AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La Maîtresse des Distorsions [ FB-Solo-1835]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Constance :: La Soul Society :: Seireitei :: Quartiers des divisions
MessageSujet: La Maîtresse des Distorsions [ FB-Solo-1835] Ven 27 Mai - 21:20
La Maîtresse des Distorsions - 1/10

Paperasse encore paperasse, ses papiers administratifs et ses responsabilités qu’Aizawa avait commençait sérieusement à peser lourd sur ses épaules. Bien qu’il était en poste depuis 18 ans, le Kenpachi de substitution ne s’était pas encore accommodé à cette vie de Capitaine ni de leader. On ne naissait pas chef ni responsable, cette vie n’était certainement pas pour lui l’une des meilleures possibles mais Aizawa savait que si on l’avait nommé Capitaine de cette division il faut qu’il tienne ses engagements.


La vie de cet homme qui avait basculé il y a 19 ans, avait été semée d’embûches mais aussi de belles rencontres. Tout signant quelques dossiers, il pensait à sa vie et aux moments qu’il avait passé avec ces personnes qui s’étaient transformé en véritables monstres. Il avait passé beaucoup de temps dans l’ombre de son Capitaine Kitakaze Kenpachi mais aussi il avait vécu de bons moments avec d’autres membres des divisions qui avaient lors quittés le Gotei 13. Le jeune homme malgré son expérience en temps de guerre avait eu beaucoup de mal à tuer ceux qui avaient mis en péril l’armée. Bien sûr, le Gotei 13 l’emporte toujours quelques soit les moyens mis en œuvre. Les Capitaines ainsi que leurs subordonnés avaient toujours été, pour la majorité, fidèles et avaient massacrés ceux qui étaient autrefois leurs compagnons ou leurs alliés.  


Respirant un bon coup, Aizawa avait toujours un peu de mal à penser qu’ils étaient partis ceux qu’ils avaient fréquenté. Les dossiers qu’ils possédaient en main traitaient pour la plupart de ces gens nommés « Vizards ». De part l’implication de la 11ème division avec la disparition du Kenpachi, Aizawa se devait de remplir ses dossiers sur le Kenpachi qui serait entreposé dans les archives de la 11ème division. Ce rapport très complet sur les capacités de destruction et du potentiel de dangerosité de Kenpachi 2ème du nom.


« Une maîtrise parfaite de son shikai ainsi que de bankai sans parler d’un Hakuda & Zanjutsu inégalable dans la 11ème division. Ancien Caïd des districts dangereux du Rukongai, sûrement le plus violent des fugitifs. Etant déchainé en 1816 avec une forme hybride, il tua de nombreux shinigamis. »


Aizawa se souvenait du bankai de Kitakaze Kenpachi, une déferlante de puissance qui avait permis au prédécesseur d’Aizawa de devenir le 2ème Kenpachi que le Seireitei connu. Couplé à la puissance que cet homme avait obtenu grâce à cette transformation en Hollow. Aizawa le savait, s’il devait vaincre un jour cette personne, il lui fallait atteindre un stade supérieur de puissance. Un stade qui lui permettrait d’assumer ce poste ainsi que de survivre aux prochains événements car on ne sait jamais ce que l’avenir réserve quand on est Capitaines.


Après avoir rangé ses dossiers dans les archives de la 11ème division, Aizawa sortait alors son Zanpakuto. C’était l’heure, rendre visite à Fujiwara no Genshin, cela faisait plus de 100 ans qu’il n’avait pas vu l’esprit de son arme. Cette âme qui était représentative de sa puissance, avait quelques problèmes de comportements qu’Aizawa n’avait jamais réellement essayé de calmer. Le Capitaine de la 11ème division regarda alors son faucon, son vieil ami depuis un bout de temps qui était devenu la mascotte de la 11ème division :


« Tsubasa je vais faire un tour garde un œil sur la porte du bureau ! »


Aizawa le savait, confier une mission à son faucon était peut-être bête mais aucun ennemi ne serait assez fou pour attaquer cette bête au risque de se frotter à la colère noire du Capitaine de la 11ème division. Tout en plantant son Zanpakuto dans le sol devant son bureau, le Yuugami rentra en transe. Le voyage vers son monde intérieur était plutôt court voire instantané.


L’endroit ne ressemblait pas du tout lors de la dernière visite qu’Aizawa avait faite ici lorsqu’il avait obtenu ce qui se nommait son Shikai. Visiblement Fujiwara no Genshin avait procédé à des aménagements après tout, elle ne servait pas à grand-chose avec un maître comme Aizawa. L’endroit ressemblait maintenant à un grand manoir, Aizawa ne se sentait pas réellement à sa place ici dans autant de luxe. Il se mit alors à crier :


« FUJIWARA NO GENSHIN ! »


Il espérait que sa vieille connaissance réponde à son appel. C’est alors qu’un coup sec arriva dans le ventre d’Aizawa, la personne qui l’avait porté n’était autre que l’unique esprit pouvant résider dans ces lieux. Aizawa qui toussait un peu en se tenant le ventre à cause du coup, regardait de haut en bas l’esprit de son Zanpakuto, une veste jaune avec une chemise ainsi que des gants noirs. Des cheveux roux et un ruban attachant le tout faisant une magnifique couette. C’était bien elle, Fujiwara no Genshin.


« Ai-chan t’es toujours autant sur tes gardes c’est triste de voir qu’en plus de 100 ans t’es toujours aussi faible et lent d’esprit. »


C’était bien là, le style du Zanpakuto d’Aizawa, frapper puis se moquer. Aizawa se releva avant de lancer ces mots à son Zanpakuto :


« Tu ne grandiras donc jamais… »


Fujiwara se mit alors à éclater de rire avant de répondre à Aizawa de cette manière si cinglante :


« - Je ne grandis peut être pas mais moi je m’occupe comme il faut. Tu as vu comment j’ai décoré par ici, c’est mignon n’est-ce pas ?
- Tu ne devrais pas plutôt savoir normalement pourquoi je suis là ? Tu ne lis pas dans mes pensées ?
- Oh mais calme-toi Samurai de Gozaru ! Je sais je sais. Tu veux que je te donne la totalité de ta puissance n’est-ce pas ? »



Aizawa avait bien réfléchi après tout, il voulait l’attendre ce stade d’une puissance si terrifiante qu’était le bankai. Bien qu’il n’aime pas l’usage et l’aide de la personne qui se trouvait en face de lui, Aizawa avait besoin de son aide pour atteindre cette nouvelle puissance.


« - Oui apprends-moi ce que les autres shinigamis appellent Bankai…. , dit-il en se mettant à genoux devant son Zanpakuto.
- Pas la peine de lécher le sol pour que je puisse te l’apprendre, je vais le faire mais qu’à une seule condition que tu acceptes de jouer à un petit jeu ! Tu acceptes c’est très bien alors suis moi !
- Mais je n’ai pas encore accepté tes conditions ?!
- Pas la peine de les accepter, tu me suis ! Tu vas rencontrer une personne de très spéciale tu vas voir ! »



S’interrogeant sur ce que Fujiwara no Genshin voulait dire, Aizawa la suivit et ils descendirent tout les deux un long escalier….



Mes Mémoires

Quand j'attends ma punition de la part d'Ichijo
Spoiler:
 

avatar

Energie Spirituelle
Lettre: H
Pouvoir: Fujiwara no Genshin
Inventaire:
Capitaine de la 11ème division
Capitaine de la 11ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 198
Date d'inscription : 26/03/2016
Age : 26
Localisation : Rukongai
Revenir en haut Aller en bas
La Maîtresse des Distorsions [ FB-Solo-1835]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Xalith Vyk'zlade [Haute-Prêtresse] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Constance :: La Soul Society :: Seireitei :: Quartiers des divisions-
Sauter vers: