AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Constance :: Le Monde Terrestre :: Asie :: Japon
MessageSujet: Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki Lun 25 Avr - 22:53
ESCAPADE A TOKYO




Pv. Hiroki Hashika




Tokyo… La capitale du Japon. La plus grande ville du pays, où les décisions politiques sont prises. Et dire qu’avant, il ne s’agissait que d’un petit village de pêcheurs, auparavant. J’aime bien cette ville, car elle a su se reconstruire après les bombardements américains durant la Seconde Guerre mondiale. D’une certaine manière, cette ville me rappelle la Soul Society. Peut-être à cause de ce côté culturel qui ressemble à l’autre monde. Je me retrouvais là, sur la tour de Tokyo, admirant les lumières des bâtiments illuminant la ville. Mes cheveux baignant dans le vent, je me laissais jeter dans le vide, les bras écartés. Étant sous ma forme spirituelle, les humains ne pouvaient me voir donc ne vous inquiétez pas : personne ne verrait un suicidaire.

Cela faisait à peu près deux siècles que je vivais dans le Monde Réel. J’ai vu ce monde évoluer durant ce temps. Parfois, j’enviais les humains pour vivre tranquillement leur vie. Ils ignoraient ce qui se passerait s’ils mouraient. C’était sans doute mieux comme ça. S’ils étaient au courant de l’existence des Hollow, ça sera la panique, même s’ils savaient qu’ils étaient protégés par des Shinigami. Moi ? Je ne suis ni un Shinigami. Ni un Hollow. Je suis un Vizard. Je ne suis même pas sûr de pouvoir vous expliquer ce que c’est exactement. Tout ce que je sais, c’est que je possède des pouvoirs d’Hollow. Et que, je ne suis pas le seul.

Je sautais de toits en toits à haute vitesse. Je devais faire vite. Il n’y avait pas de temps à perdre. Si ne je n'’y arrivais pas à temps… Tout serait fichu ! Et par ma propre faute, en plus ! Je ne suis vraiment qu’un idiot à force de rêvasser comme ça et repenser au passé ! Je continuais de foncer en bondissant sur les immeubles de Tokyo à toute vitesse, faisant attention à camoufler mon Reiatsu. Ce n’était pas le moment pour me faire repérer par les Shinigami ! Ils ne feraient que me gêner ! En plus, j’étais presque arrivé… Encore un peu… Raaah, j’étais trop en retard !

Ah ! Ça y est ! Je suis enfin arrivé ! Au Shinjuku Wald 9 ! C’était immense… Je voyais beaucoup d’humains faire la queue, avec plein de nourriture à la main. Enfin, moi, je n’étais pas là pour ça. Étant un esprit, je ne pouvais pas tout simplement prendre la nourriture. En plus, j’avais autre chose à faire donc… Ah ! Ça allait commencer ! Je profitais de la cécité des humains pour aller m’installer par terre, devant les premiers sièges de la salle de cinéma. J’attendais ce film depuis tellement longtemps ! Les humains étaient très bon pour raconter des histoires ! Et de les faire vivre à travers le grand écran qui plus est ! C’était dans des moments comme ça que je ne regrettais pas d’avoir quitté la Soul Society !

Après une heure et demi, je sortis de l’établissement, tout content. Je devrais conseiller les autres Vizards de regarder ce film ! Cela faisait tellement longtemps que je ne m’étais pas amusé… Bon, il était tard, j’étais dans l’une des plus belles villes du monde… Qu’est-ce que j’allais faire ensuite… ?


© Muzet


Dialogue : dodgerblue
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: G
Pouvoir: Fuyurin
Inventaire:
Ancien capitaine de la 7ème division
Ancien capitaine de la 7ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 16/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki Mar 26 Avr - 15:12

Escapade à Tokyo
Sora


L'Hollow progressait sur les toits de la ville, prenant beaucoup de précaution en se faisant. La créature avait beau être invisible aux humains, elle pouvait quand même faire du bruit. Et quel imbécile irait rendre sa proie méfiante ? Bien sûr, elle était certaine que ses vieux humains au dernier étage, qui allaient lui servir de plat de résistance, ne pourraient pas s'évader même si la bête faisait tout le bruit du monde, mais il y'avait un plaisir dans l'infiltration...

La bestiole étendit son long cou pour espionner à travers la fenêtre du balcon, encore une fois. Les vieux humains regardaient quelque chose à la télé, sans doute un soap opéra quelconque, ou alors les nouvelles. Le visage monstrueux du prédateur s'étira en un sourire féroce, si son faciès squelettique le lui permettait. Allait t-il attaquer le vieillard en premier ? Ou simplement la vieille, qui était en train de dormir sur sa chaise ? Ou les deux en un coup ? Il était bien assez rapide pour cela.

La créature cligna alors des yeux, une... étrange pression spirituelle était apparue. Similaire à la sienne mais avec quelque chose d'humain dessus. Une sorte d'hybride, pourrait t-on dire. Le vent se souleva également un peu, de façon assez forte pour que la créature soit forcée d'enfoncer ses longues griffer sur le toit. Qu'est-ce qui se passait ?!

Agacée, l'hollow, au visage équin, leva la tête... et vit un seul projectile se diriger vers lui, en dépit de la vitesse de l'objet, qui était par ailleurs recouvert de reiatsu, il peut distinguer que ce n'était rien d'autre qu'un bête caillou. Et si le Hollow était assez rapide pour identifier l'objet, son corps ne le fut pas autant. Le projectile lui trancha instantanément le cou en deux, et le prédateur n'eut même pas le temps d'avoir une dernière pensée avant de disparaitre en une poussière noire.

T'as entendu ça, chérie ?

L'homme dans la pièce, ayant entendu le bruit de l'objet alors qu'il franchissait le balcon, lança un regard interrogateur vers l'extérieur. Il ne put toutefois pas percevoir l'hollow qui l'aurait tué, toutefois, ou même son sauveur, un jeune homme en suit, accompagné de ce qui semblait être une créature carnivore, avec d'énormes dents. Le jeune homme, peu inquiet de la bestiole, se contenta de remettre sa cravate en place, alors que son fullbring entreprit de se transformer rapidement en valise.

Observant ses alentours, il constata que personne ne semblait l'avoir vu, ce qui était quand même miraculeux, surtout dans une ville comme Tokyo. Utilisant son Bringer's light pour descendre dans une ruelle heureusement non-occupée, Hiroki entreprit d'en sortir, satisfait. Il lança un dernier regard vers le balcon où il avait pourfendu l'Hollow et se mit en marche.

Sa tâche d'exterminer les hollows de Tokyo était... vaste, et très compliquée, ce qui rendait chaque victoire plus réconfortante. Il avait tué plus de 5 hollows dans la soirée, tous faibles, et avait eu de la chance pour le coup. Tokyo, en tant que grande ville, grouillait de ces créatures paranormales maléfiques, certaines étaient faibles mais d'autres étaient énormément plus fortes. Il ne se laissait pas intimider en revanche, c'était son rôle d'aider les autres humains et il ne comptait pas abandonner.

Faisant une autre recherche spirituelle, il découvrit rapidement que les hollows du coin semblaient avoir abandonnés leurs activités nocturnes pour l'instant. Consciente du danger ? Ou alors terrorisées par quelque chose d'autre ? La réponse se fit vite savoir alors qu'une puissante pression spirituelle apparut.

Si puissante qu'Hiroki cessa sa marche, surpris. Même les plus puissants Hollows du quartier étaient de la chair à canon comparé à ça. Il sentait qu'elle était... quelque peu restreinte cela dit. En fait, il eut du mal à la suivre, beaucoup de mal en fait, elle s'éloignait !

Tokyo était grand, très grand, et très habitée, au point qu'il avait du mal à se déplacer le jour, il se disait toujours qu'il devrait emménager dans une plus petite bourgade, un jour. Mais même avec tout ça, il connaissait assez Tokyo pour savoir que l'étrange créature se dirigeait vers le Shinjuku Wald 9, un endroit rempli d'humains !

Hiroki s'empressa de courir après, utilisant son propre bringer's light. La présence était pressée, semble t-elle. Et pas véritablement similaire à un Hollow, il y'avait définitivement du reiatsu d'Hollow et une autre source, mais il n'était pas encore assez entraîné pour bien l'identifier. Encore une fois, Hiroki cessa sa course dans un endroit relativement isolé (apparaitre en un instant dans une foule attirerait l'attention non voulue à coup sûre) et finit sa course à pied. Continuer d'utiliser ses pouvoirs ici allait certainement se faire remarquer, et il n'y avait pas assez d'endroits obscurs où se cacher dans la mégapole, surtout près du grand cinéma.

Continuant sa course, Le fullbringer faillit avoir une attaque quand il constata que la présence s'était déplacée dans le building. Entrant également, Hiroki put sentir qu'elle se trouvait dans une salle maintenant, prête à se repaître sur les autres ? Pas question !

Donnez moi un ticket pour... ce film.

Pointant du doigt le poster du film qui allait être projeté dans la salle, il n'eut heureusement pas de protestation de la part de la personne, qui se contenta de lui donner le ticket, sans doute car Hiroki, dans sa hâte, avait mis plus d'argent que nécessaire.

Le Fullbringer courut vers la salle, ouvrit la porte et... rien. Aucun humain n'avait été attaqué et la seule chose dévorée avec brutalité était le pop-corn en fait. Pourtant, la présence était là ! Quel hollow irait faire ça ? Venait t-il pour... le film ?! Absurde !

Mais l'on dirait bien que c'était ça, Hiroki, posé sur un siège proche de la présence, constata que c'était un jeune homme. Tout simplement, ses sourcils se froncèrent, confus. Comment ? Un hollow est grand et monstrueux, pourquoi est t-il tellement humain ? Serait t-il une espèce de leurre, placé par un hollow plus gros et laid ?

Mais non, il semblait aimer le film. Cette... chose était une anomalie, et Hiroki ne pouvait pas lui parler, sous peine de passer pour un fou.

QUEL MAGNIFIQUE DUWANG ! hurla le protagoniste du film avant que les crédits de fin n'arrivent. Hiroki étouffa un bâillement, ayant été ennuyé sec par le film, et se contenta de suivre la présence, prêt à l'interroger... avant de constater qu'un Hollow était apparu près d'ici, un relativement costaud en plus.

Il voulut aller détruire le Hollow mais avant... il voulait voir comment cette chose allait réagir, au cas où. Avec de la chance, il y ira et Hiroki pourra l'interroger.

Mais il allait devoir attendre du coup. Et peut-être que des vies innocentes payeront de sa curiosité...

avatar

Energie Spirituelle
Lettre: K
Pouvoir: A kind of magic
Inventaire:
Fullbringer
Fullbringer
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 17/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki Mer 27 Avr - 22:14
Escapade à Tokyo




Pv. Hiroki Hashika



Vous savez, à la Soul Society, il n’y avait pas autant de divertissement qu’au Monde Réel. D’accord, il y avait du saké et on pouvait faire la fête, mais on passait la plupart du temps à être en mission ou remplir de la paperasse. Pour être franc, je ne m’étais jamais autant amusé depuis que j’avais quitté la Soul Society. Adieu responsabilité, bonjour liberté ! Ce ne serait pas au Seireitei qu’on verrait des acteurs jouer dans des films par pur plaisir tout au long de l’année. Et d’être vachement payé qui plus est !

Durant la projection du film, je sentis un Reiatsu très élevé dans la salle. Celui d’un humain. Il possédait tellement de potentiel que j’en concluais qu’il était capable de me voir. Enfin, je faisais comme si rien n’était. Un humain qui allait au cinéma n’avait rien d’étonnant. Après à peu près deux siècles à voyager dans le Monde Réel, des humains capables de voir des esprits ne m’étaient pas inconnus. Surtout avec un Reiatsu aussi élevé. Tant qu’il ne me ferait rien, je ne ferais rien.

Après le film, je sortis du bâtiment, me demandant ce que je devais faire. Peut-être parler avec l’humain en question pour tuer le temps ? Ah oui, tiens, je viens de me rappeler que j’avais un rendez-vous. Cela faisait une semaine que je m’étais lié d’amitié avec l’âme d’un petit garçon. Je ne pouvais pas faire le Konso, les Shinigami m’auraient repéré. Alors, le temps qu’un Shinigami vienne le guider à la Soul Society, je jouais avec lui à différents jeux. Histoire qu’il ne se sente pas seul, vous voyez ? Aussi, je le protégeais des Hollows afin qu’il n’en ne devienne pas un. Je sentis la présence de l’un d’eux, justement, pas loin. Bof, au pire, l’humain avait assez de Reiatsu pour pouvoir s’en charger. A moins qu’il n’était pas conscience de ses pouvoirs… Enfin, un Shinigami se pointerait.

Je courus à toute vitesse dans la rue pour ne pas être en retard. Arrivé à destination qui n’était pas loin du cinéma, je constatai que le parc était vide. L’esprit du petit garçon n’était plus là. J’éprouvais un sentiment de vide. Je ne lui avais même pas dit au revoir, qu’il ne verrait sans doute pas sa vraie famille à la Soul Society. En effet, les Shinigami ne classaient pas les âmes par leur vraie famille. Cela avait toujours été le cas et rien ne pouvait y changer. Soudain, le Hollow dont j’avais senti le Reiatsu plus tôt apparut dans les parages. L’humain m’avait également suivi. J’étais bien curieux de la raison. Enfin, pour l’instant, je m’installai sur une balançoire, attendre que les choses se fassent. Si l’humain ou le Hollow décidaient de m’affronter, je me défendrais. Sinon, je verrais un spectacle plus marrant que le film que j’avais vu au cinéma plus tôt dans la soirée. Ça va être une belle nuit, ce soir.


© Muzet


Dialogue : dodgerblue
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: G
Pouvoir: Fuyurin
Inventaire:
Ancien capitaine de la 7ème division
Ancien capitaine de la 7ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 16/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki Jeu 28 Avr - 22:09

Escapade à Tokyo
Sora


De façon bien agréable, notre âme ne prit pas beaucoup de temps à partir. C'était très agréable pour Hiroki : attendre alors qu'un Hollow était potentiellement en train de dévorer quelqu'un ne plaisait pas à notre homme, mais partir sans savoir ce qu'était cet espèce d'hybride finirait par le tourmenter, un de ces jours. Particulièrement parce qu'il voulait savoir s'il y'en avait d'autres, qui pourraient être mal intentionnés, eux.

Hiroki suivit notre homme, donc, ce qui était difficile avec toute la foule devant lui. Il connaissait toutefois bien l'endroit où se trouvait la bestiole : un simple parc. Vide en plus, pas de risque de témoins (mis a part de pauvres gardes en patrouille, qui étaient sans doute en train de faire tout sauf ça en plus) donc. C'était l'endroit idéal pour les combats contre les Hollows, tant que ces derniers n'utilisaient pas leurs Ceros, bien entendu.

C'était dans cet endroit que... les yeux d'Hiroki s'écarquillèrent à cette réalisation : il y'avait un petit plus dans le coin, qui s'était fait malheureusement renversé dans un accident de voiture. Il n'interagissait pas beaucoup avec les plus, en général, mais il leur laissait de la nourriture ou autres, en attendant qu'un Shinigami ne vienne les tirer de là. Le Fullbringer n'avait donc clairement pas beaucoup interagi avec ce fantôme, en dehors de ces rares dons, mais il y'avait quelque chose avec l'idée qu'un enfant se fasse tuer qui ne laissait personne neutre.

Accélérant la cadence, notre homme arriva rapidement devant les grilles du parc, et se servit rapidement d'un Bringer's Light relativement silencieux pour se déplacer dans le parc. Certains remarquèrent sa disparition soudaine, malheureusement, mais "le mystère de l'homme d'affaire fantôme" ne risquait pas de trop faire la une au quotidien.

Il espérait.

Le parc offrait une ambiance plutôt intimidante la nuit. Hiroki n'avait pas peur de ses environs mais il restait sûr qu'il avait beaucoup de chances de se faire racketter ou même assassiné. Ce n'était pas vraiment un danger pour lui, ayant activé son fullbring avant tout : la valise, en fait, reniflait le sol, histoire de détecter l'hollow. Il l'avait déjà fait avant mais il voulait essayer "d'entraîner" son fullbring à repérer ses ennemis, plus par précaution qu'autre chose.

Il vit finalement la bête : grande, avec une large bedaine, un masque qui ressemblait à celui d'une baudroie et de grands bras. Raisonnablement fort mais pas autant que ces grands machins noirs... cependant, l'attaquer de face serait dangereux, surtout qu'il l'avait repéré. Les hollows intelligents savaient qu'il fallait viser pour lui. De plus, il ne savait pas s'il y'avait d'autres Hollows...

Mais lui ne savait pas pour Hiroki, étant occupé à observer Nagisa... toutefois, la pression spirituelle de l'humain ne pouvait pas être ignorée, et il se tourna rapidement vers le Fullbringer, qui rangea rapidement sa valise dans un coin plus sombre, la valise entreprit alors de chercher le sol pour essayer de dévorer quelque chose, tel qu'un objet. Notre ami, lui, posa un oeil sur un réverbère tout proche...

Qu'est-ce que vous êtes donc ? Votre reiatsu est similaire au notre mais tellement... sale. fit la créature, dégoûtée, avant de trahir un énorme sourire.

Je me demande ce qui se passera si je vous mange, tout les deux ? Je ferais un honneur à mon peuple, certainement ! Et il y'aura une certaine quantité de pouvoir à ne pas manquer !

Hiroki se contenta de plisser les yeux.

As-tu mangé un plus en arrivant ici ? Réponds.

L'Hollow se tut un instant, ses grands yeux rouges et noirs errant un peu avant qu'il ne finisse par former un autre sourire maniaque.

L'enfant qui a hurlé ? Le mec qui a pleuré ? La meuf qui s'était fait un pote qu'a servi de dessert ? Haha, ouais. Va falloir être un peu pus précis, mec.

Un seul éclat vert se fit sur les réverbères près de l'Hollow, ces derniers s'illuminant pour l'illuminer en un coup. Surpris, la créature recula un instant et posa une main sur ses yeux, permettant au Fullbring de bondir pour envoyer des objets aléatoires du parc sur la créature. Etant boosters au Reiatsu, ils percèrent la peau de la bête sans problèmes.

En dernière attaque, le fullbring lui-même bondit, ces dents brillants dans la lumière des objets avant de s'enfoncer dans la tête de la créature, du sang giclant partout autour de la scène alors que l'Hollow essayait d'enlever le fullbring qui, en dépit de son statut de simple valise en temps normal, se montrait vicieux, émettant des bruits démoniaques alors qu'il terminait de tuer le Hollow, qui s'effondra rapidement après quelques secondes de convulsion.

La valise prit quelques pas en arrière, la bouche couverte de sang, fit un sourire tout aussi maléfique que ceux de sa victime, et se mit à table, Hiroki attendit un peu qu'elle se fasse, rappela l'objet à lui et éteignit les lampadaires avant de s'approcher du jeune homme, remettant sa cravate en place. Il avait laissé l'émotion l'emporter un peu, c'était très mauvais, mais mieux valait engager le dialogue... au passage, son approche lui permit de constater plus de choses, par exemple, le sabre de notre homme.

Un Zanpakuto, arme unique aux Shinigamis ? Le mystère s'épaississait, et ça l'ennuyait plus qu'autre chose.
Pardonne moi pour cet accident, mon fullbring se contrôle mal.

avatar

Energie Spirituelle
Lettre: K
Pouvoir: A kind of magic
Inventaire:
Fullbringer
Fullbringer
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 17/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki Sam 30 Avr - 22:58
Escapade à Tokyo




Hiroki Hashika




Je profitais du spectacle, espérant dans mon fort antérieur que ce Hollow n’ait pas dévoré le petit garçon. L’âme perdue pensait pouvoir me dévorer. Si je n’avais pas baissé à mort, mon Reiatsu, il serait déjà terrassé avant même pouvoir arriver jusqu’à moi. Enfin, c’était rare de voir des Hollows posséder ne serait-ce qu’une once de lucidité, surtout celui-là. En fait, ce qui m’intéressait dans ce combat, c’était l’humain. Comme je l’avais pensé, il avait bien développé son pouvoir au point de pouvoir combattre ce Hollow. Mais… IL AVAIT UNE PUTAIN DE VALISE COMME ARME ???

Les humains étaient vraiment impressionnants. Et possédaient beaucoup d’imagination, aussi. Cependant, cette valise… La manière dont elle mordait… Le son qu’elle produisait… C’était comme si elle avait faim. Que son appétit était sans limite. Cette valise m’avait tout l’air d’être un Hollow de compagnie. Mais elle semblait aussi être la source des pouvoirs de l’humain. Son pouvoir était terrifiant, s’il l’avait utilisé sur un être vivant. Le blondinet vint vers moi après que sa valise ait fini de manger.

Je le regardais de haut en bas. Quelle ironie : j’étais le plus âgé de nous deux, mais il semblait être plus vieux que moi. Vu ses beaux habits, il devait s’agir d’un riche ayant fait de longues études. Et mettre du gel sur ses cheveux blonds… C’est trop dégueulasse. Ce mec n’a aucun style ! On aurait dit un homme d’affaires ou un truc du genre. Bizarre, je n’aurais jamais cru qu’un tel humain riche trouverait du temps pour chasser du Hollow. Il m’avait suivi depuis le cinéma et j’étais bien curieux de savoir pourquoi.

Pardonne moi pour cet accident, mon fullbring se contrôle mal.

Commence déjà par contrôler tes goûts vestimentaires, ça serait déjà un bon début.

C’était plus une vanne qu’une pique, mais c’était vrai. Sa tenue, sa coiffure… et son visage aussi… Tout était dégueulasse. Lui, je doute qu’il avaitt une femme. Enfin, je sais que l’apparence ne comptait pas uniquement en amour, mais là, c’était grave. C’était son vrai visage ? Est-ce qu’il avait usé de la chirurgie esthétique ? C’était ce que faisaient les riches en générale, dans ce monde. Autre physique, quelque chose me chiffonnait. Si ce Hollow avait mangé l’âme du petit garçon, alors il aurait été mieux que ça soit moi qui tue l’âme perdue. Après un soupir, je me levai de ma balançoire, dégainai mon Zanpakuto et le tendis devant moi, horizontalement.

Tu vois ce Katana ? Il s’agit d’un Zanpakuto. Elle a le pouvoir d’expier les pêchés des Hollows afin de les guider à la Soul Society pour qu’ils puissent être en paix, ainsi que les âmes dévorées par ce même Hollow.

Je rengainai ensuite mon Zanpakuto, n’ayant plus besoin de le montrer davantage.

Il se pourrait qu’en tuant ce Hollow avec ta… valise - je n’aurais jamais cru dire ça un jour - tu l’as complètement éradiqué. En fait, tu es plutôt cruel pour un humain, comme ta valise. Enfin ce qui est fait est fait, après c’est pas comme si j’avais voulu bougé mes fesses pour un Hollow nul à chier.

Je lui tendis la main, avec un sourire.

Appelle moi Sora. C’est quoi ton nom ? Je n’aime pas appelé les gens vivant “humain”. Ca fait trop genre je vous prends de haut car je suis supérieur à vous. Même si d’une certaine manière, c’est le cas.

Après, il se pourrait que son vocabulaire soit limité. Peut-être que les mots “Hollow” et “Soul Society” ne lui disait rien et que ce n’était que du charabia. Enfin, s’il voulait me poser des questions, ça ne me dérangerais pas d’y répondre. Ça me tuera le temps, tient. Après, j’espérais pour lui qu’il ne comptait pas m’affronter : ça serait dommage que je détruise sa valise.


© Muzet



Dialogue : dodgerblue
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: G
Pouvoir: Fuyurin
Inventaire:
Ancien capitaine de la 7ème division
Ancien capitaine de la 7ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 16/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki Dim 1 Mai - 17:00

Escapade à Tokyo
Sora


Il commença par faire une pique sur ses vêtements, étrange. Il ne pensait pas que c'était la première chose que dirait l'âme perdue mais on dirait qu'il était tombé sur un rebelle. Notre homme ne comptait toutefois pas réagir : ce serait bête qu'une rencontre avec une entité hybride dégénère en insultes. Il n'imaginait pas que la rencontre ne dure longtemps de toute façon, il avait encore quelques endroits à surveiller avant que sa nuit ne se termine.

L'esprit commit ensuite une gestuelle qui aurait pu lui coûter la vie si jamais Hiroki aurait été un homme plus prudent : il se leva et sortit son Zapakuto. Il entreprit donc de lui expliquer comment fonctionnait cette arme. Capable d'expier les hollows après les avoir réduits en morceaux, ils étaient ensuite transportés vers la Soul Society avec les âmes dévorées. Notre homme eut un petit moment de réalisation : ces tueries avaient t-elles causées à des âmes innocentes de ne plus jamais apparaître ? En essayant de combattre ces monstres, avait t-il juste condamnés leurs victimes au vide après la mort, le néant absolu ?

Ce hollow-là, combien avait t-il dévoré ? Combien étaient définitivement morts à cause de son impulsion non contrôlée ? C'était une pensée... inquiétante, le genre qui allait finir par le hanter. Les paroles de l'autre n'étaient plus que des murmures jusque a ce qu'il entende la phrase "cruel", le concernant lui et son fullbring.

D'un côté, l'étrange hybride avait raison, de l'autre, il avait du culot pour ne pas être intervenu. M'enfin, il ne fallait pas céder à ses piques, il avait raison après tout, ses actions avaient finis par empêcher la renaissance de certaines âmes.

Vrai. Je pense que vous auriez pu vous déplacez pour le tuer, tout de même, non ? Ça ne vous aurait pris pas plus que quelque secondes, certainement moins. Mon action à été... fautive, je ne le nie pas, mais ces âmes auraient certainement pu être sauvées a n'importe quel moment, vous n'aviez qu'a vous levez, et vous ne l'avez pas fait, par fainéantise ou par apathie.

Après tout, l'esprit avait beau le critiquer, il était tout aussi responsable de la perte de ses âmes de par son refus d'intervenir. Les deux hommes étaient coupables, il n'irait pas le dénier, mais il n'allait certainement pas écouter quelqu'un qui avait les moyens d'empêcher la perte de tout ces gens et qui s'est contenté de rester sur sa balançoire.

Toutefois, le Fullbringer ne leva pas la voix, ou ne trahit même pas une émotion. Il ne faisait guère que relever les paroles de notre homme. Par ailleurs, il lui serra la main, formellement. Il n'aimait pas comment l'esprit se comportait mais il voyait bien qu'il n'était pas maléfique.

Hiroki Hashika.

Maintenant, la partie importante

Je n'ai pas beaucoup de questions. Sinon : votre Reiatsu m'intrigue. Vous avez bien un Zanpakuto et une partie de votre pression spirituelle est Shinigami... mais l'autre tient beaucoup plus du hollow et vous n'avez certainement pas la tenue des shinigamis que j'ai croisés auparavant. Qu'êtes vous donc ?

avatar

Energie Spirituelle
Lettre: K
Pouvoir: A kind of magic
Inventaire:
Fullbringer
Fullbringer
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 17/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki Mar 3 Mai - 18:41
Escapade à Tokyo




Pv Hiroki Hashika




Intéressant comme humain. Il n'émettait aucune émotion dans sa voix ou dans son regard. On aurait presque dit un Shinigami. Ce qui me surprenait surtout, c’était qu’il connaissait vraiment les mots “Zanpakuto” et “Hollow”. Il connaissait aussi l’existence des Shinigamis… Ça voulait dire qu’il en avait déjà rencontré un. Il se pourrait même qu’il travaille pour la Soul Society. Si je lui révélais ma véritable identité, je serais -non, nous, les Vizards, seraient en danger. Que faire… je n’aimais pas mentir.

Je n’ai pas l’uniforme des Shinigami donc je ne suis pas un Shinigami ? C’est quoi, ces préjugés ? Ce n’est pas la cape qui fait le super-héros mais ses super pouvoirs ! Et aussi… ?! MERDE !

Ah oui, je venais de me rappeler ! Je courus vers lui et passai à côté pour fouiller le buisson derrière son dos. J’y trouvais mon Gigai : un corps artificiel permettant de camoufler totalement mon Reiatsu afin de ne pas trop attirer l’attention. Je l’avais enlevé, car j’avais voulu avoir une vue sur la ville, la nuit, depuis la Tour de Tokyo. Sauf qu’on m’aurait vu et j’aurais attiré l’attention sur moi. J’avais ensuite profité pour aller faire un tour au cinéma gratuitement, car je n’avais pas d’argent. J’admets que j’étais au chômage et que je ne faisais aucun effort pour trouver un emploi. Le travail dans le monde réel était chiant. Je plaignais les humains pour ça. Par rapport à bien des âmes vivant au Rukongai, je n’avais aucun souvenir de ma vie en tant qu’humain. En fait, je ne savais même pas si j’en avais eu une. Mes premiers souvenirs étaient au District 80. A cette époque, je n’étais qu’un…
Bref, ce n’était pas important. J’entrai dans mon Gigai, habillé d’une veste blanche par-dessus un sweat bleu et d’un long pantalon noir. On aurait vraiment dit que j’étais un clochard, surtout avec mes mitaines noires ne couvrant pas mes doigts. Heureusement qu’on était en printemps, sinon j’aurais eu froid. Enfin, même la nuit, la température était basse donc… Enfin, bref, après avoir fait un soupir de soulagement - parce que mon Gigai n’avait pas été retrouvé par un autre humain - je me retournai vers Hiroki et repris la conversation tout en mettant bien mon gilet correctement.

Pour un humain, tu as du culot pour me dire que je possède du Reiatsu d’Hollow. Comme si tu n’avais rien à voir avec eux.

Je lui pointais ensuite du doigt.

Ecoutes, les humains possédant des pouvoirs comme toi sont des Fullbringers. Vous avez la particularité d’extraire l’âme des objets, même les plus insignifiants qu’ils soient. Les plus doués arrivent à développer un pouvoir qui leur sont propres à partir d’un objet qui représente quelque chose de fort pour eux.  

Je croisais ensuite mes bras.

Mais… le Fullbring n’est pas le genre de pouvoir que je conseillerais d’avoir, pour un humain. Car pour posséder le Fullbring, il faut être né avec des pouvoirs de Hollow dans son corps.

Je lui laissais le temps de réfléchir à ce que je lui avais dit. Peut-être qu’il était déjà au courant. Dans ce cas, cette minute de silence ne servait à rien. Il vaudrait mieux que j’en sache un peu plus sur lui.

Dis moi… Qu’est ce que tu connais des Shinigamis et de la Soul Society ? Et des Hollows ? C’est rare de voir un humain savoir tout ça.


© Muzet


Dialogue : dodgerblue
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: G
Pouvoir: Fuyurin
Inventaire:
Ancien capitaine de la 7ème division
Ancien capitaine de la 7ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 27
Date d'inscription : 16/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki Jeu 5 Mai - 22:57

Escapade à Tokyo
Sora


Notre homme eut un petit moment d'hésitation mais offrit une réponse qui... n'était pas très informative, accusant Hiroki d'avoir des préjugés en pensant qu'il n'était pas un shinigmai à cause de l'absence de l'uniforme. Il entreprit de s'engager dans un exemple concernant la cape du héros et ses super-pouvoirs. Il réalisa quelque chose d'autre rapidement, et se lança dans un juron avant de bondir vers un buisson.

Et il en sortit... lui ? Hiroki pencha la tête d'un coté, levant un simple sourcil. C'était effectivement Sora, mais avec des habits différents, et aucune pression spirituelle venant de sa part. Un fullbringer mois distingué aurait comparé l'objet à une poupée gonflable, mais notre homme était quand même au dessus de ça. Il nota rapidement l'aspect vide et flasque de la chose : est-ce que c'était bien ce qu'il pensait ?

Sora entra ensuite dans l'objet, qui prit rapidement vie. Plus aucun reiatsu n'émanait vraiment de lui, pour n'importe qui, c'était simplement un adolescent normal... un camouflage, donc ? Pour se fondre dans la population sans éveiller de quelconques soupçons ? Intelligent. Il y'avait sans doute le défaut de l'attaque surprise pour tuer le shinigami avant que ce dernier ne soit en mesure de faire quoi que ce soit. Ou même... le fait de laisser un corps dans Tokyo. Le fait qu'il n'y ait pas d'ambulances sur les lieux était un miracle.

Pendant un instant, bref, l'image d'un Sora grimaçant, pourchassant une ambulance qui transportait son corps artificiel, lui traversa l'esprit. Il posa son attention sur la discussion une nouvelle fois, ceci dit, quand Sora affirma que notre homme était aussi hollow que lui.

Il lui présenta donc des choses qu'il connaissait déjà, ayant expérimenté avec ses pouvoirs auparavant. Il était intéressant de savoir qu'il y'avait eu d'autres cas, cela dit. Et qu'ils n'étaient pas nouveaux. Il ne savait pas pour son coté Hollow ceci dit, il avait toujours senti de la... familiarité, avec les Hollows, étrangement. Pas comme un désir de les rejoindre mais... c'était assez incompréhensible, comme expression.

Pour être simple : il avait toujours eu ce coté caché de son reiatsu, qui semblait se manifester dans son fullbring. Il avait bien remarqué ses caractéristiques hollows mais il avait oser penser à une triste coincidence. Il mentionna ensuite que la possession d'un fullbring requerrait du reaitsu hollow depuis la naissance.

Il se souvint alors de comment, quand il était enfant, sa mère avait découvert sa faculté à voir les esprits, et lui avait révélé que c'était pareil pour elle. Ou comment elle avait dit qu'une créature monstrueuse l'avait attaquée alors qu'elle résidait encore en Suisse, et comment elle sentait l'espèce d'énergie de la bestiole se mélanger à la sienne, jusque à la naissance du fullbringer.

Ce dernier avait pensé qu'elle était folle, honnêtement : il n'avait rien à voir avec ses créatures monstrueuses, sans cervelle, et seulement munies d'un appétit sans fin qu'étaient les hollows. Mais alors que Sora, qui était sans doute bien informé, lui disait ceci... il se rendit comte qu'elle avait bien raison. C'était étrange.

Bien sûr, pendant un instant, il pensa que Sora se foutait de lui, mais il avait passé l'âge d'enterrer la vérité pour garder une petite vie sans problème.

Heureusement, Sora lui sortit une question qui le sortit de ses errances.

Je suis simplement observateur. fit t-il. Et j'ai pris des notes.


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: K
Pouvoir: A kind of magic
Inventaire:
Fullbringer
Fullbringer
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 46
Date d'inscription : 17/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Escapade à Tokyo - Pv. Hiroki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Escapade nocturne [Galyana]
» Escapade en forêt [Libre]
» 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.
» [UploadHero] Trente secondes sur Tokyo [DVDRiP]
» Escapade nocturne [RP Commun à ceux qui voudront]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Constance :: Le Monde Terrestre :: Asie :: Japon-
Sauter vers: