AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les couloirs de la Douzième Division, et comment un Capitaine s'y perdit. [Jinshiro Fuujima]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Constance :: La Soul Society :: Seireitei :: Quartiers des divisions
MessageSujet: Les couloirs de la Douzième Division, et comment un Capitaine s'y perdit. [Jinshiro Fuujima] Sam 30 Avr - 10:50

La petite pièce était entièrement embrumée par des fumées aux couleurs et odeurs diverses. La seule lumière qui parvenait à percer le nuage constant qui occupait tout l'espace venait d'une seule fenêtre. Placée sur le mur face à la porte, elle était toute petite, en hauteur, et barré de tiges de fer. Autant dire qu'il était difficile de distinguer quoi que ce soit dans ce vaste fumoir. Seule la silhouette d'un gros fauteuil à bras, en cuir, se distinguait, au centre de la pièce. Fondu dans la masse du siège, sa forme s'effaçant dans celle, beaucoup plus imposante, de ce trône du dimanche, Seishiro observait le produit de ses divagations.

Bien évidemment, il était seul responsable de la création de la masse brumeuse qui emplissait l'air dans la chambrette. L'idée lui était venu assez banalement, finalement. Lui qui avait l'habitude de fumer à peu près tout et n'importe quoi, il n'avait jamais eu l'occasion d'observer les volutes qu'il produisait, trop absorbé par les effets secondaires des opiums et autres stupéfiants qu'il ingérait. Aussi, ne regrettant que trop de rater un tel spectacle, il avait décidé de remplir sa chambre de ces fumées hypnotiques, et d'apprécier à sa juste valeur le ballet qu'elles pouvaient lui offrir à lui, spectateur privilégié.

L'idée s'était révélée intéressante. Après avoir projeté quelques bouffées de fumées violettes, grises, jaunes, au moyen d'un simple ventilateur, Seishiro s'était confortablement installé dans son fauteuil, seul meuble de la pièce, et avait commencé à regarder ces spectres de brume déambuler lentement dans l'espace, comme s'ils se familiarisaient avec chaque parcelle d'air, jusqu'à ce que plus rien ne soit visible sinon le rideau de fumée qui lui barrait maintenant complètement la vue. Seulement ...

En bon scientifique, Seishiro avait sous-estimé son expérience. Ou plutôt, il en avait ignoré les effets secondaires. De là à dire si c'était volontaire ou non, il n'y avait qu'un pas -que nous ne franchirons pas. Toujours est-il qu'au bout d'une bonne demi-heure de gazage dans les règles, il commença à ressentir des effets pour le moins étranges. Des douleurs, légères mais infiniment désagréables, au niveau des tempes, un frémissement du poignet gauche, un clignement effréné de l'oeil droit.

"Attendez ... Un seul à la fois, par pitié. Faisons les choses dans l'ordre."

Même en proie à d'étranges symptômes, il considérait qu'il fallait garder une certaine mesure de calme et de discipline, qu'il s'agisse de lui ou de son corps.

Péniblement, il se leva, tituba légèrement, et s'approcha à pas mal-assurés de la porte blindée de sa chambre, placée là à sa propre demande. Il détestait être dérangé, et s'assurait donc d'être le plus tranquille possible. Mieux valait ne pas lésiner sur les moyens employés, quant il s'agissait de son propre calme. Avec peine, il tourna l'énorme verrou de la porte, jusqu'à entendre le petit cliquetis familier qui lui indiquait le déverrouillage de la serrure. Avant de sortir, il claqua des doigts. Aussitôt, un bruit sourd, comme une respiration venue d'un autre âge, se fit entendre, et un violent mouvement agita le nuage multicolore.

"Faudra réparer cette ventilation ..."

Et il sortit.

Dès qu'il fut à l'extérieur, il ferma la porte d'acier, afin d'éviter au maximum la propagation de ses fumées dans les couloirs de la Douzième Division. Il avait besoin d'air frais, donc de l'extérieur. Seul problème, il ne connaissait absolument pas le plan des lieux. Fraîchement débarqué, il ne s'en était absolument pas préoccupé, et le regrettait maintenant amèrement. Seule solution envisageable pour le salut de ses petits poumons meurtris: trouver quelqu'un à qui demander son chemin.

La chose n'était pas difficile. Les corridors de la Division étaient régulièrement parsemés de soldats en blouse blanche. Il suffisait d'en croiser un, voilà tout. Seishiro allait se mettre en quête d'un subordonné, quant un violent mal de tête l'assaillit, qui disparut presque instantanément.

"Oula, oula, aïe ... Aïe ! Un peu de bon sens, enfin ! On a pas idée d'avoir mal comme ça ..."

Il considérait que se parler à lui-même était un bon moyen de mettre ses idées en ordre. Une méthode qui avait, selon lui, déjà fait ses preuves.

Il put cependant enfin se mettre en marche, et tomba très vite sur un soldat. Il l'interpella, et lui demanda tout à fait sérieusement:

"Excusez-moi, mon brave, mais sauriez-vous où se trouve la salière ?"

Incrédule, le soldat le regarda d'abord droit dans les yeux, puis tourna son regard vers son insigne de Vice-Capitaine, avant de replonger ses yeux ébahis dans ceux de Seishiro. Ce dernier examina le soldat, tout aussi intrigué que lui.

*M'enfin il est con ou quoi ?*

"Je répète la querelle: pouvez-veau m'indiquer la salière ?"

Même regard du soldat.

"Laissez tomber, z'êtes trop bigorneau."

Il laissa là le pauvre laborantin, perdu dans les considérations multiples qui se bousculaient dans son esprit.

"C'est tout de même pas compilé d'indiquer une salière ..."

Un nouvel individu se présenta. Sans hésiter un instant, Seishiro le happa:

"Eh, vous ! Dites-moi où est la salière, et vite !"



avatar

Energie Spirituelle
Lettre: M
Pouvoir: Kumodo
Inventaire:
Vice-capitaine de la 12ème division
Vice-capitaine de la 12ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 26/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les couloirs de la Douzième Division, et comment un Capitaine s'y perdit. [Jinshiro Fuujima] Sam 30 Avr - 20:08
ft.
KYÔGOKU Seishiro
« Un peu de sel avec tes larmes ? »
Daily Life passé entre Jinshiro et Seishiro
Bon, bon, bon. Qui ou quoi pourrais-je bien faire chie... embêter durant cette magnifique journée ? Hum... Pas de trace de Capitaine dans les parages... Hum... Personne d'intéressant dans ma Division non plus... A croire qu'il avait tous décidé de m'esquiver aujourd'hui ! Bien puisque c'est comme ça ! Une seule solution ! La 12ème Division !
Il y avait toujours quelque chose d'intéressant ou d'amusant à faire avec les membres de la 12ème Divisions. Donc c'est décidé, nous irons nous amuser là-bas !

J'embarque quelques petites brioches salées avec moi, et hop ! On est parti ! Bon les quartiers de la 12ème Division ne sont pas vraiment à côté des miens. Nous allons devoir marcher un peu au sein du Seireitei avant d'arriver. Cela me laissera le temps de trouver quelques petites idées afin d'embêter le gentil Vice-Capitaine de la 12ème Division, Seichiro-San ! Seichiro est, dans mes souvenirs, un gentil p'tit garçon ! Il fait lui aussi parti de l'une des 5 Grandes Familles Nobles du Seireitei, les Kyôgoku.
Là encore d'après mes souvenirs il me semble que l'on m'avait dit par le passé qu'il s'agissait d'une Grande Famille Noble où les femmes sont presque les seules à y détenir du pouvoir et de l'influence, mais que suite à une histoire et un cas particulier, Seishiro avait sût reprendre et diriger cette Famille. Ou alors c'était du grand n'importe quoi et en réalité Seishiro n'était pas un garçon, mais une femme ! TINTINTIN ! Retournement de situation ! Peut-être cela devrait faire parti des choses que je me devrais de vérifier en allant le voir. Qui sait.

D'ailleurs, voilà bien longtemps déjà que je n'ai pas vu le Capitaine de la 12ème Division. Je me demande sur quelle expérience ou projet encore totalement bizarre est-il en train de travailler. J'ai toujours vu pour ma part les travaux de la 12ème Division comme une grande source d'amusement et de divertissement. Bien qu'il est vrai qu'on leur doit aussi beaucoup d'avançé et de progrès technologique au sein du Seireitei. Notre organisation et nos moyens doivent après tout se mettre au niveau des humains le plus possible. Ce qui me fait penser, encore une fois, que je me demande comment les Hollows s'en sortent eux niveau technologique. Il ne me semble pas avoir entendu au moins une fois entendre d'un Hueco Mundo "civilisé". Comme quoi, cette race était toute aussi inférieur à nous tant physiquement que technologiquement parlant.
Enfin bon ! Stop les digressions et continuons d'avancer !

Une fois devant l'imposant bâtiment de la 12ème Division je m'occtroyais le droit d'entrée. Après tout être Capitaine avait ses quelques petits avantages. Il est vrai que j'étais peut-être aussi l'un de ceux qui ne se cachaient pas, on me voyait et me reconnaissait très souvent au sein du Seireitei. Je n'étais pas relégué au rang d'ombre comme d'autres de mes confrères.

- Dite moi mon bon monsieur ! Où puis-je trouvé le Vice-Capitaine Seishiro !

L'homme en question, vêtu d'une blouse pour le moins étrange, surtout comparé aux uniformes standards des Shinigamis, me regarda quelques instants avant de ré-ajusté les lunettes qu'il avait sur son nez.

- B-b-b-bonjour Capitaine Fuujima ! Euh...E-E-Euh, je crois qu'il est dans son bureau ! Si vous voulez je peux vous y accompa...

- Pas besoin voyons ! J'aime me ballader au sein des quartiers de votre Division. J'ai toujours l'impression que les locaux ne font que changer !

Le temps que je parle à ce charmant sous-fifre, un autre arriva dans mon dos, me tapotant l'épaule avec une détermination suprénante et de demandant... une salière ?

- Euh... Vous ne voulez pas plutôt parler de la sortie mon bon monsieur ? Parce que une salière à part dans une cuisine, je ne sais pas où vous pourrez en trouver ha-ah !


"Est-ce que les Shinigamis Roux n'ont pas d'âme eux aussi ? "


~ Parole en #ff9900 les p'tits n'amis ~
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: KUZURYU
Inventaire:
Capitaine de la 2ème division
Capitaine de la 2ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 23
Localisation : ~ Dans une boulangerie, patisserie ~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les couloirs de la Douzième Division, et comment un Capitaine s'y perdit. [Jinshiro Fuujima] Dim 1 Mai - 10:48

Seishiro considéra l'individu, fronça les sourcils -du moins celui laissé visible par son énorme casque-, sans comprendre plus que l'autre la situation dans laquelle ils étaient.

"Qu'est-ce que vous venez me parler de saumon ? C'est la salière que je cherche moi. Je sais bien ce que je dis, quand même !"

Il était plutôt réservé, d'habitude, mais ce genre de comportement borné le mettait hors de lui. Comment ce mec-là pouvait-il s'acharner à dire n'importe quoi ? Une salière ? Vraiment ? C'était un peu gros pour être volontaire. Seishiro jeta un soudain regard de suspicion à l'adresse de cet individu. Peut être ... Peut être faisait-il usage de produits dits "illicites" ? Un soudain sentiment de crainte envahit le scientifique. De quoi était capable un drogué ? A quelles tortures immondes s'exposait Seishiro en restant en compagnie de cette personne.

Il allait capituler devant le danger, quand il se rappela qu'il était lui-même sous l'emprise de produits peu recommandés, la plupart du temps. Haussant les épaules, il éclipsa tout naturellement ce détail de son esprit.

"Oh, attendez. Une marmite. Peut être que ..."

Ses neurones s'activèrent soudainement. Une possibilité encore invisible se révéla à ses yeux ignorants. Et si ...

"Voyons, si je dis ... Salière."

Il avait, cette fois, prêté une attention toute particulière à ses propres mots. Et pour le coup, il était assez déconcerté de ce qu'il avait entendu.

"Mais non voyons ! Remets-toi en place, bougre d'andouille !"

Cette phrase fut ponctuée d'un coup qu'il se donna lui-même sur la tête.

"Ooooooh, je vois ... Dérèglement des fonctions du cerveau, mélange de tous les neurones, mixage des lexiques dans les aires du langage ... Tout à ça à cause de l'inhalation de ..."

Il s'arrêta net, se souvenant qu'il n'était pas forcément recommandé d'exposer ses penchants pour les drogues au premier venu. Il fallait trouver une excuse, la première venue, mais une excuse, et vite !

"L'inhalation de ... vapeurs de ... cookies."

Il essaya de garder un air sérieux. Intérieurement, il se pendait.

"Oui, c'est des cookies très particuliers. Ils dégagent de la fumée ... particulière. C'est ... wibbly ... wobbly ... chose. Mouais."

Un blanc. Il se sent très gêné. Son énergie du début de conversation à complètement disparu, comme s'il s'était dégonflé comme une vieux pneu. Maintenant, le voilà piégé par ses propres soins dans une discussion qu'il ne souhaite pas poursuivre, mais à laquelle il est désormais tenu de participer. Enfer et damnation.

"Bon, maintenant que la dorade ... Non, pas la dorade, la dorade. Oh, laissez tomber. Maintenant que la conversation est engagée, j'imagine qu'il faut continuer à se parler ? Beuh ... Bon, je suis le nouveau Vice-Capitaine, Seishiro Kyôgoku, enchanté."

Il fait une courte pause, pensif.

"Non, attendez ... Le dernier truc, là, "enchanté". Oubliez, c'était pas vrai."



avatar

Energie Spirituelle
Lettre: M
Pouvoir: Kumodo
Inventaire:
Vice-capitaine de la 12ème division
Vice-capitaine de la 12ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 26/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les couloirs de la Douzième Division, et comment un Capitaine s'y perdit. [Jinshiro Fuujima] Ven 6 Mai - 20:42
ft.
FUUIZUMI Setsu
« Bataille sur les toits de Paris ! »
Mission dans le Monde des Humains
Voilà un discours des plus incompréhensibles et étrange. Je ne savais pas ce qu'avait cet homme avec les dorades, mais c'était apparemment quelque chose lui tenant particulièrement à coeur. On dirait bien que notre nouveau promu, Seishiro-Kun, avait quelques soucis de locutions. Bon, d'après ce que j'en entendais, certains de ces mots se mélangeaient ou plutôt se substituer à d'autre. Voilà une façon un peu étrange de parler, mais cela restait quelque chose de très hilarant à entendre. Il me fallut beaucoup d'effort une fois que j'eu compris la chose pour ne pas en rire.

Nous avions là une fois de plus une curiosité de la 12ème Division. Je me demandais comment ce dernier avait réussi son coup. Un mélange de plusieurs drogues ? Une altération corporelle ou même psychologique ? Qui sait. Je pense que Seishiro est le seul pour l'instant à connaître la vérité à ce sujet.
Au moins cela confirmait ce que je disais ! Il y avait toujours quelque chose à faire et/ou d'amusant dans les quartiers de la 12ème Division.

- Fuujima Jinshiro ! Capitaine de la 2ème Division, mais ça vous deviez déjà le savoir non ? Et enchanté à vous aussi Seishiro-San !

Je regardais un peu plus le jeune homme que j'avais en face de moi. Un masque ? Sur une seule partie du visage ? Etrange, mais finalement, pas si dérangeant que ça. Du moins l'on peut dire que son apparence était parfaitement en adéquation avec les principes et la vision que l'on a de la 12ème Division. Le coté "savant fou" se dégageant de ce charmant monsieur était parfaitement visible et audible pour le coup.
Je me retenais de serrer la main à ce dernier. Bien qu'il reste un Vice-Capitaine, je doute que ce genre de formalité corporelle pouvait l'intéresser. Et ce n'était pas là mon but non plus ! Ce que je voulais pour le moment était cerné un peu plus la personnalité de ce Shinigami. Histoire de voir à quel point la 12ème Division pourrait servir les intérêts du Gotei 13.
J'avais toujours fait en sorte de rencontrer personnellement chaque Capitaine et chaque Vice-Capitaine du Gotei 13. Pas un seul n'avait échappé à au moins une journée de filature de ma part. J'avais ainsi ma petite idée pré-construite de chaque personnage important de notre grande histoire.

- Du coup ! Monsieur le nouveau Vice-Capitaine, sur quoi travaillez-vous en ce moment ? J'aime m'assurer que la 12ème Division dispose toujours d'un stock suffisant de choses merveilleuses et potentiellement dangereuses en stock.

Je tournais un peu autour de la pièce dans laquelle nous nous trouvions afin "d'essayer" d'apercevoir une façon plus ou moins quelque-conque de faire passer le temps. Je ne connaissais pas encore cet homme pour pouvoir me permettre d'engager des dialogues de façon un peu trop personnel. Il fallait que j'en attende un peu plus de lui, de sa part et des dialogues.


"Est-ce que les Shinigamis Roux n'ont pas d'âme eux aussi ? "


~ Parole en #ff9900 les p'tits n'amis ~
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: KUZURYU
Inventaire:
Capitaine de la 2ème division
Capitaine de la 2ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 23
Localisation : ~ Dans une boulangerie, patisserie ~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les couloirs de la Douzième Division, et comment un Capitaine s'y perdit. [Jinshiro Fuujima]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Les couloirs de la Douzième Division, et comment un Capitaine s'y perdit. [Jinshiro Fuujima]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Constance :: La Soul Society :: Seireitei :: Quartiers des divisions-
Sauter vers: