


© Never-Utopia


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Rebelión
Inventaire:
Espada 1
Espada 1
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 24
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Mer 4 Mai - 14:53
Réunion des Espadas
Botobaï dans la place !
Après que tous les protagonistes soient arrivés, le Botobai, toujours à SA place se devait de paraitre concentrer. Ses deux yeux, grands ouverts, montraient bien cela, même s’il avait acquis de l’expérience dans ce domaine. Mais à quoi bon rester concentrer pour écouter un maitre qu’il savait plus vieux que lui, c’était forcément les radotages d’un vieux fou qui allaient encore entrer dans ses oreilles et en ressortir dans quelques heures. Cependant, il ne fermait pas les yeux comme à chaque fois qu’il s’endormait. Là, il les laissa ouvert, pour ne pas montrer à quel point ce genre de réunion ne l’intéressait pas. Puis, sans un bruit, il s’endormit…

Le Reiatsu que dégagea alors le maitre des lieux le ramena sur terre pour quelques instants. Il le savait, s’il voulait le tuer, il le ferait sans mal, aucune raison de résister. Il se rendormi alors laissant les autres se faire dessus – si tel était le cas. De son côté, Botobai retournait avec deux demoiselles pas mal et allait pouvoir s’amuser avec elle pendant un petit moment, si on ne l’empêchait pas de dormir, une nouvelle fois. Vous savez comment c’est difficile de retourner dans un rêve, imaginez devoir le faire deux fois d’affilé, c’est mission impossible, même pour lui !

Cependant, il sentait clairement qu’il avait perdu de sa concentration (je parle bien sûr de son rêve) et pouvait dès à présent entendre aussi la conversation qu’il y avait à côté de lui. Bien que cela ne l’intéressait pas le moins du monde, cette discussion commençait à l’agacer. Vous savez ce que c’est de s’amuser avec deux belles demoiselles et être dérangé par des voisins bruyants, hein ! Mais alors qu’il s’était clairement laissé emporté par son rêve et qu’il était à moitié réveillé, ce fut comme s’il était somnambule et ses mains commencèrent à bouger, et il se mit à parler la bouche fermée. Ca ne ressemblait à rien de compréhensible mais voilà ce qu’il disait réellement :

« Oh, mes belles. Vous allez voir ce que papa Botobai va vous faire ! Vous n’allez plus jamais voire cette chose de la même manière ! Ah ah !! »

Ces mains bougeaient de manière un peu… Ambigües et alors qu’il semblait atteindre le paroxysme de sa situation, il sentit le corps de quelqu’un de réel…


   
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: I
Pouvoir: Setsudan, Santa Teresa
Inventaire:
Espada 8
Espada 8
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 09/02/2014
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Mer 4 Mai - 16:45
Réunion des Espadas
Shizuka Uta
feat.
Espadas










Alors que j'venais à peine d'me poser le cul sur la chaise qui m'étais attribuée, le roi du Heuco Mundo commença son baratin habituel. Ah non ! En fait, Soso tel un orage fit éclater sa colère. Lui qui habituellement a l'air si froid et posé, venait d'exposer au grand jour sa personnalité de souverain. Certains le caractériseront de tyrannique, agressif et trop confiant envers lui-même. Je leur répondrais simplement qu'il peut faire ce qu'il veut compte tenue de sa puissance. En parlant de force, la décharge de pression spirituelle qu'il venait de relâcher était incommensurable. Celle-ci se faufila partout et longea le sol jusqu'à atteindre mes pauvres p'tits pieds. Ils avaient rien fait et on s'en prenait à eux injustement ! Son reiatsu était si noir... si unique... on croirait avoir un aperçu de ce qu'est le néant... Aucun espada ici présent ne serait en mesure de l'affronter, il était et sera toujours clairement supérieur à nous tous. Quand on pense qu'avec seulement cette infime partie de son énergie mes poils se dressèrent, je vous laisse imaginer la puissance qu'il doit dégager au maximum de ses moyens.

Instinctivement, je bougeai ma main sur laquelle était posé ma joue. Enfin, j'essayai ! Son reiatsu m'empêchait de recourir au moindre geste. Ma main chaude, se transforma rapidement en véritable glaçon, mon sang se frigorifiait, passant d'un état ensommeillé au malaise... Petit à petit, la pression s'en alla, pour s'estomper totalement quelques secondes plus tard. Nous étions tous logés à la même enseigne, pourtant les réactions à ce choc brutal furent différentes. Certains se mirent à pleurer, bien qu'essayant de le cacher cette émotion réservée aux faibles. D'autres, trépignait d'impatience à l'idée d'affronter notre vénéré maître. Enfin, les autres qui eux était du genre lucide et sensé, ressentirent un léger sentiment de peur au plus profond de leur être. Soudain, Miguel ouvrit sa bouche... Non pas pour se plaindre, mais bel et bien pour dire quelque chose d'intelligent ? Oui, je parle du gars qui avait fait une entrée remarquable, la même personne qui mangeait des tortillas en pleine réunion. Il exprima son souhait que chaucun des membres des dix épées ait un rôle précis.

Ce à quoi le beau gosse dont je ne me rappelle encore plus le nom, répondit avec un ton condescendant. Détruire, casser, tuer, décidément, il ne pense qu'à cela. Pauvre de lui ! Pourtant malgré le fait qu'il transpirait la confiance, ces propos ne me donnèrent pas la même impression que tout à l'heure. P't-être que je l'avais mal jugé ? Celui-ci en profita aussi pour nous laisser entrevoir son numéro qui n'était autre que le troisième. Finalement, j'avais vu juste, cette brute épaisse se trouvait être bien plus forte que moi sur l'papier. Le temps passa et un à un les espada en firent de même, révélant publiquement leur rang au sein des dix épées... Pour ma part, je n'avais aucune gêne à montrer mon numéro, bien que faisant partie de la seconde moitié.

J'allais prendre la parole quand je sentis quelque chose sur mon visage. Oh my god ! C'était des mains. P'tain, elles étaient moites en plus ! C'était l'con assis à ma gauche qui venait de m'toucher. J'le suspectais déjà de s'être endormis durant cette réunion malgré qu ses yeux restent ouverts, mais là, il venait d'aller trop loin. J'sais pas à quoi il était en train de penser, mais ça commençait à devenir louche à la limite de la perversion. Alors, dans le plus grand calme qui soit, je lui pinçai le bras. Faut pas abuser de la gentillesse de gens ! Si Soso ne nous avait pas déjà fait une remarque sur notre comportement, je lui aurais réglé son compte, vite fait, bien fait, à cette ahurie. Reprenant ma concentration, je m'adressai à mes compères pour leur exprimer mon avis sur cette réunion et dire ce qui n'avait pas pu être dit à cause de l'autre énergumène.

- J'vais essayer de faire bref et d'aller droit au but. Tâcher au moins de m'écouter ne serait-ce que d'une oreille par respect. Déjà, j'suis l'numéro six pour ceux qui se posent la question. Ensuite, il serait p't-être temps de commencer cette réunion parce qu'on n'a pas vraiment avancé depuis l'début. Enfin, c'est pas contre vous, mais j'pense que les shinigamis se comportent bien mieux que l'assemblée ici présente. Ainsi, je vous prierais de bien vouloir faire preuve de discipline à l'avenir. Sur ce, je laisse la parole à sa majesté...
© Gasmask


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: G
Pouvoir: Cuervonegro
Inventaire:
Espada 6
Espada 6
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 17/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Sam 7 Mai - 14:14


Réunion des Espadas

Le terrifiant coup de pression dont avait usé l'espada 0 un instant plus tôt et qui avait écrasé l'ensemble de ses subordonnés semblait avoir eu un effet positif incontestable sur la totalité de cette petite communauté : elle avait insufflé un semblant de respect au sein de leurs esprits gangrenés et décadents. Si Sosô regrettait bel et bien quelque chose, chez ses sous-fifres, c'est que la majorité d'entre eux semblaient bel et bien dénués de matière grise... Et il aurait aimé que tous, à l'instar de sa fraccion, Shiro, ou du 6ème Espada, Shizuka, ne lui prêtent un respect infini et une loyauté infaillible. Pourtant, le vieillard ne considérait ces soldats que comme des éléments facilement remplaçables, désormais qu'il avait su parfaire son utilisation du Hogyoukou. Bien entendu, ceux qui avaient vu leur humanité revenir par leurs propres forces, les ex-Vasto Lorde, étaient plus précieux et plus redoutables que la majorité de leurs compères qui étaient généralement tirés d'adjuchas... Mais ils n'en demeuraient pas moins faibles. La qualité de l'Espada venait finalement plus dans sa quantité que dans sa qualité : combattre des cohortes de shinigami n'allait pas être mince affaire, et touts éléments hors du commun qu'étaient les cinq premiers espadas, ils n'étaient clairement pas suffisants pour tenir tête à l'ensemble des capitaines sans faillir à la tâche. De facto, le 0 ne se faisait pas d'illusion : ces subordonnés-là n'étaient que les victimes de demain, et seuls les plus talentueux finiraient par survivre pour tenter, un jour ou l'autre, de prendre sa place. Malheureusement pour eux, le vieil hollow ne semblait guère disposer à la leur céder : c'était la loi du plus fort qui régissait Las Noches et pour l'instant, ainsi que pour probablement le siècle à venir, le plus fort, c'était lui. Il prêta donc tout juste attention aux échanges auxquels se livrèrent ses larbins dans les secondes qui suivirent, se contentant d'accorde de l'importance à ce qui l'interpellait vraiment. Il prit ensuite la parole à son tour, plus grave et solennel qu'auparavant, lorsque le Sixième eut enfin fait place nette en son nom.

-Soyons bien clair... Vous n'êtes rien, absolument rien aux yeux de Soul Society. Les capitaines sont expérimentés, entraînés, et formés pour combattre ensemble... Ce qui n'est pas votre cas. Si nous les attaquons de front, nos chances de victoire frôlent le néant.

Il était froid, calculateur, perspicace et intelligent. Il l'avait finalement toujours été, et c'était ce qui lui avait permis de se hisser jusqu'en haut de la pyramide des hollows, bien au-delà de l'importance de nulle autre dans le domaine. Aucun Vasto Lorde, aucun adjuchas n'avait jamais eu son importance : il entendait bien conserver cette place privilégiée en jouant de prudence. Sosô n'était pas fou, et connaissait pertinemment l'écrasante puissance que possédait le commandant-capitaine. Aucun autre leader des divisions ne lui arrivait aux chevilles, mais celui-ci était une grosse pointure, nettement suffisamment dangereuse pour le maintenir à l'oisiveté des siècles durant... L'important était donc de déconstruire cette société si parfaite qu'était la Soul Society pour priver le commandant-capitaine de ses plus fidèles alliés. Une fois démuni, ce dangereux combattant ne serait plus qu'une cible parmi tant d'autres, certes plus coriace mais pas impossible à abattre... Autrement dit : l'objectif imminent et immédiat était de mettre à terre, de capturer, de tuer ou de blesser grièvement autant de hauts-gradés des treize divisions que possible, quitte à précipiter un bon nombre d'arrancars à leur propre fin.

-Votre rôle sera capital. A compté de ce jour, vous avez l'autorisation d'apparaître sur Terre, et d'y semer le chaos et la destruction... Non, à vrai dire, vous en avez même l'obligation. Voilà comment nous allons agir durant les semaines à venir.

Placide et étonnamment calme malgré la gloire qu'il touchait du bout du doigt, l'ancêtre se mit à fermer les paupières, marquant un court arrête dans sa prise de parole comme pour captiver plus profondément encore son auditoire. Ça n'était clairement pas le moment pour jouer au plus malin, et cela n'allait probablement pas échapper aux Espadas ici présents : le couper dans son élan aurait cette fois-ci été réprimé par plus qu'un simple coup de pression. Il reprit la parole un instant plus tard, un sourire malsain et instable gravé sur ses lèvres :

-Vous aurez à votre disposition toutes les ressources que possède le Hueco Mundo... Des simples hollows aux Privarons, en passant par les Gillians et les Fraccions. Votre objectif sera d'appâter les capitaines et de les séparer, en prenant pour cibles plusieurs grandes villes humaines simultanément... Lorsque cela sera fait, et lorsqu'ils ne seront plus que des cibles isolées... Vous pourrez les abattre tels les chiens qu'ils sont et ont toujours été.

Diviser pour mieux régner. L'idée de Sosô coulait de source, mais n'était finalement possible que grâce au long millénaire qu'il avait passé à fédérer cette société dangereuse et à en restreindre les mouvements. C'était le moment opportun pour relâcher les ignobles créatures qu'il avait tenu prisonnières des siècles durant sur les êtres humains afin de les réduire en esclavage une bonne fois pour toutes, et aucun shinigami ne serait plus jamais en mesure de lui résister...



Le ton est donné !
avatar
Maître Jeu
Maître Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 26/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Sam 7 Mai - 14:57





Rénuion


La table en morceau, sa tirade déversée aux oreilles de tous, elle avait su se rassoir pour se plonger dans une méditation pour retrouver son calme d'esprit. Le Reiatsu du grand manitou l'avait tout émoustillé mais elle avait su ne pas lui sauter à la gorge. Par réflexe ou simple instinct de survie, elle avait commencé à ériger de multiple barrière pour éviter de reperdre une énième fois ses moyens.

Ainsi, elle s'isola presque du reste du monde et ne put clairement qu'entre des échos imprécis des paroles d’autrui. Elle n'y prêtait plut attention et son regard était plongé dans un vide contemplatif.

Elle fut dans un stade si regroupé sur elle même qu'elle en vint à repenser aux actes de Soso. Celui-ci n'était qu'un vaste demeuré pour tenter d'imposer sa loi avec sa simple puissance. Les hollows étaient des bêtes, particulièrement Yubel, néanmoins, tenir en laisse un hollow par la simple puissance n'était rien d'autre qu'une manière détournée de montrer sa faiblesse.

Il n'avait aucune prestance, aucun charisme, sa manière de s'exprimer dans une gamme très grave n'était là que pour le ridiculiser davantage. Au final, il n'était qu'un déchet, là pour justifier la présence des Espada. Seulement là pour servir un dessein plus grand dont il n'allait même pas être acteur. Un simple spectateur, un leadeur manipulé par des ambitions bien trop importantes pour lui, envoyant ses soldats au casse pipe.

Cela ne lui était guère habituelle de se plonger dans des réflexions aussi intense et précise. Mais le déchainement de pression spirituelle l'avait de toute manière désaxé de son comportement habituel. Ainsi, après la tempête venait un calme presque effrayant lorsqu'il s'agissait de Yubel.

Bien sur, le grand impotent vint à rappeler qu'il pouvait tous les tuer en un coup, qu'il pouvait les remplacer aussi vite qu'il les avait façonné. A quoi bon, tuer la première vague, cela revenait à tuer la seconde qui n'allait pas se comporter d'une manière différente. C'était ainsi lorsqu'il fallait taper du poing sur la table pour montrer une once d'autorité. Au final, il n'était qu'un vulgaire idiot dépassé qui attendait son heure avant que Yubel ne lui coupe la gorge.

Dans sa tête, elle paraissait le provoquer, qu'il lui donne des ordres. Elle obéirait, mais à force de combat, à force d'ordre tous plus extrème les uns que les autres. Combien de temps cela allait mettre avant qu'elle ne progresse suffisamment. La libérer de ses chaines c'était lui permettre d'évoluer toujours plus. Il avait beau être intouchable, la vague de représailles pouvait s'avérer fatale pour tout le monde.

Pour l'instant elle patientait, daignait lui obéir sans piper mot comme l'avait fait durant ses deux siècles. Qu'il lui arrache la gorge plus tard s'il voulait, pour l'instant, il n'en avait aucune raison. Alors il pouvait déverser sa merde de sa bouche, les menacer encore et encore. Mais tôt ou tard, elle irait lui faire bouffer sa langue.

Elle écouta ainsi avec un calme dissimulant une haine extrème. Débarquer sur le monde et réduire le monde en esclavage. Cela semblait n'être qu'un prétexte pour se battre aux yeux de Yubel mais soit. Elle ne voulu pas prononcer des mots suites à ses ordres. Les autres idiots allaient le faire à sa place de toute manière. Elle espérait juste que dans son absence de réaction, tous cela allait s'enchainer bien plus vite...







avatar

Energie Spirituelle
Lettre: G
Pouvoir:
Inventaire:
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 98
Date d'inscription : 17/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Dim 8 Mai - 18:46


 
Réunion
Vite les ordres, j’attendais impatiemment ceux de Soso pendant que certains se prêtaient au jeu du numéros. Cinq, six, quatre, fraccion, oh et le numéros un ? Pour le coup, cela m’énervais grandement. Pourquoi diable ce sont toujours les abrutis de première qui sont avant ? Sans doute que nos numéros ne sont pas en rapport à notre physique comparé à la hiérarchie de la Soul Society... Quoi qu’il en soit, savoir que ce gars était le numéros un, cela me la laissais de traviole. Mais sans doute que j’évitais l’étouffement en n’apprenant pas encore que Yubel était la numéros deux. Pour sûr, mon égo serait piétiné à un niveau jamais vu encore de nos jours... Soufflant de lassitude en me concentrant que sur les chiffres et non les gueules des protagonistes, enfin le grand manitou parla.

Cash, direct, on peut dire qu’il n’y va pas par quatre chemins, good, j’aime ça. Blablabla, on est des merdes, blablabla... Il a beau dire ça, mine de rien, il n’y va pas seul et nous envoie à sa place, signe que sans lui on est rien, mais l’inverse est tout aussi valable. Je me retiens de souligner cela, pour la simple et bonne raison qu’il ouvre de plus belle sa gueule pour cracher quelques informations juteuses.
Le plan était simple, pas digne d’un grand stratège, mais en général, ça suffit à gagner. Ainsi donc, apprenant qu’on avais carte blanche pour semer la zizanie, je vins simplement à me lever, le sourire en coin ne signifiant rien de bon.

“ Au boulot donc... “


Troisième arrivé, ou second, je ne me souviens plus... Premier à partir, ou du moins, premier à prétendre partir. Après tout, rien n’affirmais qu’il fallait partir sur le champs de bataille immédiatement. Quoi qu’il en soit, mon katana me démangeait grandement et pouvoir faire exploser ma puissance aussi. Le monde allait être immaculé de sang, de cervelle et l’odeur de mort pullulerait à travers le monde. Là où je passerais, l’herbe ne repoussera jamais. La géographie du monde serait refaite et les Shinigamis ne seront qu’un bref obstacle pour moi, je m’en faisais la promesse.
© ASHLING
avatar

Energie Spirituelle
Lettre:
Pouvoir:
Inventaire:
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Lun 9 Mai - 10:18





Put some Respeck on my name





Après ma petite proposition j’avais eu différentes réponses. D’abord une réponse digne d’un singe. Kiba proposait de s'abattre comme des épées. Déjà qu’il avait niqué ma tortilla j'appréciais moyennement que quelqu’un qui a vu d’oeil pouvait se faire démonter par une Fraccion a bon niveau se permette de s’attribuer le rôle d’épée. D’après ce que je ressentais qui s’emanait de lui il était plus proche du couteau a beurre que de l’épée. J’ai pris en compte sa réponse quand même.

J’ai sursauté quand une demoiselle que je n’avais encore jamais vu s’est exprimée. Hum… deux points me troublaient dans ses mots, de un elle ne saoulait pas a comparer qui a la plus grosse comme Le 2 et le 3 tout deux pas exceptionnel du tout. Ensuite elle se proposait comme appat ? Etrange pour une Espada, qui plus est la 5. Je ne l’avais jamais vue contrairement aux autres que je connaissais soit vaguement soit trop bien. Elle ‘avait l’air marrante donc j’enregistre son idée pour un prochain jeu de “Chope la cinquième” quand je m’ennuirais.

En parlant de monsieur que je connais trop bien. Voila El Stupido. Qui est El Stupido ? Ricardo ! Le Primera ou El Stupido comme je l’appelle quand je le démonte joyeusement sur les jeux auquel on jouent. Bon a cette réunion en partie a cause de lui on s'étaient pris un coup de pression double. Par Soso et par moi. Il relevait quelque chose de bien fun. Il nous manquait un pôle de recherche et blablabla. Stupido. Il nous manque de tout. Pour aller sur Terre il faut prendre plus de précaution qu’en forniquant avec une seropositive. On ne possède pas grand chose et on a du soit le bidouiller soit le construire. Mais effectivement si nous voulons envahir ou détruire quoi que ce soit il nous faut de quoi être de bons méchants. On ne part pas en guerre avec un couteau a beurre et une briseuse de table. Après je ne suis pas général, encore moins chef des armées mais je sais quand je me trimballe une team de bras cassés. Expérience de jeu vidéos. Bon après El Stupido etait salé oh la la. Sa pauvre pipe repose au paradis des pipes.

Well… Euh… c’est...qu’est-ce… j’avais l’impression que mon crane se fendait en deux, mes yeux me brûlaient et une lumière apparue plus soudainement qu’un bouton d’acné sur le front d’un ado. Une voix en écho dans ma tète se faisait entendre et des trompettes retentirent.

“Dios Botobai”

Dios Botobai, God Botobai, Kami Botobai… se répétait dans ma tète et j’ai manqué verser une larme de plus avec cette révélation. Cet homme. Pardon, cet être était en face de moi et dormais alors que tout le monde réfléchissaient a quelque chose de concret pour faire avancer le Hueco Mundo. Il tapait un dodo relativement doux car il commençait a caresser le visage de son voisin. Cet être était d’une inutilité légendaire. Il méritait son titre du dieu de l’inutilité. Il s'élevait au même rang que le cola light et l’option 3D sur les télés.

Son voisin lui était chaud pour être utile et avait envie de faire le médiateur mais… comment pouvait il savoir que les shinigamis étaient plus organisé que nous ? Qu’est ce qui lui fait dire ça ? Peut être qu’ils sont bordélique et désordonnés comme ma chambre ? Peut-être qu’ils sont aussi irrespectueux que nous ? Qui sait si ça se trouve y’en a qui jouent a la console pendant la réunion.

Du coup. Le Boss nous balance son idée et...euh...c’est nul. Non sérieusement. Nul. Je répète je ne suis qu’un gamer mais je m’y connais un minimum pour savoir que diviser pour mieux régner fonctionne déjà rarement et en plus ça fonctionne avec des pions efficace. Et puis tout le monde sait que diviser par zéro c’est impossible. Si au moins toutes les personnes dans la salle étaient du niveau de Ricardo...oui j’aurais pu valider cette idée. Mais a part Ricardo je ne vois personne actuellement présent présentant une réelle menace. Après tout était possible peut-être que la N°2 me botterait les fesses.

J'étouffe donc mon fou rire et continue ma réflexion. Nous n’avons aucune idée de la puissance de l’ennemi. Nous n’avons aucune idée de leurs nombres. Nous ne savons même pas si l’on affronte un seul ennemi étant les Shinigamis. On ne sait pas ce qu’ils savent sur nous. Bref. Le brouillard total. Nous n’avons aucune base sur laquelle nous posé pour émettre réflexion. Ce qu’il nous demandait c'était du suicide et…Le N°3 se lève sans permission. Je sens une pression monter en moi, une colère bien trop énorme pour être normale se développer et si Soso n'était pas a coté de moi en ce moment j’aurais sorti Chupacabra. D’une voix froide et plate je commence donc.

“Le N°0 n’a donné aucune permission. Deja tu rentre et tu manque de respect a tous les Espada, je ne dis rien. Tu fais preuve de violence en présence de notre leader, je ne dis rien. Tu crie en présence du leader, je ne dis rien. Tu n’apporte rien a la réunion avec ta déclaration d’épée émoussée et pas capable de couper quoi que ce soit alors qu’ici tout le monde t'écrase, je ne dis rien. Par contre, te lever avant que notre chef t’en ai donné la permission ? Hors de question. Je vous ai prévenu, plus aucune action irréfléchie en face du Boss. Le manque de respect ne sera pas toléré.”

A ses mots je lance un regard a Ricardo en espérant qu’il comprenne. Entre nous on avaient pas besoin de mots, juste de regards pour se comprendre et ce regard la signifiait, “Si je le manque finis le.” Je me lève donc de mon siege et je sors une manette et dans le même geste lance un “Y” sur Kiba s'étant déjà levé visant son torse avec l’intention de tuer et d'empêcher toute défense d'être crée. N'étant toujours pas satisfait de sa punition et n’ayant aucunement l’envie de le laisser tranquille je me lève a mon tour et utilise un Sonido pour le poursuivre directement après le tir de mon Cero au cas ou il n’a pas pris de dégâts suffisant a cause de mon discours lui ayant permis de se méfier, ne vérifiant même pas si oui ou non mon tir a touché j’accours donc vers lui et j'abats ma main sur son épaule avec toujours l’intention de tuer mais cette fois ci portant un coup vers son épaule. j’ai pour objectif de l’amputer purement et simplement. Je ne suis pas un expert en sonido donc je ne suis pas extrêmement rapide, il a la possibilité d'esquiver mais c'est mieux pour lui si il n'esquive pas car ma colère ne sera pas apaisée.

Maintenant vous vous demandez surement pourquoi j'ai été aussi loin ? Est-ce que le coup de pression m'aurait retourné le cerveaux ? Nope. Kiba s'est levé sans permission, donc je ne m'y attendais pas, donc il a fait tomber une tortilla et a marché dessus en se levant. Une tortilla j'ai pleuré, deux tortilla c'est a son tour. Pourquoi ne pas dire que c'est a cause d'une tortilla ? Parce que gagner des bons point en jouant le fidèle suiveur de Soso m'assure ma salle de jeux et une tranquillité bien méritée. Je n'ai aucune raison d’être réprimandé car comme Soso l'a dit lui même "On peut être remplacé." Kiba gênait le boss, je l'ai retiré.

© Jawilsia sur Never-Utopia



Si tu te demande ce qu'es un Y va voir ma FT
PS : Pour ceux qui lisent, je n'ai rien contre Kiba IRL je l'aime bien, juste qu'INRP la réunion part en couille. Mon perso déteste les pertes de temps et actuellement avec les persos de Yubel et Kiba c'est une énorme perte de temps. Botobai c'est différent, il ne sert a rien mais ne gène pas. A cause de Yubel Kiba et un peu Ricardo on se mange un coup de pression et malgré ça ils continuent a se la jouer qui a la plus grosse. Pas le temps pour ça.
PS2 : désolé Kiba si ça te bousille un perso mais j'ai du te prendre en exemple, je t'aiderais si t'a besoin de quoi que ce soit pour refaire un perso si besoin est.


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Chupacabra
Inventaire:
Espada 4
Espada 4
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 02/04/2016
Age : 20
Localisation : Geek Land
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Lun 9 Mai - 15:21


 
Réunion
Bon sang de bonsoir, si seulement j’avais su que certains feraient les lécheurs de pompe... Pour le coup, les ordres ayant été donnés, j’en avais totalement oublié qu’il fallait lever la main pour parler ou s’en aller. De ce fait, sans vraiment l’avoir chercher - pour une fois - j’entendis l’autre demeuré l’ouvrir. Plus il avançait dans ses dires, plus je l’imaginais devenir sombre. Son ton n’était guère amusant et même si je ne ressentais aucun frisson de peur, ses intentions étaient clairement hostiles et s’il y a bien une chose que je n’aime pas, c’est d’être pris par exemple. De ce fait, je commençais déjà à légèrement me retourner quand il terminait sa phrase. Ignorant le coup d’oeil qu’il avait eu avec Ricardo - et donc sa futur possible intervention, je me contentais d’observer sa première attaque arriver et la contrer via une de mes attaques personnelles. La technique était simple, mais ma maîtrise était plus qu’acceptable, le seul regret que j’avais était de mettre pas mal de puissance dans le coup prouvant ainsi que je le prenais au sérieux. Ma technique entrait en collision avec la sienne et son approche était un succès en soit. Je ne le vis que trop tardivement et donc il m’était impossible de contrer son coup en dégainant ma lame ou en essayant de frapper aussi. De ce fait, à défaut de suivre mon égo, c’est mon instinct primaire qui prit le dessus et agit à ma place.

Ni une ni deux, je me reculais via un sonido parfaitement exécuté afin d’échapper à la perte sûre d’un bras. Ou du moins, tel était le but, cependant, sa surprise avait été plus que correcte et de ce fait, entre l’instant de la tranche et ma réaction, une partie de mon bras et du muscle avait été sectionné. Malheureusement, l’adrénaline était si importante, que je n’avais pas le temps d’avoir mal - bien qu’entre nous, le mal commençait à se faire sentir rapidement - mais plutôt de grogner. Levant mon bras, une boule de douleur grise/noire s’apprêtait à fuser vers lui, mais au dernier moment, je me contentais d’user d’un sinodo afin de me placer directement face à lui, main tendue vers sa face, prêt à pulvériser sa tête.

“ Reste à ta place tu veux ? Mister Cuatro !  Le maître n'a pas besoin d'un caniche pour dire ou pas si c'est terminé et me rappeler à l'ordre.“


Perdre un bras ? Entièrement ou partiellement, qu’importe, si en échange je lui détruisais la tête, les comptes n’en seraient que positif. Cependant, alors que j’allais agir, je cru voir une silhouette - bien que cela ne m’empêchais pas de presque lancer mon attaque à bout portant - connue.

“ Hm ? “
© ASHLING
avatar

Energie Spirituelle
Lettre:
Pouvoir:
Inventaire:
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Réunion des Espadas [officiel]
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Réunion familiale { PV les 5 autres qui se reconnaitront }
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Constance :: Le Hueco Mundo :: Las Noches :: Salle du Trône-
Sauter vers: