AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Quelle est la différence entre un manju ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Constance :: Le Monde Terrestre :: Asie :: Japon :: Karakura
MessageSujet: Quelle est la différence entre un manju ? Jeu 5 Mai - 20:26

Quelle est la différence entre un manju ?



Armed With Death by The Walking Dead Game on Grooveshark



-Hum…

Tout ça n'avait simplement aucun sens. En ouvrant les yeux, Naoki était toujours au pied de son cerisier, certes, mais la colline qui se trouvait en dessous ne pouvait pas être la même, il en avait la certitude. Le Vizard avait l’œil pour ces choses-là, et tout ce qui l’entourait était différent de ce qui s’était tenu bien sagement jusque-là sous son dos pour lui permettre un bon maintien. Tout était plus mou et non seulement l’odeur de l’endroit n’avait rien à voir (on sentait comme une douce odeur de thé qu’il accepterait volontiers) mais même la teinte de couleurs semblait plus vive. Comment quelqu’un pouvait espérer le piéger quelque chose d’aussi médiocre ? Malgré les quelques doutes qui aient pu le prendre, ce qui lui permettait d’affirmer avec une certitude formelle que lui et son cerisier s’étaient fait déraciner, c’était que la colline où il s’était endormie, elle, n’était pas comestible. De plus, la montagne (ou l’ilôt ?) se trouvait au beau milieu d’une mer de saké, ce qui n’était pas très convaincant. A la texture, il lui sembla que ce qu’il avait sous les fesses n’était autre que du manju et, voulant  vérifier son intuition, il prit une pleine poignée de la colline pour s’en fourrer le gosier. Quand la nourriture atteignit ses papilles, il se releva comme frappé par un électrochoc, faisant tomber le livre qu’il avait sur les genoux jusque-là, comprenant qu’il s’était trompé. Et de loin ! Comment avait-il pu être à ce point aveugle ?! Il se rendit ainsi compte que cette colline était d’une composition toute autre qu’il n’aurait jamais soupçonné ! Autour de lui, il sentait l’odeur changer pour reprendre sa véritable composition mais Naoki avait déjà compris où il se trouvait…Portant les mains à sa gorge, il savait mieux que quiconque qu’il était fait, on lui avait tendu le piège le plus finement construit au monde : On lui avait fait croire qu’il se trouvait dans un monde rempli de bonnes pâtisseries à manger et au lieu de ça, il se retrouvait dans le triangle des plats puants. Autour de lui, de nouvelles montagnes se dressaient, toutes plus odorantes les unes que les autres. Avant de tomber face contre terre, Naoki révéla ce qu’on avait utilisé pour avoir raison de lui et qu’il s’efforçait de régurgiter, en vain.

-Poison…Na…ttō…

Un violent coup à l’arrière de son crâne lui permit de se vider l’estomac de toute substance dangereuse, en même temps que son visage s’enfonçait profondément dans une terre humide, presque boueuse. Autour de lui, l’odeur désagréable avait totalement disparue pour laisser place à une odeur de fleur et d’orage. Sur le sommet de son visage tombait une pluie drue et continue qui, malgré un débit d’eau assez important, ne le dérangeait pas le moins du monde. Il avait assez vite compris que son petit somme l’avait trempé de la tête aux pieds. Au-dessus de lui se trouvait une grande femme blonde dotée d’un grand manteau au liserai de fourrure. Étonnamment, malgré le temps, non seulement elle ne lui bloquait absolument pas l’eau qui devait lui tomber sur la tête (son visage survolant le sien) mais en plus, elle ne semblait pas du tout mouillée. Au contraire, elle avait même l’air plutôt bougon. Elle semblait même en avoir plein-le-dos, pour une raison encore obscure au vieux Sano qui se redressait lentement en se massant les tempes.

-T’as pas bientôt fini avec tes rêves idiots, sérieux ?! Du Natto quoi, bon sang…

Encaissant l’effort du réveil, Naoki leva la tête vers les nuages gris, retrouvant rapidement un état d’apaisement en sentant es goûtes s’écraser  contre son visage. A vue de nez, il ne devait pas être loin de l'heure de dîner. Distraitement, il marmonna à son arme qu’il n’en savait rien et que ses rêves n’avaient que très rarement du sens. En fait, si il avait pris le temps de se rappeler (ou même de prêter une réelle attention au songe qu’il venait d’avoir), il aurait pu faire le lien avec son dîner de la veille : un plat de riz et de haricots fermentés de sa conception qu’il aurait certainement dû jeter quelques jours auparavant. Malgré tout, il préféra partir avant qu’elle ne lui sorte des arguments comme « combien de temps tu comptes me laisser rouiller là ? », comme cela avait déjà été le cas, malgré l’incohérence, étant donné qu’ils partageaient le même corps factice. Depuis qu’il était confiné dans ce Gigai avec l’esprit d’Hekireki, elle lui semblait plus présente que jamais. Même si cela ne lui déplaisait pas le moins du monde, cela faisait déjà plusieurs jours que Naoki sentait que quelque chose n’allait pas, Hekireki gardait quelque chose derrière la tête qu’elle ne savait pas vraiment comment aborder.  Il pouvait le voir mais savait aussi pertinemment que ce n’était pas le moment de creuser trop en profondeur un tel sujet. Si jamais elle avait réellement un souci ou une inquiétude qu’elle voulait lui partager, elle finirait par le faire en temps et en heure. Sans rentrer se sécher, le Shinigami exilé prit le chemin de la ville sans avoir de réel plan en tête. Quelque part, son rêve lui avait ouvert l’appétit et il cherchait désespérément n’importe quel commerce qui pourrait l’aider à combler son estomac. Au bout d’une longue marche qu’il fit tout étourdi (et où il dut bien passer devant trois ou quatre restaurants tout à fait convenables sans même les remarquer), il aboutit sur un Yatai bien couvert de la pluie et dont la « vitrine » semblait alléchante. Si il y a bien une chose pour laquelle Naoki avait toujours tenu à rentrer au Japon, c’était peut-être ces petits stands de nourriture ambulants. Il prit place sur un tabouret plus confortable qu’il n’en avait l’air et tenta d’estimer à peu près les richesses qu’il lui restait. Après avoir fait un compte rapide, il décida de se séparer de la moitié de ce qu’il avait sur lui pour avoir une bonne plâtrée de Takoyaki et d’anguilles grillées. Préférant suivre l’instinct que lui avait hurlé son rêve, il évita le Natto avec dédain bien que le marchand semblait porter une grande fierté dans sa recette personnelle.

Après avoir englouti le tout, il s’accouda au comptoir en mettant une main sur son bide trop plein. Il félicita le chef pour son talent et s’apprêtait déjà à partir lorsqu’il sentit une présence spirituelle plus forte que la normale. Impossible à vraiment déterminer, ce n’était pas la première fois qu’il avait ce genre de sensation. Même sans vraiment y prêter attention, il avait suffisamment parcouru le monde pour savoir que c’était le genre de chose qu’il valait soit ignorer (ce dont il raffolait), soit vérifier de ses propres yeux de quoi il en retournait, ce qui était plus fastidieux mais pouvait toujours s'avérer pratique. Heureusement, peu importe la personne qui dégageait cette aura, elle se déplaçait d’elle-même dans sa direction. Naoki Fourra sa main dans sa poche et déposa davantage d’argent devant le commerçant en lui jetant son regard le plus sérieux possible, fronçant davantage ses ridicules petits sourcils rouge.

-Rajoutez-moi deux tasses de thé, une théière et deux Manju. Je risque de rester là un peu plus longtemps.



Naoki Sano
Wondersloth
Jinshiro Fuujima
L'inconnu
© Halloween sur Never-Utopia

avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Des grosses plaques
Inventaire:
Ancien capitaine de la 3ème division
Ancien capitaine de la 3ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 18/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quelle est la différence entre un manju ? Lun 9 Mai - 18:02
ft.
SANO Naoki
« Sous une courte pluie d'Hollow »
Court Passage dans le Monde des Humains
Encore un jour de pluie, un énième depuis une longue suite d'autres avant lui. Je ne me plaignais pas de la pluie. Je pourrais même dire qu'au contraire je l'appréciais. Elle avait le don de me calmer et de détendre lorsque je tendais l'oreille pour l'écouter attentivement. Ce bruit régulier, constant, qui ne s'arrêtait jamais, voilà ce que je désirais. La pluie était un idéal beaucoup trop difficile à atteindre. En quelques instants elle venait, imposait sa présence à tous, puis repartait. Sans oublier au passage de tout laver et d'effacer, comme si tout ce qui avait eu lieu avant elle n'était que pure fiction.
Oui, j'aurais voulu faire comme la pluie, surtout au sein du Gotei 13. Beaucoup trop de choses encore à mes yeux avaient besoin d'être lavés avant que le soleil ne puisse revenir nous illuminer et irradier de sa chaleur. La Soul Society avait encore besoin de pluie.

Mais là n'était pas le bon moment pour aborder le sujet. Récemment, la 12ème Division m'a fait part d'une concentration légèrement supérieur à la normale de Reiatsu chez les humains. Bon, il est vrai que je minimisais le mot "légèrement" car en réalité c'étaitune concentration beaucoup trop de dense de Reiatsu que cette ville dégageait. Plutôt que de dépêcher mes hommes ou de faire passer cela pour une mission, et afin de ne pas non plus décrédibiliser ni la 2ème ni la 12ème Division, j'ai décidé de me déplacer moi même. Pour les prochaines heures à suivre, j'aurais donc à me balader un peu partout dans la ville.
J'avais décidé de ne pas prendre de Gigai, chose que je détestais énormément. La simple idée de me faire "passer" pour un humain étant quelque chose que je ne voulais jamais avoir à faire. Je n'avais donc qu'à courir depuis les cieux tout autour de la ville en espérant trouver le moindre indice sur les quelques fuites de Reiatsu assez denses qu'enregistrait la 12ème Division au sein de Karakura ces quelques dernières années.

Tout en marchant tranquillement sous la pluie, je regardais la ville qui était non loin sous mes pieds. Je regardais les humains, ces êtres encore inconscients des différents dangers et mondes les entourant. Puis, je décidais de me poser sur cette Terre insalubre. Le sol était dégoulinant de pluie et de choses encore plus sales les unes que les autres. Il est vrai que la pluie n'était pas quelque chose de très présente au sein du Seireitei, ce dernier étant protégé de la plupart des intempéries qui pouvaient lui tomber dessus. Sauf les Hollows, malheureusement.
Je marchais donc tranquillement, me promenant dans les rues les unes à la suite des autres. Etant un esprit, je n'étais que très peu affecté par la pluie, je ne serais donc pas trop mouillé de ma petite promenade. Même si, entre nous, un peu d'eau n'a jamais tué personne.

N'en reste pas moins que je trouvais le monde des humains toujours aussi terne et ennuyeux. Il n'y avait que trop rarement quelque chose de bien passionnant à y faire. Les seules raisons de venir ici pour un Shinigami était comme depuis des décennies les mêmes : tuer des Hollows et sauver des Esprits. C'était très très l'amusement dite donc.

Puis ! D'un coup ! Sans prévenir ! Ni merde ni bonjour ! Je ressentis quelque chose, une pression spirituelle un peu plus élevée que la normale. J'utilisais mon Shunpô afin de me déplacer rapidement sur les lieux du crime qui troublait ma tranquillité et celle de la pluie. Une fois arrivé dans ce qui semblait être un petit parc où jouait quelques enfants humains je vis très clairement les raisons de cette pression anormale.
Le ciel commença à se craqueler lentement, comme le verre d'un miroir se brisant. Puis, quelques secondes après cela, une main arriva et en sorti. Elle était toute blanche, presque comme des os entièrement nettoyés et sans la moindre trace de peau ou de muscle. La main traversa le peu d'espace "brisé" au sein du ciel et commence à écarter la fissure. Se craquelant encore plus, petit à petit, un fond noirâtre apparu, et n'en sorti qu'une seule chose, un Hollow.

- Un Menos Grande... Cela faisait bien longtemps que je n'en avais pas vu d'aussi gros...

L'énorme monstre enroulé d'une cape noire commença à faire sortir son visage de la fissure. Son visage lui aussi blanc et son long nez pointu commencèrent à sortir à leur tour. Dans quelques secondes à peine, le monstre arriverait sur Terre afin de faire de nouvelles victimes, dévorant ainsi de nouvelles âmes pour sa croissance. Je n'avais pas vraiment pour ordre de m'occuper de cela, mais ne j'en avais aucun m'en empêchant aussi.

Marchant sereinement, j'attendais que la créature émerge du Hueco Mundo afin de pénétrer dans le Monde des Humains. Elle ne savait pas encore que son voyage allait être sans retour. Jamais je ne permettrai à un Hollow de ne faire autre chose que de sentir le contact de mes poings sur son visage si j'étais dans les parages. Et pas de chance pour elle ! J'étais bien là !


"Est-ce que les Shinigamis Roux n'ont pas d'âme eux aussi ? "


~ Parole en #ff9900 les p'tits n'amis ~
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: KUZURYU
Inventaire:
Capitaine de la 2ème division
Capitaine de la 2ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 23
Localisation : ~ Dans une boulangerie, patisserie ~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quelle est la différence entre un manju ? Sam 14 Mai - 5:16

"My mom says I'm special"



Armed With Death by The Walking Dead Game on Grooveshark



En plein milieu de l’assimilation de son Manju, Naoki sentit que quelque chose clochait. Non seulement la première présence qu’il avait ressenti s’était arrêtée mais en plus, il y avait maintenant quelque chose de beaucoup plus sombre qui venait d’apparaitre. Prestement, le Vizard déposa de quoi régler sa note en intimant fortement au cuistot de se barrer, afin qu’il puisse encore goûter sa nourriture. S’envoyant les deux thés cul sec, il s’empara de la théière en déposant le reste de sa fortune sur le comptoir avant de s’en aller en embarquant également les tasses avec lui. Une fois dehors, il ne mit pas longtemps à trouver celui qui dégageait cette forte puissance spirituelle vu que sa face occupait un pan entier du ciel. Avalant la pillule de son mod soul une fois éloigné du cuistot, il s’empara de la théière et sauta sur une maison à proximité avant de se rapprocher, bondissant de toit en toit. Il caressa un instant l’idée de libérer son sabre ou de conjurer son masque mais il se disait que la Soul Society ne le laisserait pas utiliser ce genre de stratagème sans envoyer directement tout un régiment à ses trousses et à partir de ce moment là, un Gillian serait le cadet de ses soucis. Non, là il fallait qu’il le gère à l’ancienne, ce qui était vraiment embêtant et beaucoup moins rentable, l’obligeant généralement à s’y coller plus longtemps. Une fois suffisamment prêt, il se pencha pour déposer ce qu’il avait en main après s’être calé un nouveau cul sec de thé au jasmin, s’estimant suffisamment requinqué avant de partir dans le tas. Il estima la distance, mouillant son doigt de sa salive pour estimer le sens du vent, faisant d’étranges calculs en plaçant son doigt comme une équerre. Sans vraiment savoir ce qu’il faisait, il trouvait ça dans le ton.

-Là, c’est bon.

Chargeant son Reiatsu dans ses pieds, il plia petit à petit les genoux, inspirant de l’air par la bouche. La pluie lui fouettait le visage mais il adorait ça et sentir ses cheveux et ses vêtements prendre ainsi le vent avait quelque chose de profondémment plaisant. Une fois ses appuis suffisamment chargés, il les relâcha pour se propulser en avant comme une flèche, usant de son Hoho pour se retrouver juste à côté du masque gigantesque du Hollow. En sautant, il avait défoncé plusieurs tuiles du toit qui lui avait servi de point de départ mais avait réussi à épargner ce qu’il avait emprunté au marchand. Avec force, il décocha un taquet au Hollow pour le déstabiliser et alla ensuite prendre appui sur son nez aquilin. Posé comme un I, sa chevelure au vent, il observait l’énorme masse qui n’avait eu le temps d’extirper quasiment que la tête de son Gargantua. Se contractant rapidement, il se relâcha d’un coup et sembla disparaître, rouant de coups le crâne du Menos de toute part, faisant voler les éclats de son masque un peu partout. La face du Gillian s’enfonçait ça et là, volant un coup sur la droite, un coup sur la gauche. Puis, Naoki réapparut sur le bout de son nez, effectuant une basse révérence en souriant.

-Rippana Jettokosuta. C’est un grand honneur que je te fais là, mais je préfère ne pas trop traîner. Oh ! Ca, c’est non !

Désemparé, le Gillian tenta de s’éclipser par où il était venu, commençant à essayer de remettre en place le rideau de ciel qui le recouvrait. Naoki bondit en avant et prit sa tête comme plateforme, pivotant sur lui-même dans les airs en accumulant son Reiatsu. Il lui envoya une rafale de coup de lattes pour l'attendrir de son pied de pivot puis, de toute la force qu'il avait accumulé jusqu'alors, il délivra un coup de pied dévastateur à l’arrière du crâne de la créature gigantesque, la lui enfonçant d’un bon mètre en le propulsant sur l’avant.

-Senpu !

S’agrippant à lui avant qu’il ne trébuche, Naoki admirait la finesse de son attaque. Mettant sa main libre en visière, il aperçut quelque chose non loin de l’endroit où il se trouvait actuellement, dans un petit parc. Outre un jeune sans-abri qui s’abritait de la pluie avec un long manteau qui lui était vaguement familier à cette distance, il apercevait surtout un groupe de gamins pas plus haut que ça, à jouer dehors la nuit, sous la pluie et sous un Menos en pleine chute ! Malheureusement, son assaut avait tellement déstabilisé le Hollow que celui-ci trébucha s’était emmêlé les pieds sur le portail qu’il n’avait pas eu le temps de refermer  et serait incapable de se rattraper. Il avait beau être invisible, si il s’étalait en plein milieu de la place, les gens y trouveraient très certainement quelque chose à redire. La mâchoire serrée, il disparut en espérant pouvoir arriver à temps.

*Mais bon sang, à quoi pense les parents de nos jours !*



Naoki Sano
Wondersloth
Jinshiro Fuujima
L'inconnu
© Halloween sur Never-Utopia



avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Des grosses plaques
Inventaire:
Ancien capitaine de la 3ème division
Ancien capitaine de la 3ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 43
Date d'inscription : 18/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quelle est la différence entre un manju ?
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Quelle est la différence entre un manju ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Zebron. [Vagabond et voleur]
» Chronique de voyage d'un albinos.
» Conféssion entre frère et soeur [PV Chloé]
» Quelle est la base du développement ?
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Constance :: Le Monde Terrestre :: Asie :: Japon :: Karakura-
Sauter vers: