AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Constance :: Le Hueco Mundo :: Las Noches :: Salle du Trône
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Lun 9 Mai - 18:16


Réunion des Espadas

Pour l'heure, les réactions des quelques intervenants au sujet du plan de l'espada 0 semblaient mitigées, mais le leader de Las Noches n'en avait que faire. Les épées n'en étaient pas grâce à leurs capacités cognitives et intellectuelles, mais grâce à leur potentiel et à leur force brute pure et dure. Autrement dit, Soso n'attendait pas eux des avis éclairés, mais des offensives destructrices et virulentes, tout simplement. Qu'ils considèrent ses ordres comme étant stupides et futiles n'avait aucune importance ni aucune incidence sur le reste de l'affaire tant qu'ils les exécutaient... Ils pouvaient bien estimer que le maître des hollows s'y prenaient mal, tant qu'ils mettaient à terre les shinigamis que ce dernier souhaitait voir mourir ou blessés, alors il n'aurait aucune raison de les punir. Pourtant, il y avait assurément des limites à ne pas dépasser, et lorsque Kiba se dressa pour quitter la table sans vraiment attendre d'autorisation de la part du leader des monstrueuses créatures au masque blanc, le reste de l'assemblée put rapidement comprendre que le troisième en avait franchi une. C'était effectivement Miguel qui s'était chargé de prendre la parole pour le rappeler à l'ordre, en dépit de sa numérotation inférieure et de la hiérarchie qui n'allait donc pas dans son sens. Il mit en valeur le respect que tous devaient au vieillard, et celui-ci demeura tout simplement confortablement placé dans son fauteuil tandis que les esprits d'échaudaient, menaçant de faire éclater une puérile rixe d'un instant à l'autre. Cela ne manqua guère : le quatrième prit les devants en envoyant une attaque à son homologue sans prendre de pincettes, et le troisième y répondit tout naturellement en essayant de s'y prémunir avec plus ou moins d'efficacité. L'instant suivant, les rôles s'inversaient et Kiba tentait de rétorquer avec autant de violence que son ennemi, mais son coup ne porta jamais... Sans crier gare et sans que personne ne puisse se douter de quoi que ce soit, les deux Espadas fautifs furent violemment projetés à travers la salle de réunion, à une vitesse ahurissante. Ils rebondirent sur le sol à de multiples reprises afin d'enfin terminer leur course en se cognant au mur opposé au trône du Motoku tandis que celui-ci ajustait sa position assise.

-Je ne me souviens effectivement pas lui avoir donné l'ordre de se lever, mais je pense ne pas non plus avoir demandé un combat en ma présence.

Les deux espadas concernés allaient assurément entendre cette prise de parole : ils étaient toujours conscients, juste très méchamment amochés. En vérité, seuls les meilleurs arrancars présents dans la pièce et non concentrés sur l'affrontement avaient pu sentir l'énergie spirituelle quitter le corps de leur leader un instant avant le puissant impact qui avait eu lieu... Et cette énergie spirituelle était encore supérieure à celle que l'ancêtre avait longuement développé auparavant en allant jusqu'à faire trembler Las Noches. Le constat qu'allaient pouvoir en tirer cette élite minoritaire était simple : leur maître était en mesure de réduire tout le palais blanc en poussière, et ce sans avoir à lever le petit doigt. Celui-ci tapa dans ses mains et les portes de la salle s'ouvrirent aussitôt, dévoilant deux jeunes arrancars quelconques à qui il donna immédiatement quelques directives :

-Prenez ces deux-là et guidez-les à leurs chambres respectives. Ne les soignez pas.

Tandis que les deux arrancars en question s'occupaient de cette base besogne, l'espada 0 reporta enfin son attention sur le reste de la table, étonnamment calme malgré l'affront qui venait d'être commis devant ses yeux. Il en usa d'ailleurs comme d'un exemple avant d'enfin donner l'autorisation à ses pairs de quitter la salle :  

-Le prochain à agir de la sorte en ma présence dans cette salle et sans avoir mon autorisation mourra. Les hollows n'ont guère besoin d'éléments rebelles. Vous pouvez disposer.



J'ai PNJisé Kiba et Miguel parce que là y avait pas le choix. Grosso modo, dans mon idée, seuls les lettres F et G (Miguel excepté puisqu'il est concentré sur le combat) sentent la pression spirituelle de Soso augmenter drastiquement l'instant précédent le vol plané des deux autres.
Kiba et Miguel, vous êtes concrètement en très piteux état. Pas morts, mais pas en mesure de marcher et de gambader de vos propres moyens. Vous aurez un malus de puissance, de vitesse et de résistance pour l'event à venir (ou pour les RPs présents se déroulant avant ou pendant celui-ci) jusqu'à votre libération de Zanpakuto (qui soignera ce genre de blessures). Vous pouvez choisir si vous avez des os brisés, des organes endommagés...

Et donc ouais, dans les anims, c'est quand même cool de tenir le MJ au courant si vous double-postez.
Dans le même sens j'vous rappelle quand même que même les Espadas qui détestent Aizen (Barragan et Grimmy notamment) se tiennent à carreau, voire se soumettent totalement en sa présence. Grimmy fuit du regard et quand il veut se venger de Tosen qui lui coupe un bras, Aizen le rappelle à l'ordre d'une simple phrase...
Votre relation avec Soso doit être sensiblement équivalente. Il vous a soumis, parce qu'il possède une puissance brute qui vous transcende en tout point. Vous ne pouvez pas lui manquer de respect à plusieurs reprises, surtout après le rappel à l'ordre en coup de pression un peu plus haut, c'est même pas cohérent. Une bonne part des réactions au coup de pression était déjà très limite (pas toutes évidemment), donc là je pouvais juste pas laisser couler !

EDIT : Pour ceux qui auraient raté un épisode, j'ai reposté vite fait parce que vous laissez surenchérir n'aurait pas été cohérent.
avatar
Maître Jeu
Maître Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 26/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Lun 9 Mai - 20:34


Waltz With The Espada

Wait and see




A l'instant même ou le plan fut donné, quelque chose eut le réflexe de s'évanouir dans l'esprit du Primera Espada. Il respectait certes Sosô pour sa patience et son intelligence, mais il fallait croire que l'éducation militaire n'en faisait pas partie. Son regard se posa sur chacun des espadas présents, un par un, alors qu'il jaugeait leur capacités à accomplir un plan pareil. Le problème venait de leurs tendances respectives... Si lui, Miguel, Shizuta et Kiba aurait pu s'en tenir, ce n'était pas le cas des autres entre Yubel qui serait rapidement devenu hors de contrôle, Botobai qui était... imprévisible, Himeko qui aurait été incapable de faire du mal à un shinigami, et encore, même Kiba ce n'était pas très clair. Dans tout les cas, non seulement les mentalités et les talents de chacun à suivre les ordres étaient bancales, mais en plus, l'ordre n'avait aucun sens. Au final, cela dépendrait du pur hasard que de tomber sur un shinigami de niveau capitaine pour lui éclater la figure, mais avertirais la Soul Society qu'un problème de taille se trouvait au Hueco Mundo.
Conclusion: combien de temps avant que le problème ne soit résolu en champs de bataille dans Las Noches? Hors, Ricardo ne se faisait aucune illusion: cela avait beau être leur domaine, leur chance de victoire était fort limité... Et de par leurs exactions, il était fort probable que la Soul Society récupère des informations sur eux avant de s'attaquer à leur personne, réduisant d'autant plus leurs capacités.
Mais bon, le grand chef décide, et eux ferment leur gueule... enfin, au moins avaient-ils l'autorisation tant désiré de faire un tour dans le monde réel. C'était Yubel qui serait contente, enfin pourrait-elle goûter les délices de la réalité à nouveau.

Par contre, la réaction de Kiba et Miguel dépassèrent le Primera de loin. Si Kiba fit preuve d'irrespect en se levant, chose qui aurait amené le Primera espada a le rappeler doucement à l'ordre, la réaction de son compagnon de jeu, lui, ne se fit pas attendre. Et dans son discours, le jeune homme visualisait exactement le même ton et le même regard que quand il était face à un boss de fin de niveau. Un truc très loin d'être bon signe.
Et quand il planta son regard dans le sien, Ricardo sut ce qui allait se passer. Au mauvais moment, au mauvais endroit, le Cuarta Espada faisait preuve de l'ivresse qui le caractérisait. Alors que il allait se relever, cela s'envenima très vite. Déja pâle, Ricardo devint livide en voyant le combat débuter, un combat qui allait s'envenimer extrêmement vite. Le regard voyageant à très grande vitesse entre Yubel, Sosô et les deux protagonistes, il se prépara à se dresser pour intercepter les deux et les arrêter, quand le chef de groupe fit preuve de son extraordinaire niveau. Sans même se lever, il frappa l'un et l'autre, les séparant sans même leur prêter plus d'attention qu'à des insectes.
En donnant après l'ordre le plus DEBILE qui soit. Non, sérieusement? il leur disait de ne pas se soigner? mais c'était idiot! non, certes, la puissance de leur chef était démesuré, mais la c'était une erreur de jugement sans nom, auquel Ricardo se retint de tousser d'incrédulité.
Certes, les deux devaient payer, mais la c'était un problème autre. Là cela signifiait que les deux abrutis augmentaient leur chance de crever avant même le début des confrontations. Hors, si le Primera se moquait de Kiba comme de sa chaussette, ce n'était pas le cas de Miguel. Pour avoir assisté à un de ses cero et l'avoir vu en pétage de câble mode après une coupure électrique, c'était un bon élément de l'espada. Le voir ainsi réduit était gênant pour la suite.

Mais l'homme savait parfaitement le soucis de donner un exemple. Sosô était du style à donner des exemple. Il n'avait que ce style, apparemment. Tout l'espada était remplaçable, mais alors pourquoi se battre pour lui?
C'était la une réflexion qui sema en Ricardo un début de réflexion, un début qu'il étouffa extrêmement vite. respect était dû à l'hôte de ses lieux.
Dès que l'espada 0 eut donné son autorisation, le Primera Espada se leva et s'avança vers l'une des parties du cadavre. Prenant le bras de Kiba, il l'envoya quasiment sans subtilité à l'arrancar sensé le récupérer, afin que l'on puisse tout de même le lui recoller. Histoire qu'il puisse tout de même garder son numero. Avec un léger salut de tête à Sosô, il posa une main réconfortante sur l'épaule de Himeko, et s'approcha de Yubel. Il passa a côté d'elle avec un petit sourire, avant de tendre la main vers elle, comme pour l'inviter à le suivre, sachant pertinemment ce qu'il en était.


Cela te dit d'ouvrir le bal dans le monde des vivants, Yubel?

Il savait. Parmi eux, il était le mieux placé pour savoir, pour la fréquenter souvent. Il savait que , avec Sosô et le petit combat, la secunda espada était sans nul doute avec les nerfs à vif actuellement, prête à planter ses crocs dans la première personne qui passerait trop près d'elle. Elle avait besoin de se défouler et d'évacuer sa rage, et ce n'était pas ici qu'elle le pourrait.
Au pire, il proposera a Miguel de les accompagner. Il n'appréciait pas spécialement Kiba, l’empêchant de lui proposer aussi, mais avec un peu de chance, de bons résultats pourraient l'autoriser à se soigner. meme si au final il risquait fortement de lui proposer quand même.

Et il avait un plan fort simple en tete: se servir de Yubel comme appât. Elle se battrait seul, amenant une réaction appropriée. Hors, eux attendraient le bon moment, et Yubel avait son... talent. Un talent qui faussaient les données de perceptions et de calculs de puissance. mais pour cela, il fallait des personnes capable de se dissimuler.
Il se tourna donc également vers Himeko et Shizuka, les deux qui semblaient faire preuve, à part lui, d'une véritable furtivité.


Qui veut se joindre à nous??

ah, et Seigneur... Qu'en sera-t-il de votre fraccion?...


© Never-Utopia


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Rebelión
Inventaire:
Espada 1
Espada 1
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 24
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Lun 9 Mai - 23:23


 
Réunion
S’il y a bien une chose que les gens devaient apprendre ici, c’est que malgré nos compétences respectives faisant de nous des gens au dessus ou en dessous d’autrui, c’est principalement le chiffre qui fait hiérarchie. De ce fait, aussi con cela soit-il, je considérais qu’il n’y avait que Soso et le numéros deux et trois qui pouvaient se plaindre de mon comportement agréable comme celui d’un enfant de cinq ans. Les autres n’avaient qu’à se faire mettre et jouer les bonhomme s’ils voulaient mourir et c’est clairement ce que j’allais faire. L’andouille de Cuatro allait se faire exploser la tête, non, vaporiser, encore mieux, j’allais simplement réduire en fumée son crâne et régénération ou pas, ça en serait terminé. Cependant, alors que j’allais lui dire le programme de la journée, c’est bel et bien le spectateur numéros un de cette scène qui agit à sa façon.

“ Papa “ nous mis une belle claque sans même bouger. Mon corps - et celui de Miguel, bien que je m’en foutais de lui - volait dans les airs. Ce coup n’était pas celui d’un homme supérieur, s’était dévastateur, même Yubel énervée ne tape pas si fortement et c’est pour dire. J’étais expulsé comme un moucheron que l’on écrase avec facilité. PAF !!! Tel un cailloux sur l’eau, je ricochais contre le sol avant de m’écraser contre la porte et mollement glisser le long de celle-ci telle une morve dégoulinante. Mon bras déjà meurtris venait de passer un sale quart d’heure et mes côtes s’étaient amoindris... Respiration coupé, sonné, je n’étais plus en état de jurer, faire chier mon monde ou simplement me plaindre. Ma “ présence “ s’estompait, signe que Soso m’avait mis hors d’état de nuire tant mentalement que physiquement. K.O !!!

Presque inconscient, j’attrapais le morceau de bras qu’on me jetais et je me fis escorter par un des chiens de Soso jusqu’à une chambre. Grognant durant le chemin, j’usais du reste de mes forces pour gueuler le nom de ma fraccion qui s’empressa de se bouger le cul pour me voir. Tandis que je tombais dans les pommes, ou du moins, je m’offrais une séance dodo bien méritée... La vie d’Espada, c’pas de tout repos, c’est moi qui vous le dit...
© ASHLING
avatar

Energie Spirituelle
Lettre:
Pouvoir:
Inventaire:
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Jeu 12 Mai - 19:02

Espada Time. Yolo, Swag o/

Dernier Round.


Petit à petit tout le monde vint à révéler son numéro. L'homme que tu avais à peine vu était plus faible que toi sur le papier. Intérieurement, tu poussa un petit rire. Il se faisait déranger par l'Espada le plus mollasson que tu avais jamais vu. La scène avait quelque chose de frais qui t'amusait beaucoup mais comme un aimant, tu te retournas vers Sosô. Il t'inspirait beaucoup de choses. Un mélange de respect, de peur et de vénération. Peut-être es ce que c'était ce qu'il souhait inspirer ? Sans doute. Tu n'étais qu'un pion un peu trop rose pour lui. Fermant les yeux, tu écoutas les pressions de tout le monde qui semblait crépiter. Plein de vie et de haine…

Tu suffoquais littéralement, cette pièce qui t'inspirait paix et plénitude était devenue une prison à ciel fermé. Tu n'avais qu'une seule hâte, fuir comme une bête traquée dans ton quartier pour retrouver un semblant de paix avec toi même. Mentalement, tu voyais un singe qui grattait les parois de ton crâne. A la recherche de la moindre petite faille dans ton optimiste doré. Ce singe était noir, les yeux rouges et pressait dans tout les côtés. Il a fait jaillir les larmes tout à l'heure et là te poussait à fuir. Peut-être es ce que c'était simplement ton instinct qui avait décidé de prendre cette forme ? Tu n'en savais rien et c'était sûrement ça le plus angoissant de ne pas savoir. Tu ne savais pas si ton cou allait se rompre à cause de la rage de Yubel ou à cause d'un Espada qui te trouve embarrassante. Ou alors Sosô qui décidera que tu es la plus inutile d'entre eux. Que tu es le Maillon Faible. Tes doigts s'enfoncèrent dans le siège quand tu entendis tes craintes confirmés par la bouche du « Père ». La Soul Society était mieux qu'eux, plus préparée, plus unie. Mais tu voulais pas les combattre… Tu ne voulais pas combattre. Tu voulais juste être un...Espoir ? Oui, un Espoir ! Un espoir ne se ternit pas. Un espoir ne craint pas de mourir. Un espoir n'existe que pour le reste. Tu étais une Espada, Hime. Tu ne peux pas y échapper. Mais tu voulais y échapper. Le Singe tourna encore une fois dans ton crâne.

Les shinigamis...Leur société comment était elle ? Elle était comme du papier à musique où chacun avait sa chance ? Ou alors basé comme sur L'Hueco ? La curiosité te dévorai le ventre. Tu aimais pas ça. Soudain Sosô enfonça le dernier poignard. Tu DEVAIS foutre la destruction. Tu devais faire ce que tu réprimais depuis longtemps. Imperceptiblement, tu secouas la tête. Tu ne voulais pas. Mais tu devais. Ton seul but était de… de ? Protéger les Espada ou connaître le monde ? Faire honneur à ton monde ou s'en détourner pour voir si l'herbe était plus verte ailleurs ? Tu devais concilier les 2 ! Te pinçant les mains, tu te reprochas ces divagations. Ce n'était pas l'heure de faire sa tragédienne ! Tu devais faire ce pourquoi tu as acceptée d'être ici. Trouver un moyen de réconcilier 2 races avec pacifisme même si le Maître t'a clairement indiqué l'inverse à faire. Poussant un long soupir, tu t'affaissa dans ton fauteuil. C'était clairement pas la vie la plus tranquille que tu avais choisie. Au moins avec cette fin prochaine de la réunion, tu pourrais disparaître. Et visiter le monde humain pour prendre des « repaires ». Mais l'idée de Sosô te fit grincer des dents. Même en étant une brêle en Stratégie, tu te sentais pas capable de combattre un capitaine dans l'état actuel de te capacités. Et tu questionnais même ta motivation à engager le combat. Comme tu te connaissais, tu serais capable de questionner le capitaine sur sa vie voire à parler de la tienne. Il valait mieux que tu évites de faire quelque chose. Mais ne conteste pas le Père. Acquiese juste de la tête comme ça. Parfait.

Mais Kiba se lèva et c'est le début de la fin. Il a marmonné un truc que tu as pas compris et que tu avais pas envie de comprendre. Et ça a mit Tortilla man dans une colère noire. Et tu sentis le truc venir. Gros comme une maison. Et tu fermas les yeux. Tu en avais assez. Assez de tout ça. Enfonçant ton doigt dans ta bouche pour ne pas crier. Tu attendis. Les sons te parvenaient mous et assourdis. Et tu sentis la décharge. Ta mâchoire tomba brusquement, coupant net ton doigt. Le goût du sang envahit ta bouche et tu sentis le morceau de chair que tu avais sectionné qui coulait doucement le long de ta gorge avant d'atteindre ton œsophage. La brusque douleur empêcha le singe de crier. Tu entendis la voix de soso encore. Et encore tu t'empêcha de regarder. Malgré tout, tes yeux s'humidifièrent. Tu attendis ainsi… Comme une nouvelle née qui ne voulait plus voir le monde pour se préserver sa vision pure. Une enfant qui verrait ses parents se battre mais qui câlinerait ses peluches pour oublier le monde. Tu sentis que ton doigt se reformait doucement. Une main chaude se posa sur ton épaule. Et tu ouvras les yeux. Tu as du offrir le spectacle le plus pitoyable du monde au Primera. Détournant rapidement le visage, tu regarda la table. Ne plus y penser, Ne plus y penser. Tu ne sentais plus la pression de Kiba et de Miguel. Mais ils étaient pas morts… Enfin tu espères.

Selon Sosô, tu pouvais partir. Tu te fis pas attendre et rapidement tu posa tes 2 pieds au sol. Partir. Partir. Une litanie dans ta tête et dans ton cœur. Raison et sentiment ? Même pas ! Ricardo proposa de se joindre à une expédition dans le monde humain en te remarquant spécifiquement. Posant une main sur ton cœur, tu penchis un peu la tête. Tu en avais rien à faire d'être regardée à cause de ta taille, tu avais simplement besoin de retrouver la paix qui était tienne. Un large sourire s'inscrusta sur ta face et avec une voix naturellement joyeuse tu répliqua :

-Avec plaisir ! Fais moi signe quand tu voudras partir. Sur ce…

Avec une courbette droite et le bras sur ton ventre comme on t'avait dit de faire, tu t'inclinas devant Sosô. Le maître. Ton maître. Ce malgré tout ce qu'il pense de toi, tu lui seras fidèle. Il t'a donnée une vie que tu pouvais contrôler. Loin des Hollow et de leur instinct.

-J'y vais, Maître. Au revoir. Je prends note de votre ordre, il sera accompli de mon mieux.

Sans attendre les chuchotements ou les quolibets, tu te redressas et dans une bruissement d'étoffe souple, tu te retournas. Tes talons tirèrent dans le vide de la pièce tandis que ton esprit divaguait loin de cet entassement de gens qui seront tes compagnons d'armes avec ou sans ton gré. Tu poussas la porte et tu t'adossa au premier mur que tu rencontras. Tu devais faire le point. Le point. Le point. Eh bien… Tu es bien dans la merde ma cocotte. Mais ça ira. Tu as foi, et bientôt tu quitteras ce palais d'une blancheur trop parfaite pour voir le monde humain. Et peut-être qu'un jour… Tu devras tirer ton arme avec le plus profond regret. Essuyant tes yeux rouges, tu te dirigeas d'un bon pas vers tes quartiers, ne pensant plus qu'a oublier tout ça dans les méandres glacés du sommeil. Adieu Espada, tu te mets en veille pour retrouver la santé mentale que tu leur a donnés. Tch, tu es encore si fragile Hime, mais un jour qui sait. Tes yeux se ferment encore sur le plafond tant connu de ta chambre.




I love you so much Invité. Believe just in me and my peace.
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: H
Pouvoir: Sacrifice
Inventaire:
Espada 5
Espada 5
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Date d'inscription : 25/04/2016
Localisation : Là ou tu m'attends pas~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas] Lun 16 Mai - 19:44


Réunion des Espadas

La situation s'était rapidement tassée après ce nouveau coup de pression de la part du grand Espada 0. Depuis son trône, celui-ci semblait n'avoir bougé que le petit doigt, et les répercussions avaient pourtant été terribles : tous les hollows pouvaient comprendre par cela qu'il était littéralement leur Seigneur, et qu'il estimait avoir le droit de vie ou de mort sur eux. Autrement dit ? Ceux qui le servaient encore n'étaient en vie que tant qu'ils lui étaient utiles. Bien entendu, il n'était pas exclu qu'il en vienne à récompenser chaudement ceux qui se montreraient les plus efficaces, mais pour l'heure, tous étaient logés à la même enseigne, ou presque tous... Certes, les Espadas n'étaient à ses yeux guère plus que des cancrelats, mais ils restaient ses armes favorites, celles qui allaient lui permettre de porter un coup sévère aux effectifs du Gotei 13. Les batailles qu'ils allaient tous devoir mener allaient probablement se montrer plus âpres qu'ils ne pouvaient l'imaginer de prime abord, mais chaque capitaine qui tombait était un avantage indéniable côté Arrancar. Grâce au hogyoukou, reformer des soldats d'élite n'avait jamais été aussi simple : même un bête Menos Grande pouvait devenir un combattant impétueux et vorace, susceptible de mettre à mal les gradés de Soul Society. Quant au reste ? Les Vizards qui se terraient et les humains à pouvoir n'étaient plus un problème, ils n'étaient que du bétail susceptibles de fournir plus de force à ses pairs. Rien d'autres que des victimes en devenir, autrement dit... Au final, la seule et unique personne qui inquiétait un tant soit peu Sosô Motoku, c'était indéniablement son homologue côté shinigami, le glorieux commandant-capitaine. Il était le seul homme qu'il fallait garder à l’œil, mais il finirait tôt ou tard par sombrer, après les siens et en opposant une farouche résistance certes, mais il ne ferait pas exception à ce massacre en règle... Grâce à ses plus proches lieutenants, le souverain de Las Noches pourrait lui couper la tête, tôt ou tard, et promettre aux siens un paradis qui leur revenait de droit, un endroit où dévorer des hommes ne serait guère plus qu'une partie de chasse. Les puissants, ceux qui pouvaient les voir ou les ressentir, seraient forcés de se reproduire entre eux pour donner naissance à du bétail surpuissant, susceptibles de développer les pouvoirs de l'élite, de l'Espada dont s'était encadré le ténébreux chef du Hueco Mundo... Et leur règne ne serait plus jamais contesté, par quelque créature que ce soit.

Tandis qu'Himeko prenait respectueusement congé, le Primera se tourna en direction de son leader pour lui demander des renseignements quant à la marche à suivre, concernant plus précisément la jeune fraccion, Shiro. Après un bref regard dans la direction de ladite fraccion, Sosô prit la parole de sa voix posée et rocailleuse, profitant de l'occasion pour donner quelques ordres intelligibles mais néanmoins nébuleux :

-Elle est à considérer comme n'importe quelle autre arrancar. Vous pouvez disposer d'elle comme bon vous semble. Sa survie sera néanmoins de votre ressort...

Elle était différente de ses pairs, en cela qu'elle possédait indéniablement d'un talent, ou plutôt d'un potentiel certain. Cela ne faisait certes pas d'elle un élément privilégié, mais cela contribuait à la détacher un petit peu du lot... Un peu, finalement, comme les Espadas. Autrement dit : tant qu'elle se tenait à carreau et qu'elle obéissait à ses ordres, l'Espada 0 allait faire en sorte de la faire grandir. L'important pour tout bon chef était de s'encadrer de sujets fidèles et puissants, susceptibles de calmer les ardeurs des éléments perturbateurs. C'était précisément ce rôle qu'il souhaitait qu'elle finisse par revêtir, et l'envoyer sur Terre combattre les shinigamis et les autres déchets à fort reiatsu pouvait en ce sens s'avérer être une occasion en or pour tester ses compétences, et s'assurer de ses pouvoirs.

Enfin : désormais, l'ordre était pleinement donné, et ses plus proches lieutenants allaient pouvoir mettre les troupes qu'il avait réservé des siècles durant à profit. Adjuchas, Gillians et autres créatures hideuses n'attendaient plus qu'un ordre, un seul, afin de se déverser sur le monde humain en un spectacle aussi terrifiant que cataclysmique...



Voilà, c'était normalement mon dernier poste sous MJ !
Vous pouvez encore poster si vous le souhaitez, évidemment, mais c'est concrètement la fin de l'animation ^^
La mise en place de l'event commencera très prochainement ! (En fait, les premiers postes administratifs interviendront dès la fin de la réu côté shini !)
avatar
Maître Jeu
Maître Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 26/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Réunion des Espadas. [Présent - PV les Espadas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Réunion des Espadas [officiel]
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...
» Famille, Amitié, Sang, bataille, réunion ... [PV mon Canard ( Titigre)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Constance :: Le Hueco Mundo :: Las Noches :: Salle du Trône-
Sauter vers: