AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nouvelle promue || Ft Setsuna [Flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Constance :: La Soul Society :: Seireitei :: Quartiers des divisions
MessageSujet: Nouvelle promue || Ft Setsuna [Flashback] Lun 25 Avr - 9:18

           
Nouvelle promue ft. Setsuna [FB - 1916]

- « Putain… »

Après mon juron, j’finis par balancer le document que j’avais en face d’moi par la fenêtre, avant d’passer une main sur mon visage. J’poussai par la suite un gros soupir, avant d’m’avachir complètement sur mon siège. S’occuper d’la paperasse était l’une des responsabilités inhérentes au poste de capitaine. L’une des choses que j’détestais aussi. J’pouvais décemment pas comprendre comment on pouvait prendre plaisir à remplir tel ou tel document. C’était d’un chiant, à un tel point que j’me disais constamment que la période avant le Gotei était bien mieux. Le vioque de la première nous faisait pas chier avec ces innombrables dossiers à remplir, signer, cacheter et j’ne sais quoi d’autre. Le bon vieux temps quoi. Sauf que maintenant, j’avais une charge bien chiante en plus : Tenir un quotidien. Comme si j’avais la gueule d’un journaliste, sérieux. D’ailleurs, il sortait pas très souvent, ce journal, parce que j’avais pas que ça à foutre. Mes hommes néanmoins s’y adonnaient à cœur joie quand ils devaient pas s’entrainer ou aller patrouiller un peu partout. Mais là, tous ou presque étaient bien occupés ou en repos, ce qui me forçait à m’occuper de tout ça. J’étais à bout, cependant. J’pouvais plus rien écrire après plusieurs heures passées dessus. J’avais pas la foi. Et du coup, j’pris une décision que j’aurai dû prendre depuis longtemps : M’trouver un lieutenant.

Depuis quand mon dernier vice-capitaine avait disparu ? Dix ans ? Vingt-ans ? J’savais pas. J’savais plus. J’m’en branlais en fait, même si les conditions de sa disparition avaient été plus que mystérieuses et que j’avais pas réussi à élucider c’putain d’mystère. Tant pis pour sa gueule. D’ailleurs, les années après cette perte pour la division m’avaient conforté dans le fait que j’avais pas b’soin d’hommes pour m’épauler. C’était quelque chose que j’me disais à chaque fois. Faut dire que même si j’étais un gros fêtard, j’faisais confiance à personne à part le cercle très fermé des capitaines et encore… L’vieux Setsuna m’avait plusieurs fois reproché ce fait du temps où il était encore en vie. Un brave type, vraiment. Un noble, mais un brave type. Les gars qui avaient mon plus profond respect étaient rares et lui en faisait partie. C’est dire quel homme il était. J’eus un sourire malgré ma grosse balafre, avant d’me lever pour m’servir du saké. Penser aux morts résoudrait pas mon problème. Un problème que j’avais trop négligé. Mais alors que j’buvais mon breuvage cul sec, le souvenir du mort m’fit penser à sa famille. A sa fille plus précisément. Qui était d’ailleurs dans ma division et qui avait fait des progrès plutôt fulgurant. Une bonasse aussi que j’pelotais quand j’en avais l’occasion. Fille d’un de mes meilleurs potes ou pas, j’en avais rien à foutre. J’me gênais pas du tout.

- « Et si… ? »

Si j’me trompais pas, la p’tite Mitsumi devait être parmi les dix premiers sièges, un truc du genre. Et ce malgré son handicap en plus. Ah… Son handicap. Aveugle. J’ai failli oublier. Quelle plaie ! Pour la paperasse, c’était plié. Elle pourrait clairement pas m’aider. Mieux valait oublier, que j’m’étais dit, avant d’aller recommencer à bosser comme un forcené. Sauf qu’après plusieurs heures, j’arrivais pas à m’défaire cette bimbo d’la tête. Non pas à cause d’sa forte poitrine et de son gros cul bien rebondi que j’me voyais bien peloter encore, mais à cause de ses compétences indéniables au combat. Et si, hein ? J’me levai une nouvelle fois, m’étirai, avant d’aller choper l’brassard d’vice-capitaine que j’avais rangé dans l’un d’mes nombreux placards. J’soufflai un grand coup dessus comme un gosse, pour faire disparaitre la poussière qui s’était accumulée dessus, puis j’eus un sourire large comme ça. Au-delà du fait que j’allais l’avoir constamment à mes côtés (et donc augmenter mes chances d’la queuter comme un salaud), cette promotion pouvait constituer un bel hommage à son vieux, que j’me disais. M’enfin là encore, fallait p’être que j’la teste moi-même pour voir si elle méritait mieux que son siège actuel, mais j’me faisais pas trop d’soucis pour elle. Y’avait clairement moyen qu’elle réponde à mes attentes et même bien plus. Et c’est donc sur cette pensée que j’sortis de mon bureau.

- « Oy, gamin ! Va me chercher Mitsumi fissa ! Ouais ouais, l’aveugle aux gros nichons. Dis-lui d’me retrouver dans le dojo derrière mon bureau. Et qu’elle fasse vite, j’lui donne dix minutes. Ah, et dis-lui aussi d’pas se dessaper. C’est important. »

Non pas qu’elle s’foutait constamment à poil, mais elle mettait trop en valeur ses formes. Trop. Et ça avait l’art d’me déconcentrer, sérieux. De toute façon, si elle voulait pas que j’lui presse violemment ses formes comme de vulgaires agrumes, elle avait intérêt à bien se vêtir. Une baise est si vite arrivée… Pensée qui m’fit ricaner avant que j’ne profite quelques secondes de la brise nocturne qui soufflait sur le seireitei. Devait être 22h, un truc du genre. C’était tard, mais peu importe. Les ordres du capitaine étaient absolus et même si j’lui donnais plus de liberté que les autres (A la mémoire de son vieux, mais aussi à cause de sa beauté), Mitsumi savait clairement qu’elle pouvait pas s’défiler. Elle avait pas du tout intérêt d’ailleurs. J’rangeai précautionneusement le brassard de vice-capitaine à l’intérieur de mon shihakusho, avant d’bouger vers ledit dojo où elle devait venir m’retrouver. Si j’lui montrais d’emblée cet objet, elle risquait d’plus être sérieuse et essayer d’me fourvoyer en m’aguichant. Ça serait pas la première fois d’ailleurs qu’elle vienne à me chauffer. J’marchai tranquillement pendant une minute ou deux, puis j’arrivai au dojo en questions. J’fis coulisser la porte d’entrée, avant d’allumer les bougies dans les lanternes qui éclairèrent l’endroit en quelques secondes seulement. Une fois que tout fut près, j’pris place au fond de la salle, adossé au mur.

Restait plus qu’à l’attendre.

           

           
avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Ten no Shito
Inventaire:
Capitaine de la 9ème division
Capitaine de la 9ème division
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Date d'inscription : 01/04/2016
Revenir en haut Aller en bas
Nouvelle promue || Ft Setsuna [Flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Constance :: La Soul Society :: Seireitei :: Quartiers des divisions-
Sauter vers: