AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

le Maître des Corbeaux [Mission]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Constance :: Le Hueco Mundo :: Désert aux Hollows
MessageSujet: le Maître des Corbeaux [Mission] Mer 27 Avr - 0:13


The Shadow Wings

Dance In the Darkness






Il était rare depuis qu'il était rentré du monde des mortels, que Ricardo sorte de Las Noches seul. En général, soit il sortait avec Yubel, soit il sortait avec un autre taré en général pour veiller à leur survie. Le premier fait amenait généralement divers plaisanteries de Miguel d'ailleurs que l'arrancar préférait ignorer pour se focaliser sur le jeu vidéo qu'il faisait, en général, en duo avec lui. Le dernier en date était Dinasty Warrior, qu'ils s'étaient tout deux mis à éponger en attendant divers ordres.
Et le temps du Primera était arrivé, malheureusement.
Quand Sosô Motoku convoque quelqu'un, c'est rarement de bon augure. Quand l'introduction commence par "j'ai une épine dans mon pied", avec au Primera la charge de la retirer, ce n'était jamais de bon alois. Et il en avait eu la preuve, plus que jamais. Il avait songé, l'espace d'un instant, d'appeler certains à l'aide -notamment Yubel et Kiba-, pour deux raisons: tout d'abord, c'était eux les grands spécialistes de la Mort de Masse, et ensuite parce que il avait la flemme de bouger.

Mais au vu du regard que lui avait lancé le Numéro 0 de l'Espada, quelque chose à moitié entre la colère et le jugement, Ricardo n'avait pas protester et s'est dit que, dans la situation présente, il devait vraiment s'y coller.
Apprendre les détails de la mission était loin de l'avoir réjouit: la nuée de corbac désigné comme cible devait être réduit à néant? il était malin, mais... déjà, pourquoi donc c'était à lui que revenais une mission d'anéantissement? Enfin, les ordres du Rey ne sont malheureusement pas discutable et comme lui-même tend à le dire, ses voies sont impénétrables...
Ce fut en soupirant que le Primera Espada sortit de Las Noches avant de s'éloigner, mains dans les poches et en sifflotant, vers l'endroit ou les prédateurs auraient été vu la dernière fois. Durant le trajet, réflexion lui vint de se demander pourquoi, donc, par tout les dieux inexistants, les hollows avaient tous la même apparence?
c'était sans nul dout cela le plus étrange.

Quoiqu'il en soit, il mit bien quelques heures de courses à atteindre son but, un petit village de Hollow qui avait prit naissance prêt de Las Noches. Les membres de cette contrée s'était mise sous la protection des Seigneurs du Monde Vide, et il arrivait parfois que certains soient arrancarisés pour servir le type d'en haut. Eux-même voyaient cela comme un honneur, et ne demandait en échange de leur loyauté que la protection contre les hollows plus... virulents. Mais en cet endroit, 3 adjuchas montaient la garde, sur ordre de l'Espada, afin de manifester la protection Le problème c'est que leur présence était également preuve de Pression Spirituelle, ce qui serait à même d'amener les évènements à lui... Enfin, devrait.
L'ordre était de s'en débarrasser, si possible sans nouvelles victimes. Donc Ricardo ne put guère monter de stratégie en rapport avec cela, et se mit à aller au prochain village... selon les sources d'information, le village plus loin était la ou le dernier coup avait frappé, donc en théorie, soit ils étaient toujours la-bas, soit ils étaient en route. dans tout les cas, ils auraient une pierre sur le chemin...  
...
...


Hoy... C'est une blague, hein?

Il n'était pas encore arrivé. En fait, le Primera avait les blocs du simulacre du village à portée de vue, taillé dans la pierre et le quartz, fondés dans le sable et par extention, rudimentaire au possible. Quelque chose de classique. Pourtant, ce n'était pas cette vision lointaine que ses yeux percevaient qui avait arrêté le jeune homme. Ce n'était pas non plus les restes de cadavres qui finissaient de se dissiper, preuves des anciens habitants ou des pauvres hères qui avaient du s'aventurer dans les parages.
Ce n'était pas non plus l'immense nappe ténébreuse qui se mouvait au-dessus, dans un ballet létale, alors que le masque de hollow des corbeaux dansaient dans la nappe avec la grâce d'une liqueur se baladant dans de l'eau. Mille? dix mille? leur nombre était conséquent. Mais leurs énergies spirituelles, minime. Toutefois, même s'ils voulaient bien croire qu'ensemble ils aient pu anéantir un adjuchas, ils étaient... normaux. Des esprits de ses bêtes mortes assemblés en un seul endroit. Il est vrai que les animaux peuvent s'hollowfier, mais il était fort rare de les voir se réunir au même endroit. cela n'était pas dénué d'une certaine splendeur sous l'éclat de la lune, qui reflétait la blancheur dans les ténèbres avec une esthétique toute magnifique presque hypnotique.
Non, le problème venait de l'individu qui, plus bas, à l'entrée du village, l'avait accueillit avec une splendide révérence. Un Une entité assez étrange, un être doté de pattes et d'ailes, que l'individu aurait volonté comparé à un lion ailé si il n'avait pas été aussi... noir et aussi étrange avec son masque. Si il avait bien la crinière tant attendue du Roi des animaux, le masque, lui, était un bec uniforme doté de quatre pairs d'yeux. Du haut de ses 3 mètres de hauts à tout casser.
Un individu qui le regardait sous son masque, avec une lueur écarlate dans les yeux, et dont l'animosité latente n'était point caché.
Mais cela n'était rien sans la merveilleuse pression spirituelle qui émanait de lui. Elle englobait l'atmosphère comme un nuage oppressant, mais par a-coup devenait ouragan
Sa voix fut aussi glaciale que la mort, faisant frissonner le Primera. .


Enfin un arrancar... On me nomme Shadow Howl, enchanté... Dites-moi, êtes-vous un Espada?

... Et si c'est le cas?

Auquel cas je vous remercierais.

... bah tu peux me remer... Wait. what??

Fort bien. A présent, je vais vous demander de mourir. Un grand merci à votre aimable participation pour abattre le Rey. Votre reiryoku saura vivre à travers moi.

Et ce fut sur ces mots que la nuée s'abattit sur lui.
Putain, c'était bien sa veine de tomber sur un Adjuchas aussi mature et pas seul surtout....
Avec un brusque saut, en prenant appuie sur son énergie pour exécuté son sonido, Ricardo prit un peu plus de hauteur et de distance. Le hollow marchait tranquillement vers lui, alors que la vague, elle, fondait sur sa personne à grande vitesse. De quoi donner collision dans quelques secondes.
Jusque-la, rien de très compliqué, cependant. Attendant une bonne distance, l'oeil de l'arrancar crépita, avant de générer devant lui une sphère lumineuse puis un gigantesque Cero. certes insuffisant pour tout anéantir, mais qui fit naitre un grand vide dans la vague d'adversaire potentiel. A la suite de cela, ayant générer un splendide trou dans les corbeaux, il bondit pour passer à travers eux et se ruer droit vers la source du probleme.
Une source du problème qui ne broncha guère.
Quand le pied de Ricardo jaillit vers le heaume, la main de Shadow Howl se dressa pour l'intercepter, générant une onde de choc conséquente autour d'eux. Néanmoins, son adversaire avait beau être multiple, il était le Primera. cela provoqua donc à son adversaire un aller simple dans l'une des dunes du désert, suivie quasiment au centimètre prêt de son visage, afin d’enchaîner son adversaire. La nuée était trop lente et trop loin pour...

Ricardo ne dut qu'à un prodigieux réflexe de ne pas finir la gorge transpercer par un bec de piaf, qui avait surgit tout droit devant lui. Un acte qui dut le faire reculer par pur réflexe, le faisant ainsi reprendre l'endroit ou le coup fut échanger.
Devant lui, Shadow Howl se redressait vivement, alors que autour de lui, son énergie spirituelle se densifiait, croissait en intensité, en menace... et gagnait en forme.


... C'est donc pour ça...Tu domestiques les animaux?

La réponse de son adversaire ne se fit pas attendre, alors que, autour d'eux, la nuée commençait à danser, à tournoyer, à s'unir... Autour des deux se déchaînait une véritable tornade de ténèbre, tellement intense que les masques n'étaient plus là .  

Exact... Créer la vie est une merveilleuse faculté, faisant de moi l'égal d'un Dieu.
C'est pour cela que je ne puis accepter votre existence, Espada. Vous allez périr. Vous et toute votre clique.
Je conçois ses créatures à partir de l'énergie spirituelle que je dévore, et ce qu'elles dévorent se rajoute à la mienne. Plus j'existe, plus elles dévorent, plus elles grandissent et plus je deviens puissant.
C'est une équation simple qui ne peut être contrer... Et quand je vous auraient tous assimiler, mon armée n'aura pas d'égal. Nul besoin de sous-êtres comme vous, mélange impie de noter splendeur et des misérables shinigamis.


Puis, sûr de sa victoire, il tendit la main vers l'arrancar.

Adieu... tu seras ma première pierre.

... N'y compte pas.

A l'instant même ou l'arrancar ferma le poing, Ricardo emplit l'écart qui les séparait d'un Sonido, et, se glissant sous ses pattes, lui décrocha un splendide uppercut qui l'envoya en l'air. Jouant une véritable course contre la montre, il saisit l'une des ailes noires de l'adjuchas alors que celui-ci allait s'envoler, et, le maintenant ainsi prêt de lui, frappa de nouveau du pied, une fois au niveau du plexus solaire et une autre fois à la tempe. Ce fut la seule possibilité de son acte, avant de se faire chopper par la vague ténébreuse et absorber dans les bêtes sauvages qui, d'un seul coup, avait grandit en taille, en puissance et en dangerosité. Fort heureusement, il avait sentit l'échine masqué du hollow se fissurer grandement sous la pression de ses coups, et il ne restait plus qu'à...
... ne rien faire. Qand Ricardo voulu envoyer des celos, les corbeaux étaient si proche qu'il ne faisait que gaspiller son énergie spirituelle. Quand c'était une bala, il n'en touchait qu'une minorité dans cette vague sans fin. Et quand il frappait, un autre remplaçait la vague.
C'était une véritable bataille d'attrition entre son hierro, pas encore entamer, et l'énergie spirituelle de Shadow Howl. Une bataille qui l'amena à faire saigner un peu de son doigts avec son disque d'or... , se rouler en boule, et patienter...


Ahahahahah!!! sens donc le désespoir! Sens la mort s'emparer de toi au fur et à mesure! ta vie se...

Ricardo ne le laissa pas finir. Guidé par sa voix, il avait tendu la main vers son adversaire rendu invisible par le nombre des corbeaux, et il avait envoyé de quoi l'anéantir.
Ce ne fut pas un cero normal, mais un Grand Rey Cero qui jaillit de la main de l'arrancar, vaporisant purement et simplement les Créatures sur leur passage. L'adjuchas, lui, vit la splendide lumière bleuté envahir la zone, et sentit l'énergie phénoménal le traverser le par en par. Son casque et son poitrail déja entamé par l'arrancar, vola en éclat, comme le fit certaines parcelles de son corps en passant.
Les animaux s'évaporèrent petit à petit comme une écharpe de brume, alors que le corps du hollow chuta au sol. Ricardo, lui, se posa sur la dune, les infimes éraflures occasionnées se guérissant déjà.

S'approchant de son adversaire, celui-ci dévoilait son sou casque, ou plutôt son masque de hollow, un être humain qui aurait pu, dans d'autres circonstances, faire partie de l'Espada. Etre un de ses compagnons. Il le regardait dorénavant avec un curieux mélange dans le regard que le Primera n'arrivait pas à définir. Mais il n'était pas en état de bouger. De fait, l'Espada se dit que ses chances de survies étaient minimes... Mais il ne l'amènerait pas à Sosô. Hors de question.
Et de toute façon, au vu de l'avis du hollow sur l'arrancarisation, celui-ci n'aurait jamais accepter cela.


... Nous aurions pu être compagnons de voyage... Kof kof... pourquoi?... comment... kof kof...
Nous aurions été... légions...


Non. Vous auriez été seul. je n'aurais été qu'un souvenir. Et si les Vasto Lord se mettent à être tué par les Adjuchas, ou va-t-on...

Et cela, Ricardo n'aurait pas pu l'accepter.
Se détournant du cadavre, il se remit en route, prenant le chemin inverse pour retourner au Hueco Mundo. Bien qu'il ne se l'avouerait jamais, Shadow Howl l'avait terrifié. ce qu'il avait la était une splendide faculté, qui, s'il apprenait à s'en servir serait innarrêtable. Mais lui ne serait pas cet individu.
Pourtant... Pourtant, l'espace d'un instant, il avait songé à accepter. Par curiosité, par désir de ne plus être seul, l'idée l'avait traversé. C'était pour cela qu'il ne pouvait pas tolérer l'existence de ce potentiel Vasto Lord.
De toute façon, à présent, soit il vivait soit il mourrait comme une larve, mais cela ne dépendrait plus que de lui. Son énergie n'était plus suffisant pour de la régénération, et son masque brisé, c'était quitte ou double avec un allez simple chez nous si il survivait.
Ricardo s'en moquait à présent.

Par contre, avoir un petit câlin NON LETHAL de Yubel quand il reviendrait lui ferait le plus grand bien...



© Never-Utopia


avatar

Energie Spirituelle
Lettre: F
Pouvoir: Rebelión
Inventaire:
Espada 1
Espada 1
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 24
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Revenir en haut Aller en bas
le Maître des Corbeaux [Mission]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Kyoukai no Kanata :: Constance :: Le Hueco Mundo :: Désert aux Hollows-
Sauter vers: