AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Daraen Noïmar - Capitaine de la 5ème Division [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Exorde :: Les Protagonistes :: Les Présentations
MessageSujet: Daraen Noïmar - Capitaine de la 5ème Division [En cours] Ven 15 Avr - 0:47
Daraen Noïmar
ft. Adlet Mayer de Rokka no Yuusha
Âge : Un jeune de 386 ans
Race : Shinigami
Rang Désiré : Capitaine de la 5ème Division
Lettre Désirée : La plus haute possible
Objectif : Tout d'abord trouver les Vizards, puis voir pour s'allier avec eux.

Pouvoir : Son Zanpakuto, un simple katana, se nomme "Kishi no Ou", littéralement "Roi des Chevaliers".
Sa forme Shikai est composée de deux éléments. Tout d'abord l'arme, qui se transforme en une épée bâtarde européenne d'apparence noble. Sa lame semble faite de lumière et vacille par moment, comme si elle était intangible. En réalité, elle a la capacité de traverser l'inorganique pour atteindre directement sa cible. A l'instar d'Excalibur, elle "tranche tout".
Le second élément est donc le fourreau. Dans les légendes arthuriennes, le fourreau d'Excalibur était connu pour protéger son porteur de toute blessure. Ici, il est capable de condenser le reiatsu environnant pour former une barrière semblable à un bouclier. Ainsi donc, sous cette forme, Daraen combat avec son épée dans la main droite et le fourreau attaché au bras gauche.

Venons-en à son Bankai, "Kougoushii Kishi no Ou", signifiant "Roi Divin des Chevaliers". Dans cette forme, une armure complète argentée que l'on pourrait qualifier de royale apparaît sur le corps de Daraen. Concernant le fourreau, celui-ci se place dans son dos, en lévitation. Il a un rôle d'accumulateur, il rassemble la lumière aux alentours et s'en sert pour augmenter le reiatsu de son utilisateur. Ainsi, on a l'impression qu'un soleil se forme dans le dos du Capitaine. Evidemment, plus la luminosité ambiante est forte, plus il y aura de Reiatsu accumulé. De plus, le fourreau garde son rôle de bouclier mais en fonction "automatique". Il se sert de l'énergie qu'il a rassemblée pour défendre son porteur envers les attaques dirigées contre lui. Naturellement, Daraen peut contrôler cette énergie, et donc faire plus de choses avec.
L'épée, quand à elle, ne change pas d'apparence mais sa notion de "tout trancher" change un peu. Ainsi donc, elle tranche le "souvenir" des choses durant un temps limité. Le "souvenir" de la présence d'une lame par exemple, passant donc au travers, ou encore plus terrifiant le "souvenir" d'un savoir quelconque.
adjectif
adjectif
adjectif
adjectif
adjectif
adjectif
adjectif
adjectif
adjectif
adjectif
adjectif
adjectif
Caractère : Ecrire ici, minimum 10 lignes.
Physique : Ecrire ici, minimum 10 lignes.
Histoire : Toute histoire est délimitée par deux choses. Son commencement ainsi que sa fin. Néanmoins, il arrive souvent que cette dernière ne fasse qu'annoncer le début d'un autre récit. Ce qui va suivre n'en est qu'un simple exemple, là où la mort ne fait qu'annoncer, contre toute attente, simplement une nouvelle vie. Ha, qui l'aurait deviné, hein ? Certainement pas cette personne en tout cas.

Terminons-en avec cette réflexion de bas étage. Ici, nous allons parler d'un homme nommé Cimbaeth Ainmerech. Si il vous est inconnu, c'est bien normal. De son vivant, il n'était pas si intéressant que ça, cet Irlandais dont le prénom signifie "brigand". Cette définition lui colle plutôt bien en plus, le hasard, ou le destin comme certains l'appellent, est doté d'une certaine ironie. Car oui, ce ne fut qu'une succession de coups du sort que cet individu en est arrivé à ce qu'il est de nos jours, "ce comme tout un chacun", qu'il vous rétorquerait. Quel malpoli quand même, mais ça n'est pas le sujet.

Comme je l'ai dit, c'est un Irlandais. Y en a plein des comme lui, mais pas forcément de la même époque. Né en l'an de grâce 1630, en une période pleine de troubles et de dangers... Belle introduction, n'est-ce pas ? Mais il est vrai que ça n'était pas particulièrement simple de vivre dans ce pays à ce moment-là. Les tensions étaient palpables entre les catholiques et les colons protestants. Ah, qu'est-ce que l'on ne ferait pas pour son Dieu adoré... Ou par crainte de quelque chose d'infiniment plus terrifiant, comme une invasion destinée à massacrer les pratiquants d'une certaine religion. En tout cas, à peine onze ans plus tard, ces justement pratiquants menèrent une rébellion. Rien que ça. Celle-ci ne dura à proprement parler qu'un an, mais elle laissa place à une guerre plus conventionnelle on va dire qui dura encore près d'une dizaine d'année.

Mais quel est donc le rapport avec le héros de ce récit, si on peut parler ainsi ? Oh, c'est très simple. Pour en venir aux faits, sa famille fuit, purement et simplement. Elle craignait les répercussions et surtout les répressions, ce à juste titre. Empruntant un navire, ils partirent pour le continent. Enfin, c'est ce qu'ils avaient prévu de faire. N'ai-je pas parler plus tôt d'une succession de "coups du sort" ? Et bien, voici donc le premier d'une petite série bien alléchante... Est-il de bon ton que de rappeler qu'à ce moment précis, notre jeune "héros", qui avait été bercé depuis le jour de sa naissance dans les légendes arthuriennes, n'avait que onze printemps ? Ah, quelle tristesse. Non pas que ça me touche, mais peut-être que vous oui ?

Premier acte : Mer agitée

"Larguez les amarres ! On s'barre d'ici, on a des marchandises à vendre au plus vite, bande d'incapables !"

La voix de l'homme aux cheveux grisonnants s'était répercutée à travers tout le navire, faisant trembler le gamin qui se tenait non loin. Le bateau partait, et le voilà qu'il se collait à son père en voyant la côte de son pays s'éloigner de plus en plus. Le père de Cimbaeth. Non, ça n'était pas le vieux. Ce vieux, comme je viens de l'appeler, était le capitaine. Non, là on parle du père de notre protagoniste qui, en ayant remarqué que son fils le serrait de toutes ses forces, se tourna vers lui et s'abaissa à sa hauteur. Il lui sourit alors, lui murmura quelques mots de réconforts et tapota sa tête rouge. Cela suffit à faire arrêter de couler les larmes du gamin qui, maintenant empli d'un courage nouveau, se décida à explorer l'embarcation.

Cette expédition au travers les planches de bois du navire lui prit la journée, il en découvrit chaque recoins. Après, il n'avait rien découvert d'intéressant. Des caisses, puis des caisses. Il y avait aussi d'autres caisses par-là, d'autres encore par-ci. Quelques canons, mais c'était courant, il fallait bien se protéger des pirates. Ceux-ci pullulaient sur les mers, attaquant tout ce qui paraissait intéressant à leurs yeux. Chaque chose pouvait être une ressource pouvant être vendue au plus offrant.

La nuit commençait à tomber et la visibilité se réduisait de plus en plus. Néanmoins, petit Cimbaeth jouait toujours. Ses petites aventures de la journée le menèrent près de la proue du navire, où le capitaine et un de ses hommes étaient en train de discuter. Ca avait l'air marrant, en plus il aimait bien sa barbe. Du coup il décida de s'approcher.

"... drapeau ?"

"Compagnie des Indes Orientales Anglaise, capitaine. Mais ça paraît bizarre de le voir dans ces eaux à cette période."

"En effet. Réveille tout l'équipage, qu'ils se tiennent prêt. Les pirates utilisent souvent un autre drapeau que le pavillon noir afin d'avoir un effet de surprise."

Pseudonyme : Daraen
Prénom : Ludovic
Âge : 20 ans
Commentaire : ...
avatar
Fraichement Arrivé(e)
Fraichement Arrivé(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1
Date d'inscription : 14/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daraen Noïmar - Capitaine de la 5ème Division [En cours] Dim 31 Juil - 22:16
Du nouveau par ici ? ^^



Mes Mémoires

Quand j'attends ma punition de la part d'Ichijo
Spoiler:
 

avatar

Energie Spirituelle
Lettre: H
Pouvoir: Fujiwara no Genshin
Inventaire:
Capitaine de la 11ème division
Capitaine de la 11ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 198
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 26
Localisation : Rukongai
Revenir en haut Aller en bas
Daraen Noïmar - Capitaine de la 5ème Division [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mais où est le capitaine de la 10ème division ?!
» Jouer au Gotei 13
» Tôshirô Hitsugaya × Le plus jeune Capitaine de la Soul Society ~ [En cours]
» Présentation de Rin Okumura pour le poste de capitaine de la 3ème division
» Shihôin Azumi, Capitaine de la Troisième division [FINIS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Exorde :: Les Protagonistes :: Les Présentations-
Sauter vers: