AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La nuit, tous les chats sont gris [PV : Himeko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Constance :: Le Hueco Mundo :: Désert aux Hollows
MessageSujet: La nuit, tous les chats sont gris [PV : Himeko] Dim 1 Mai - 18:37

Réunion
Un vent glacial soufflait au travers du Hueco Mundo. Je crois que si j'avais les cheveux longs, j'aurais rapidement été agacé par le fait qu'ils auraient pu virevolter au simple souffle de cette nature maudite. Le ciel était teinté de son noir habituel ce soir-là. Je sortais de Las Noches aux côtés d'Himeko, silencieuse. Je ne connais pas réellement cette espada, mais d'après ce que je sais, elle est assez naïve et pacifiste. D'un côté, je me demande comment le seigneur aurait pu accepter une telle personne dans l'espada. Mais vu sous un autre angle, elle avait un bon pouvoir, et elle était assez réfléchie. Son calme était plaisant. Elle était... différente.

Nous marchions en silence, laissant une traînée de poussières s'élever derrière nous. Nos traces de pas étaient ancrés dans le sable blanc qui roulait dans la direction dans laquelle le vent se jetait. Il n'y avait rien à l'horizon, mis à part un arbre mort et du sable blanc à perte de vue.

« Je crois sentir une pression spirituelle intéressante par là-bas. » Je pointais du doigt une dune de sable et me tournais vers l'espada pour recevoir une réponse. Dans tous les cas, il y avait bel et bien quelque chose par là-bas. D'après le seigneur, il aurait été entendu qu'un Vasto Lorde traînait dans le Hueco Mundo. Si c'est le cas, nous le ramènerons sans encombres au Seigneur. Sinon...

Je commençais à nouveau à marcher dans la direction que j'avais montré tantôt. A vrai dire, je ne savais pas trop comment me comporter avec Himeko à mes côtés. Mon comportement devait être similaire à celui que je revêtis chaque jour, certes, mais je me demandais si elle était du genre à rabaisser les autres d'un simple jugement qui s'attachait au physique.

« J'espère au moins qu'il a un bon niveau... » Je soupirais, comme exaspérée du long trajet. Cela faisait des heures déjà que nous marchions sans trouver trace de ce foutu hollow. « Enfin, encore faut-il qu'il existe... » Je tournais mon regard vers l'espada, à nouveau, pour attendre une nouvelle réaction. Au fond, elle avait l'air très gentille. Calme et posée. L'opposé total de Kiba, le tercera que je n'arrive pas à faire entrer dans mon "pseudo-cœur". Il est si arrogant, si égoïste... De mon point de vue, ce genre de personnes n'ont rien à faire dans l'espada. Mais puisqu'il a un niveau que le Seigneur juge excellent, je ne peux rien dire.

Je ne disais rien de plus. Après tout, j'étais de nature silencieuse. Habituellement, ce n'est pas moi qui anime les conversations.
Code de Pride Epicode



MERCI SETSU POUR L'AVATAR <33

avatar

Energie Spirituelle
Lettre: I
Pouvoir: Puissance Physique
Inventaire:
Fraccion de l'Espada 0
Fraccion de l'Espada 0
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 17
Localisation : Las Noches
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris [PV : Himeko] Mer 11 Mai - 6:31

Avec Shiro ! Désolée encore du retard ;w;

La traque du désert.


Tu marchais. Tu marchais. Tu marchais. Tes pieds légers écrasaient le sable de ce monde infini. Ici, tu ne voyais que du sable et des plantes hautes et sèches. Le vent fouettait sèchement ton visage tandis que tes cheveux fuyaient dans tout les côtés. T'avais bien tenté de te les cacher dans ta capuche mais le vent la faisant constamment tomber en arrière. Tu en avais un peu marre de cette situation mais tu faisais bonne figure et tu souriais légèrement. Tu avais une mission. Une mission. On t'avait fait suffisamment confiance pour te donner ça. Même si tu sentais que c'était à double tranchant.  Tu étais avec Shiro, la Fraccion du seigneur. Peut-être que c'était une façon de te tester ? Peut-être que Sosô pensait que tu étais incapable de te battre face à cet Vasto Lordes ? Ou simplement Adujchas un peu trop vantard. Alalalal ! Tu avais un peu peur de tout ça. Tu serrais les bretelles de ton sac et inconsciemment, tu pointas un peu le menton. Allez ma grande, tu peux y arriver. Tu te répétais ça en boucle pour te donner du courage. Même si tu en as marre, même si tu voudrais relire une énième fois les livres que le seigneur avait ramené du monde humain, tu continuais à avancer.

Pour la curieuse pression, tu aimerais simplement discuter et le ramener à Las Noches. Tu répugnes à lever le sabre même si c'est dangereux pour toi. Tu crois sincèrement en la paix, c'est même plus la peine de le dire à force. Puis une forte pression est toujours intéressante pour le seigneur, alors…
Tu jetas un petit coup d’œil à ta partenaire de voyage.  Car oui, tu n'étais pas seule. Une autre que toi aurait pu être humiliée par cette « alliance » avec une fraccion, parce que voilà une Espada c'est la crème de la crème du beurre. Mais toi, tu étais pleine de curiosité envers elle. Tu ne savais pas grand-chose d'elle. Elle était discrète comme toi et pleine de respect envers le 0.  Tu avais l'habitude d'être seule ou alors les Espadas sont dédaigneux envers toi et ta bouille. Alors cette compagnie aussi discrète que paisible était pour toi aussi rafraîchissant qu'un bol d'air ou alors comme les gens de tes livres, un grand bol d'eau fraîche.

Tu ne voyais pas l’intérêt de parler, tu ne voulais pas être dérangeante ou fatigante pour elle. Alors vous marchez. Elle avait une jolie chevelure blanche qui était même plus claire que le sable de ce désert. Elle était réellement mignonne même, tu avais honte de le penser. Les Arracars n'aiment pas être considérés comme mignons ou adorables ou même simplement jolis. Si ils possèdent une forme de beauté, ils doivent être virils, primitifs, fatals. Même un arracars doit pas être beau, il doit être fort, obéissant et violent. Mais peut-être que Shiro est le mélange de ton idéal et l'idéal de Sosô ? Mentalement, tu te giflas. Tu allais trop loin. Beaucoup trop loin. Puis ça se faisait pas de partir ainsi dans des divagations sans queue ni tête. Shiro, si elle était fraccion du 0 avait méritée sa place et elle pourrait ressembler à n'importe quoi qu'elle garderait le même fond et le même pouvoir, donc n'y penses plus ! Tu dois juste être positive et joyeuse ! Allez !

La voix de Shiro troubla un peu le cours de tes pensées. T'arrêtant un instant, tu lança ton Pesquida sur l'endroit qu'elle te pointait. C'était...fort comme puissance. Proche de celle que tu ressentais envers Miguel et Ricardo mais en même temps éloigné de la leur. Voyant qu'elle attendait une réponse, tu récria doucement :

-En effet, au moins les sources données sont justes. Dans tout les cas, hâtons-nous, ce serait dommage qu'il parte plus loin non ?

Ton éternel sourire en place, tu continuas à marcher à sa suite. Rapidement, la pression se fit de plus en plus proche. Tu ne saurais dire si c'était un Vasto ou un Adjudachs, mais il était pas faible loin de là. Un lèger soupir parvient à tes oreilles et tu entendis une répercussion de tes propres pensées. Oui… Si il était intéressant pour le seigneur, ça pourrait rationaliser leur long et harassant voyage. Mais même si il était pas « intéressant » selon les critères du seigneur, il pourrait toujours être utile ou alors au moins offrir un renouveau dans le rang des Arracars. Shiro reparla et tu hochas de la tête pour approuver encore une fois ses réflexions.
-Je t'avoue que j'ai un peu les mêmes craintes. Mais je le ressens. Il est là, du moins un Hollow avec les capacités dont on a entendu parler. Si ce n'est pas un Vasto Lordes, il doit simplement être vantard pour laisser parler des rumeurs qui le placent en Vasto Lordes. Ou alors tellement puissant qu'on crée des rumeurs pour l'expliquer. Cela reste 1 chance sur 2 !

Tu sentis le regard de Shiro sur toi et tu te tiens un peu plus droite. Tu aimais pas donner l'impression d'être trop optimiste ou trop naive mais tu étais ainsi, et il valait mieux être honnête, c'est mieux la vérité à la dissimulation. Toi aussi, tu lui jeta un bref coup d’œil derrière tes mèches. Elle était de loin différente de tout ce que tu avais pu voir. Comment les Arracars font pour être si différent ? Cela vient de leur ancienne vie ? Ou alors d'un désireta de perle ? C'est assez étrange comme vie.

Brusquement, un flou te prit. Ton Pesquida s'affolait, tu sentais quelque chose qui approchait quelque chose de pas très content de vous voir. Tu te maudis, toi et Shiro étaient partis trop sûres de vous et trop sûres que les Hollow, craignant de se faire embrocher, vous laissent tranquilles. C'était vrai jusqu’à que la cible décide de manger un petit bout de vous ou plus si affinités. Ou alors es ce que c'était un plan pour attirer la cible vers vous ? Tu n'en savais rien mais tu étais raidie. Prête à te défendre ou alors à fuir. Car, tu ne combats pas. Et si il était intéressant, il fallait le maintenir vivant. Ta main serra fébrilement ta Caja. Te tournant vers Shiro qui semblait elle aussi avoir senti la présence de ce Hollow.

-Tu proposes quoi ? On le teste et si il convient on l'enferme et on le ramène ? Je n'ai guère envie de le combattre ni quoi que ce soit d'autre. Je peux en…

Un hurlement déchira le silence nocturne du lieu et un Cero fendit brusquement la nuit éternel. C'est alors que ni une ni 2 tu poussas Shiro sur le côté. Certes c'était relativement inutile vu que c'était une Fraccion et qu'elle aurait du avoir la capacité de tenir ce Cero. Mais tu préférais éviter le risque de blesser une partenaire. Sans laisser le temps à Shiro de se relever de ce déplacement prématuré, un Hollow apparut visiblement le commanditaire de ce tir.

C'était visiblement pas un Vasto Lordes, étant trop grand pour ce titre. Il devait faire 3 mètres de haut pour 1 mètre de large. Sa gueule était acérée et pointait vers l'avant comme un bec d'oiseau dont dépassaient des dents. Son trou était bien visible sur la poitrine de la bestiole, poitrine large et haute sur lequel des 2 côtés sortaient une paire de pattes chacune possédant 3 appendices ressemblant vaguement à des dards de scorpions. Ses pattes étaient comme des minis milles pattes accrochés ensemble qui se mouvaient dans un désordre ambiant et tonitruant. Tu frissonnais en entendant le « flac, flouic » du moindre de ses pas. Ses yeux étaient rouges et vifs derrière un masque épousant la forme de son visage et formant à l'arrière de ce qui était son crâne un petit amas de liens qui semblaient être posés là par pur hasard.

Il poussa un deuxième hurlement comme pour dire sa fierté d'avoir trouvé 2 proies qui semblaient se valoir. Esquissant un léger sourire amusée, tu te tournas vers Shiro :

-Finalement, il nous as trouvé plus vite que nous ! Désolée pour t'avoir poussée mais c'était instinctif.

Mettant une main sur ta faucille sous ta veste, tu te mis en position de défense prête à riposter si il commençait à attaquer. Mais curieusement, il ne faisait rien de cela. Il se contentait de vous regarder d'un air goguenard. Voici le pompom, c'était un joueur.



I love you so much Invité. Believe just in me and my peace.
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: H
Pouvoir: Sacrifice
Inventaire:
Espada 5
Espada 5
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Date d'inscription : 25/04/2016
Localisation : Là ou tu m'attends pas~
Revenir en haut Aller en bas
La nuit, tous les chats sont gris [PV : Himeko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La nuit, tous les chats sont gris - Acte I
» La nuit, tous les chats sont gris...[pv A.M.E.]
» La nuit, tous les chats sont gris... Sauf moi, je suis rose! (terminée)
» La nuit tous les chats sont gris...
» La nuit, tous les chats sont gris. Qu'en est-il des tigres ? [Raphael Mercury]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Constance :: Le Hueco Mundo :: Désert aux Hollows-
Sauter vers: